L’équipe Oregon Team a remporté la toute première épreuve du Renault Sport Trophy. Sur le Circuit de Spa-Francorchamps, le duo composé de David Fumanelli et Dario Capitanio (Oregon Team #8) s’est imposé lors de la manche Endurance devant leurs partenaires Luciano Bacheta et Niccolò Nalio (Oregon Team #6) et prend ainsi la tête du général. L’équipage Andrea Pizzitola – Richard Gonda (ART Junior Team #2) complétait le podium, mais le Slovaque, premier au classement intermédiaire, se console en devenant le premier leader du championnat Prestige.

Lors de la séance de qualifications réservée aux pilotes Prestige, Richard Gonda signait la pole position de la course Endurance en 2’13’’272. Le tandem Gonda-Pizzitola s’élançait devant Nalio-Bacheta et Braams-Geerts (V8 Racing #4) avec les Prestige au volant.

Gonda fait le plein de points en Prestige

Au départ lancé, Richard Gonda résistait à l’attaque de Niccolò Nalio. Derrière eux, Dario Capitanio surprenait Diederik Sijthoff (V8 Racing #5) à l’extérieur de Fagnes pour le gain de la troisième place. Complétant un temps le quinté de tête, Toni Forné (ART Junior Team #3) était dépassé par Max Braams au cinquième tour puis Stefano Costantini (V8 Racing #45) deux boucles plus tard. Au classement intermédiaire avant les changements de pilotes, Richard Gonda menait devant Niccolò Nalio, Dario Capitanio, Diederik Sijthoff et Max Braams.

La bonne stratégie d’Oregon Team

Les pit-stops changeait la donne. Parmi les premiers à s’arrêter, Richard Gonda laissait sa place à Andrea Pizzitola, mais celui-ci voyait Luciano Bacheta ressortir devant lui, puis David Fumanelli prendre les commandes de la course. Derrière le trio de tête, Nicky Pastorelli (V8 Racing #5) était victime d’une crevaison au vingt-troisième tour, tout comme son partenaire Roy Geerts (V8 Racing #4) trois boucles plus tard. Si Fumanelli contrôlait en tête pour s’imposer face à Luciano Bacheta et Andrea Pizzitola, Wolfgang Reip (Monlau Competicion #14) effectuait une belle remontée jusqu’à la quatrième position, suivi d’Indy Dontje (ART Junior Team #3).

Ils ont dit

David Fumanelli : « C’est fantastique de s’imposer pour la première du championnat. C’était assez tendu face à Luciano quand j’ai pris la piste, mais je suis parvenu à conserver l’avantage. La voiture est vraiment formidable, avec beaucoup d’appuis, des freins très puissants et des vitesses de passage en courbe impressionnantes. Je suis très heureux de cette victoire, mais il ne faut pas se relâcher et prendre le maximum de points en sprint demain. »

Dario Capitanio : « Le plus difficile durant cette course était le départ. Il fallait dépasser un concurrent assez lent sans trop perdre de terrain sur la tête. Une fois celui-ci exécuté, j’ai attaqué pour rester au contact visuel. Nous avons fait le choix de nous arrêter deux tours après les autres, et l’équipe ainsi que David a effectué un superbe travail. Cette victoire me procure une grande joie. »

Richard Gonda : « Le résultat est un peu décevant, mais le plus important est de savoir que nous avons le rythme pour jouer la victoire dans un championnat aussi relevé et excitant au sein des World Series by Renault. Tout s’est très bien déroulé hormis le changement de pilotes, où nous avons perdu trop de temps. C’est un domaine à améliorer au Hungaroring. »

Photo HD

Classification after 30m

Classification

Endurance championship

Retour en haut