Le rookie Egor Orudzhev (Arden Motorsport) s’est offert sa deuxième victoire de la saison en Formula Renault 3.5 Series. S’élançant de la cinquième position sur la grille, le protégé du SMP Racing a profité d’une meilleure stratégie pour s’emparer des rênes de la course avant de résister aux attaques de Matthieu Vaxiviere (Lotus), qui avait besoin de s’imposer pour préserver ses dernières chances de titre. Le poleman Tio Ellinas (Strakka Racing) complète le podium. Finalement huitième, Oliver Rowland a inscrit les points nécessaires pour remporter le titre et offrir le premier sacre par équipes en Formula Renault 3.5 Series à Fortec Motorsports.

En matinée, Tio Ellinas obtenait sa deuxième pole position de l’année devant Matthieu Vaxiviere et Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin). Les rookies Aurélien Panis (Tech 1 Racing) et Egor Orudzhev complétaient le top cinq tandis que le leader du classement général Oliver Rowland s’élançait de la quatorzième place.

Ellinas contrôle, Vaxiviere dégringole

Tio Ellinas gardait la tête à l’issue d’un premier tour où Matthieu Vaxiviere réalisait une mauvaise opération puisqu’il chutait au septième rang. Tom Dillmann héritait alors de la deuxième position devant Egor Orudzhev, Aurélien Panis et Dean Stoneman (DAMS). De son côté, Oliver Rowland remontait au onzième rang. Au cinquième tour, l’accrochage entre André Negrão (International Draco Racing) et Yu Kanamaru (Pons Racing) entraînait l’entrée en piste de la voiture de sécurité.

Orudzhev conserve son sang-froid

Lors du tour de relance, Oliver Rowland faisait craquer Roy Nissany (Tech 1 Racing) pour intégrer le top dix avant de réaliser son changement obligatoire de pneumatiques au huitième passage. S’arrêtant après leurs concurrents directs, Egor Orudzhev et Matthieu Vaxiviere réalisaient les bonnes opérations puisque les deux hommes s’emparaient des commandes.

Subissant les nombreuses attaques de Matthieu Vaxiviere, Egor Orudzhev résistait pour s’imposer et privait ainsi le Français de ses derniers espoirs de titre. Tio Ellinas s’offrait finalement la troisième marche du podium face à un Dean Stoneman pressant. Cinquième, Tom Dillmann précédait Aurélien Panis et Nicholas Latifi (Arden Motorsport). Oliver Rowland terminait huitième, tandis que Gustav Malja (Strakka Racing) et Nyck de Vries (DAMS) complétaient le top dix.

Ils ont dit

Egor Orudzhev : « L’équipe a réalisé un travail formidable aux stands. Les pilotes devant moi avant l’arrêt étaient plus rapides, mais ils ont dû connaître un mauvais passage au stand. Tio avait également du mal avant même les pitstops. J’ai attaqué autant que j’ai pu quand j’étais en tête, mais Matthieu était très pressant. C’était une course difficile, mais je remercie grandement le team. »

Matthieu Vaxiviere : « Mon départ était bon, mais j’ai eu un problème en passant les premiers rapports et j’ai énormément perdu. J’ai essayé de dépasser Nyck sans succès et la radio ne fonctionnait pas pour m’indiquer quand m’arrêter. C’était une situation assez horrible. L’équipe a réalisé du bon travail, mais Egor a été parfait aujourd’hui. Je suis ravi de ce podium à domicile et je félicite chaleureusement Oliver pour son titre. »

Oliver Rowland : « Je ne me sentais pas bien ce matin et mon tour de qualifications n’était pas très bon. J’ai pris un bon départ et avec l’équipe, nous sommes parvenus à faire ce que nous devions faire. Je suis heureux de ce titre et je ne remercierais jamais assez Fortec Motorsports et la Racing Steps Foundation de m’y avoir aidé. Félicitations également à Matthieu. Il m’a poussé dans mes retranchements toute l’année et était toujours sur mes talons ! »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 264 points, 2. M. Vaxiviere – 204, 3. D. Stoneman – 130, 4. N. de Vries– 123, 5. T. Dillmann – 114…
*Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Course 2

Championnat Pilotes

Championnat Teams

Interview Rowland

Photo HD Rowland

Photo HD Rowland

Photo HD Orudzhev

Retour en haut