Fredrik Blomstedt et Raoul Owens (R-ace GP #2) se sont imposés lors de la course d’Endurance du Renault Sport Trophy sur le Circuit de Spa-Francorchamps. À l’issue d’une course animée dont Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0 #9) partait en pole pour remporter le classement intermédiaire, les deux hommes n’ont commis aucune erreur pour s’imposer devant Jeroen et Pieter Schothorst (Equipe Verschuur #21). L’ancien pilote de F1 Robert Kubica et son partenaire Christophe Hamon (Duqueine Engineering #16) s’offraient la troisième marche du podium d’une épreuve relançant totalement les championnats.

Samedi, Fabian Schiller et Pieter Schothorst dominaient leurs séances de qualifications respectives. Le premier s’élançait alors en tête de la course Endurance poursuivi par Fredrik Blomstedt et Miguel Ramos (Equipe Verschuur #19).

Schiller émerge du chaos

Si Fabian Schiller conservait les commandes au départ, la voiture de sécurité effectuait rapidement son apparition suite à l’accident d’Andrés Mendez (Oregon Team #4) et de Diederik Sijthoff (V8 Racing #8) impliquant également Dennis Andersen (High Class Racing #11).

Le safety car s’effaçait à l’issue du sixième tour. Le trio de tête restait identique jusqu’à l’ouverture de la fenêtre de ravitaillement. Fabian Schiller faisait ainsi le plein de points devant Fredrik Blomstedt et Miguel Ramos.

Quatrième malgré son accident en qualifications, Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0 #15) écopait d’une pénalité pour un accrochage. L’Espagnol pointait alors en neuvième position derrière Christophe Hamon, Jeroen Schothorst, Adalberto Baptista (Oregon Team #5), Philippe Haezebrouck (R-ace GP #3) et Carmen Jorda (V8 Racing #6). Philippe Bourgois (Duqueine Engineering #15) complétait le top dix.

Owens capitalise sur sa régularité

Markus Palttala relayait Fabian Schiller au premier rang, poursuivi par Raoul Owens, Steijn Schothorst (Equipe Verschuur #19) et Pieter Schothorst. L’équipage de ce dernier écopait d’ailleurs d’une pénalité de temps pour ne pas avoir respecté le temps minimal aux stands.
Steijn et Pieter Schothorst trouvaient néanmoins l’ouverture sur Raoul Owens avant de buter sur Markus Palttala. Au vingt-quatrième tour, Pieter y parvenait, imité deux boucles plus tard par Steijn, mais le contact lui valait une pénalité et coûtait cher au Finlandais.

Si Pieter Schothorst franchissait la ligne d’arrivée en tête, Raoul Owens et Fredrik Blomstedt s’imposaient bel et bien après l’application des pénalités. Celles-ci permettaient également à Christophe Hamon et Robert Kubica d’accéder au podium, devant Kevin Korjus (R-ace GP #3), Steijn Schothorst, Jordan Grogor (V8 Racing #6), Tanart Sathienthirakul (Team Marc VDS EG 0,0 #15), Rodrigo Baptista (Oregon Team #5), Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0 #9) et Lonni Martins (Duqueine Engineering #17).

Ils ont dit

Fredrik Blomstedt : « C’était une course très confuse. Mon relais était finalement assez court en raison de la voiture de sécurité, mais nous avons gagné sur une piste que j’adore et qui convient parfaitement à la Renault Sport R.S. 01. Je crois que je mène en Endurance tout en étant troisième en AM, tous les signes sont au vert pour demain ! »

Raoul Owens : « Nous avons joué de malchance jusqu’ici cette saison. C’est donc fantastique de s’imposer. C’est inattendu car nous n’avions pas la voiture la plus rapide aujourd’hui, mais une victoire reste une victoire. J’en suis très heureux. Je n’avais aucune idée des pénalités qui s’appliquaient. Cela peut troubler un pilote et fort heureusement, l’équipe m’a laissé me concentrer sur notre course en tentant d’être le plus régulier possible. »

Robert Kubica : « Après presque six ans d’absence des circuits, c’est bon de revenir et d’être sur le podium. Dans ces conditions, c’est toujours difficile de réaliser des temps sensationnels au volant d’une voiture qui me semble requérir beaucoup d’expérience et d’intelligence. L’équipe est encore jeune dans le Renault Sport Trophy, mais nos modifications ont payé. J’ai eu un peu de mal en course, mais j’ai réussi un beau dépassement au Bus Stop. Nous pouvons donc nous réjouir de cette performance ! »

Classement général Endurance provisoire*
1. Fredrik Blomstedt (R-ace GP) 82
2. M. Palttala - F. Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 69
3. Kevin Korjus (R-ace GP) 67
4. P. Schothorst - J. Schothorst (Equipe Verschuur) 58
5. R. Owens (R-ace GP) 53

Classement général PRO provisoire*
1. Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) 91
2. David Fumanelli (Oregon Team) 71
3. Kevin Korjus (R-ace GP) 68
4. Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0) 63
5. Lewis Williamson (Strakka Racing) 43

Classement général AM provisoire*
1. Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 128
2. Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) 117
3. Fredrik Blomstedt (R-ace GP) 105
4. Miguel Ramos (Equipe Verschuur) 76
5. Andres Mendez (Oregon Team) 58

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Liste des engagés - pdf

Poids de compensation - pdf

Qualifications AM - pdf

Qualifications PRO - pdf

Grille de départ - pdf

Classement intermédiaire - pdf

Course Endurance - pdf

Classement général Endurance - pdf

Classement général AM - pdf

Classement général Equipes - pdf

Retour en haut