La Renault Sport R.S. 01 #21 de l’Equipe Verschuur (P. Schothorst – J. Schothorst) s’est montré la plus véloce des essais collectifs du Renault Sport Trophy sur le Circuit de Spa-Francorchamps. L’équipage néerlandais a signé le meilleur temps de la journée en 2’14’’874 dans l’ultime séance, devançant ainsi les binômes du Team Marc VDS EG 0,0 #15 (Sathienthirakul-Rueda) et #9 (Palttala-Schiller).

Comme chaque vendredi, trois sessions d’essais de cinquante-cinq minutes étaient au programme des concurrents du Renault Sport Trophy. À cette occasion, Robert Kubica effectuait ses premiers tours de roues officiels au volant d’une Renault Sport R.S. 01.

Steijn Schothorst retrouve le rythme d’entrée

La journée débutait sur un rythme élevé mené par les équipages R-ace GP #2 (Owens-Blomstedt), High Class Racing #11 (Fjordbach-Andersen), Duqueine Engineering #16 (Kubica-Hamon), V8 Racing #6 (Grogor-Jorda) et Team Marc VDS EG 0,0 #9.

La lutte se transformait finalement en un duel entre les deux Renault Sport R.S. 01 de l’Equipe Verschuur, à l’avantage de la #19 (S. Schothorst-Ramos) en 2’15’’656 devant la #21 et la Team Marc VDS EG 0,0 #9.

Fjordbach et Pieter Schothorst haussent le ton

Quatrième de la première session, Anders Fjordbach au volant de la High Class Racing #11 s’emparait des commandes dans la seconde grâce à un tour en 2’15’’342 lui permettant de précéder les duos d’Equipe Verschuur.

La troisième et dernière séance du jour se révélait être la plus rapide. La Team Marc VDS EG 0,0 #15 effaçait les références précédentes, mais Pieter Schothorst répliquait en 2’14’’874 pour finir devant les deux voitures du Team Marc VDS EG 0,0.

Ils ont dit

Pieter Schothorst : « La journée était plutôt bonne en dépit d’un souci continu. Fort heureusement, l’équipe est parvenue à le résoudre petit à petit. Nous n’étions donc pas dans une forme optimale, mais la base était bonne même s’il reste du travail à accomplir. Je ne pense pas encore au championnat. Je veux finir toutes les séances au premier rang et remporter des courses, mais je ne suis pas le type de pilote à prendre des risques insensés. »

Anders Fjordbach : « Je n’avais pas beaucoup d’expérience internationale sur les circuits présents au calendrier jusqu’ici, mais je connais plutôt bien Spa-Francorchamps ! J’y ai couru les 24 Heures de Spa cet été. J’étais donc immédiatement à l’aise et dans le rythme. Nous avons également réglé un petit problème sur notre voiture, qui révèle finalement d’énormes gains en rythme. Nous sommes donc satisfaits de cette journée. L’équipe continue de trouver ses marques pour sa première année. Le plateau est très relevé, mais espérons que l’adage ‘une année pour apprendre, une année pour s’imposer’ s’applique ! »

Robert Kubica : « Pour mon premier jour au sein du Renault Sport Trophy, je retrouve Spa-Francorchamps pour la dernière fois depuis le Grand Prix de F1 de Belgique 2010 avec Renault ! Nous disposions de trois séances de cinquante-cinq minutes, mais il faut évidemment partager la voiture avec son équipier. J’ai dû effectuer huit à dix tours par session. Cela s’est bien passé, mais il nous reste du travail à réaliser sur l’équilibre de notre Renault Sport R.S. 01 car les qualifications auront lieu dès demain matin. Les sensations étaient bonnes. L’équipe tente d’acquérir de l’expérience, tout comme moi. C’est une voiture rapide, assez impressionnante. Elle procure beaucoup de plaisir tout en étant sensible et en requérant de fins réglages. J’en prendrai donc encore plus à son volant une fois que nous y serons parvenus ! »

Liste des engagés - pdf

Essais collectifs 1 - pdf

Essais collectifs 2 - pdf

Essais collectifs 3 - pdf

Retour en haut