Dès 2016, Renault Sport mettra l’accent sur l’Eurocup Formula Renault 2.0 et le Renault Sport Trophy. Forte de 45 ans de détection des espoirs du sport automobile, la Formula Renault 2.0 sera consolidée pour affirmer son statut de référence au cœur du paysage mondial des formules de promotion, tout en continuant d’offrir aux concurrents les meilleurs outils pour apprendre et des dotations attractives pour progresser à long terme.

Avec huit pilotes pouvant encore prétendre au titre avant l’ultime meeting, l’Eurocup Formula Renault 2.0 confirme sa position de catégorie parmi les plus compétitives. La Fédération Internationale de l’Automobile reconnaît les qualités de la discipline en attribuant dix points aux lauréats des diverses séries européennes. Afin que les champions en herbe puissent réaliser des doubles programmes et cumuler jusqu’à la moitié du capital nécessaire requis pour la Super Licence, Renault Sport a travaillé avec les promoteurs de l’ALPS et du NEC pour éviter tout conflit de dates.

400 000 € de dotation pour les meilleurs

À l’issue de la saison 2016, les trois premiers du classement général recevront une dotation financière de 150 000 €, 100 000 € et 50 000 € pour les aider à franchir l’échelon supérieur. Le premier rookie (pilote ayant disputé moins de trois meetings en Formula Renault 2.0 au 1er janvier), disposera également d’une aide de 100 000 € s’il souhaite de nouveau s’illustrer en Eurocup Formula Renault 2.0 en 2017.

Stabilité technique et sportive

Si une décision concernant l’introduction de Michelin 17’’ sera prise d’ici quelques semaines, la stabilité sera de mise jusqu’en 2018 et l’arrivée d’un nouveau moteur. Un planning qui devrait coïncider avec l’entrée en piste de la future génération de Formula Renault 2.0.

Le format des week-ends offrira toujours un temps de roulage conséquent avec les deux séances d’essais collectifs de 50 minutes, deux qualifications en groupes de 15 minutes et des courses de 25 minutes plus un tour.

La liste des équipes présélectionnées sera communiquée le 15 décembre. Chaque structure pourra inscrire de deux à quatre voitures, plus les wild-cards accordées aux pilotes sur trois dates maximum dans l’année, hors Monaco.

Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies : « Depuis 1971, la Formule Renault est au cœur de notre stratégie. La catégorie s’est rapidement imposée comme l’école des champions, tant par son incroyable compétitivité que par ses standards de pilotage, leur permettant d’apprendre, de se révéler et d’éclore. La majorité des lauréats de Formule Renault ont connu des carrières riches en succès, tant en F1 qu’en Endurance, Tourisme, GT et tant d’autres. Ce nouveau souffle insufflé sur la discipline veut attirer les talents les plus ambitieux issus du karting ou des F4. Ils pourront s’aguerrir sur les plus beaux circuits européens, se former dans une série reconnue de tous et lutter pour les meilleures dotations en cash existantes à ce niveau. Et avec une stabilité technique affirmée jusqu’en 2018, le futur s’annonce radieux pour l’Eurocup Formula Renault 2.0 ! »

Calendrier

Essais de fin de saison 2015
19 octobre 2015 : Circuito de Jerez – Rookies tests
18-19 novembre : Motorland Aragón – Essais collectifs
23-24 novembre : Circuit Paul Ricard – Essais collectifs (TBC)
Essais de pré-saison 2016
Six jours d’essais officiels sur trois pistes du calendrier, dont Estoril et Motorland Aragón

Calendrier 2016 (provisoire) de l’Eurocup Formula Renault 2.0* :
16-17 avril 2016 : Motorland Aragón – 3 courses
29 mai 2016 : Monaco – 1 course
2-3 juillet 2016 : Autodromo di Monza – 3 courses
15-17 juillet 2016 : Red Bull Ring – 2 courses
26-28 août 2016 : Circuit Paul Ricard – 2 courses
24-25 septembre 2016 : Circuit de Spa-Francorchamps – 2 courses
21-23 octobre 2016 : Estoril – 2 courses
*sous réserve de l’approbation de ce calendrier par la FIA

Retour en haut