Leader du classement général, Oliver Rowland (Fortec Motorsports) a dominé la première course dominicale de Formula Renault 3.5 Series au Red Bull Ring. Membre de la Racing Steps Foundation, le poleman a conservé son calme malgré deux interventions de la voiture de sécurité pour s’imposer avec huit secondes d’avance sur le meilleur rookie Dean Stoneman (DAMS) et quinze sur Nyck de Vries (DAMS). Grâce à son quatrième succès de l’année, Oliver Rowland relègue Matthieu Vaxiviere (Lotus), sixième ce matin, à trente-trois points au général.

Samedi, Oliver Rowland obtenait sa troisième pole position de la saison en 1’17’’641 devant les Lotus de Marlon Stockinger et Matthieu Vaxiviere. Dean Stoneman et Roberto Merhi (Pons Racing) les suivaient sur la grille.

Rowland s’échappe au départ

Le poleman conservait les commandes à l’extinction des feux et créait rapidement l’écart sur les DAMS de Dean Stoneman et Nyck de Vries. Matthieu Vaxiviere et Roberto Merhi complétaient le quinté de tête alors que la voiture de sécurité faisait son entrée en piste suite à l’accident entre Meindert van Buuren (Pons Racing), Alfonso Celis (AVF) et Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin).

Rowland scelle son triomphe

Au restart, Oliver Rowland conservait la tête et augmentait progressivement l’écart, mais le Britannique devait tout recommencer après l’arrêt en piste de Roy Nissany (Tech 1 Racing), amenant une nouvelle neutralisation. Menacé par Dean Stoneman, le leader alignait les meilleurs tours en course pour s’imposer avec huit secondes d’avance sur son compatriote.

Derrière les deux Britanniques, on retrouvait Nyck de Vries, suivi de Roberto Merhi. Après avoir dépassé Matthieu Vaxiviere au treizième passage, l’Espagnol perdait sa quatrième place en écopant de dix secondes de pénalité pour non-respect des limites de la piste. Nicholas Latifi (Arden Motorsport) héritait de sa position devant Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin), qui avait pris le dessus sur Matthieu Vaxiviere et Gustav Malja (Strakka Racing). Aurélien Panis (Tech 1 Racing), Tio Ellinas (Strakka Racing) et Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports) complétaient le top dix.

Ils ont dit

Oliver Rowland : « La voiture était fantastique aujourd’hui. Nous avons fait le choix de la high downforce et nous savions que cela pouvait être un problème en cas de voiture de sécurité malgré un bon avantage dans le dernier secteur. Heureusement, Dean avait la même stratégie. J’ai fait une erreur lors de la seconde relance, mais j’ai réussi à conserver l’avantage. Désormais, tout le monde sait que la high downforce est préférable et la clé sera le départ. »

Dean Stoneman : « J’ai réalisé un excellent départ. Après la deuxième voiture de sécurité, Oliver a fait une erreur et j’ai essayé de le dépasser à l’épingle. Cela n’a pas suffi et montre à quel point il est difficile de dépasser au volant de ces monoplaces. »

Nyck de Vries : « C’est bon d’être de retour sur le podium après quelques difficultés à Budapest. J’ai gagné des positions au départ, mais en choisissant une configuration en medium downforce, nous manquions un peu de rythme par rapport à nos concurrents. Je reste toutefois ravi de ce résultat, tant pour l’équipe que pour moi. »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 148 points, 2. M. Vaxiviere – 115 points, 3. J. Jaafar – 88, 4. D. Stoneman – 86, 5. T. Dillmann – 65…
*Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Grille de départ

Course 1

Classement général Pilotes

Classement général Equipes

Photo HD

Retour en haut