En 2016, le prometteur pilote français Esteban Ocon retrouve Enstone comme troisième pilote et pilote de réserve du Renault Sport Formula One Team.

Quelle est votre réaction suite à votre officialisation comme troisième pilote du Renault Sport Formula One Team ?
Je suis absolument ravi de participer au retour de Renault en F1 en tant qu’équipe à part entière. Fin 2015, j’ai rejoint le programme junior de Mercedes-Benz sur le long terme et je suis fier d’être désormais sélectionné pour aider le Renault Sport Formula One Team cette année. Je ne suis pas seulement un pilote français dans une équipe française, je peux bâtir sur mes liens construits avec Enstone ces dernières années.

Quels sont ces liens avec Enstone ?
Une partie de mon cœur est attaché à ce bout de campagne anglaise. J’y ai grandi et j’ai visité l’usine pour la première fois alors que je n’étais qu’un pilote de kart âgé de treize ans. J’en ai eu le souffle coupé : le personnel, la technologie, tout était incroyable. J’ai fait partie de la famille Enstone en formules de promotion jusqu’à fin 2014. La même année, j’ai vécu mon premier week-end en F1 avec l’équipe à Abu Dhabi. Je connais de nombreuses personnes au sein de l’équipe et j’ai énormément appris à leurs côtés.
Je suis encore jeune, mais notre histoire commune est déjà longue.

Comment abordez-vous la saison à venir ?
Je veux être une éponge : apprendre autant que possible et retenir ces informations. Il faut que je sois prêt à prendre place dans la voiture à tout moment. Mon objectif est d’aider l’écurie dans tous les domaines où je le peux. Je dispose d’une incroyable opportunité et je dois être prêt à franchir la prochaine étape !

En dehors de votre rôle au sein du Renault Sport Formula One Team, que ferez-vous ?
Depuis plus d’un an, ma carrière est gérée par Mercedes. Je suis devenu l’un de leurs pilotes juniors dans la foulée de mon titre en GP3 Series. En plus de mon rôle de troisième pilote pour le Renault Sport Formula One Team, je reste lié à la famille Mercedes qui m’offre cette opportunité avec Renault. Nous avons des pistes pour un programme de courses cette année, mais rien n’est encore décidé. C’est un immense privilège d’être guidé et soutenu par Toto (Wolff) et Mercedes – tout en ayant l’honneur de représenter une marque telle que Renault en F1.

Retour en haut