Troisième étape d’une saison qui en compte cinq, le rallye Ronde del Ticino – qui se déroulera le 26 et 27 Juin prochains - présente un caractère très spécifique avec deux épreuves spéciales à disputer respectivement à trois et quatre reprises. Avec un parcours qui compte 49,4 km de chronos, l’épreuve, dont le centre névralgique est sis à Lugano, ne laisse aucune place à une phase d’observation pour les participants. Dès le départ ils se devront d’être dans le rythme, les écarts concédés seront quasiment impossible à combler sur un tracé aussi condensé. A ce petit jeu, qui de Michaël Burri, Olivier Courtois ou Jean-Pierre Gatti sera le plus percutant ? Rien n’est dit !

Si Michaël Burri est actuellement en tête du Clio R3T Alps Trophy, Olivier Courtois, accompagné de Hubert Risser, n’a pas dit son dernier mot. Après un abandon sur les routes chablaisiennes, l’alsacien démontre un magnifique état d’esprit en poursuivant une compétition qui n’offre pas de joker. Fort de son expérience de la compétition il sait mieux que quiconque qu’en sport rien n’est joué tant que la saison n’est pas terminée. C’est donc avec tout son métier et une vélocité depuis longtemps démontrée, qu’il prend le départ du Rallye Ronde del Ticino ce vendredi 26 juin avec la ferme intention d’engranger de précieux points.

Un formidable état d’esprit et une vélocité de premier plan font d’Olivier Courtois - Hubert Risser un duo percutant.

De son côté Michaël Burri peut se contenter de gérer l’acquis face à ses concurrents. Il y a pourtant fort à parier qu’il ne se satisfera pas d’une course sans panache. En témoigne la solide séance d’essai à laquelle il s’est astreint la semaine dernière pour préparer le rendez-vous tessinois. Après un rallye du Chablais ou il était légitime de comptabiliser un maximum de points après l’abandon d’Olivier Courtois, une pointe de frustration habite le duo Michaël Burri - Anderson Levratti. Ne pas participer à la compétition pour le classement du groupe R afin de se concentrer sur l’objectif final de leur saison, remporter le Clio R3T Alps Trophy, a été un moment pénible pour les compétiteurs qu’ils sont. Le Rallye Ronde del Ticino leur offre l’opportunité de démontrer qu’ils font partie des ténors du groupe R en Suisse et qu’ils sont les solides leaders du Clio R3T Alps Trophy.

En outsider, Jean-Pierre Gatti et Bertand Chagot perforent dans l’ombre du duo. Actuels deuxième du Clio R3T Alps Trophy, ils ont participé au Rallye des Bornes en Haute-Savoie ce week-end pour préparer l’échéance tessinoise. Après s’être perdu dans les réglages d’amortisseurs lors du Rallye du Chablais, cette participation au Rallye des Bornes lui a permis de retrouver des sensations. Jean-Pierre Gatti devrait consolider sa place au classement de la série au moment de franchir le cap de la mi-saison. Une perspective motivante pour aborder en bonne place le rallye du Mt-Blanc Morzine, en septembre, à domicile et devant son public.

Retrouvez le classement du Clio R3T Alps Trophy

Photos, actualités et coulisses du Clio R3T Alps Trophy sont disponibles sur la page Facebook officielle

Un rallye sprint au menu pour Simon et Thibaud Rossel

Troisième rendez-vous d’un programme semi-officiel qui en compte quatre au volant de la Renault Clio R3T, le Rallye Ronde del Ticino présente un caractère particulier pour les Champions Suisse Rallye Junior en titre. Simon et Thibaud Rossel ont pourtant à cœur de finaliser, lors de ce rendez-vous, une phase d’apprentissage débutée sur les routes du Critérium Jurassien 2015. Le pas à franchir entre la Renault Twingo R1 utilisée la saison dernière pour coiffer leur couronne et la Renault Clio R3T dont ils bénéficient est toutefois très important. Il nécessite de parcourir de nombreux kilomètres en compétition pour parvenir à en extraire tout le potentiel. Un travail auquel s’attèle avec beaucoup d’application et d’abnégation les Champions Suisse Rallye Junior depuis le début de saison.

"J’étais beaucoup trop sur la défensive sur les routes du Rallye du Chablais après ma sortie au Critérium Jurassien. L’appréhension de commettre une nouvelle erreur m’a habité tout au long du rallye malgré le fort soutien de l’ensemble de l’équipe durant l’intégralité du week-end. Lors de la dernière boucle j’ai retrouvé des sensations et il me tarde d’être au départ du Ticino. Je pense que je serai plus serein et moins sur la défensive. La Renault Clio R3T a un formidable potentiel et l’équipe m’offre des conditions idéales. Je vais faire le maximum pour en tirer le meilleur parti" confie Simon Rossel.

Disputée au départ de Lugano le vendredi 26 juin 2015, l’épreuve devrait permettre à Simon et Thibaud Rossel de retrouver un rythme plus en adéquation avec leur statut de Champion Suisse Rallye Junior 2014. Le déroulement de la course est à suivre sur la page Facebook officiel https://www.facebook.com/championssuissesrallyejunior.

Toutes les informations sur le Rallye Ronde del Ticino

Retour en haut