Andrea Crugnola et Michele Ferrara ont vécu un week-end semé d’embuches lors du RallyRACC Catalunya – Costa Daurada, au volant de la Clio R3T officielle, préparée par ASM Motorsport. Malgré tout, après cette épreuve qui n’a épargné aucun concurrent, Renault Sport Technologies occupe toujours la première place du classement des Teams en FIA WRC 3. Andrea Crugnola, troisième chez les pilotes, peut espérer le podium final.

La Clio R3T du Team Renault Sport Technologies effectuait la sixième et dernière sortie de son programme en Championnat du Monde des Rallyes 2015. Aux mains d’Andrea Crugnola et Michele Ferrara, elle abordait, après trois manches sur terre et deux rallyes asphalte, une épreuve mixte. Disputé en Catalogne, le Rallye d’Espagne proposait une journée majoritairement sur terre et deux étapes sur asphalte, après une première spéciale urbaine à Barcelone, le jeudi soir.

L’équipage italien ne pouvait malheureusement pas participer à ce chrono, en raison d’une panne électrique qui condamnait déjà ses chances de bon résultat. Repartie en Rally 2 le vendredi, la Clio R3T se montrait performante sur terre et asphalte. Andrea Crugnola, classé dans le top 5 des trois premières spéciales, frappait un grand coup dans Terra Alta (ES5, 35,68 km), le plus long secteur chronométré du week-end. Tout en réalisant le meilleur temps, il creusait des écarts importants sur certains de ses concurrents. L’après-midi, il signait trois top 3 consécutifs mais terminait l’ES8 avec un radiateur percé, suite à une touchette avec une branche. Las, il devait renoncer dans l’ES9. Décidé à se relancer le samedi matin, il devait à nouveau abandonner, le moteur de la Clio R3T ayant été atteint par la surchauffe moteur liée au bris de radiateur.

« C’est dommage, j’ai fait une petite erreur et la conséquence a été grande, avec le radiateur cassé et les problèmes qui s’en sont suivis », a commenté Andrea Crugnola. « Mais j’étais content des temps effectués et des progrès réalisés avec la voiture. Nous pouvions faire de belles choses sur cette épreuve, nous l’avons montré le vendredi par notre régularité. Je tiens à remercier Renault Sport Technologies pour l’opportunité qui m’a été offerte cette année de rouler en WRC 3 à bord de Clio R3T. »

« C’est un rallye frustrant », note Sylvain Alanore, Team Manager Renault Sport Technologies. « La panne électrique du jeudi soir a empêché le bon démarrage de l’épreuve. Au vu de l’enjeu, il fallait continuer pour tenter de grappiller des points. Le vendredi, Clio R3T s’est montrée rapide, polyvalente, en réalisant des temps à la hauteur de nos espérances. Mais la réussite n’était pas de notre côté, avec la casse de radiateur, due à un petit élément extérieur. Le moteur a ensuite souffert de ce premier problème. »

« L’année se termine sur une note contrariante, alors que la saison a été satisfaisante », poursuit Sylvain Alanore. « Même si nous ne prenons pas part au Wales Rally GB, Andrea peut toujours terminer sur le podium du WRC 3 mais nous ne sommes pas maîtres de notre destin. C’est encore plus vrai pour le classement Teams, dont nous occupons la tête. Selon le résultat de nos adversaires au Pays-de-Galles, nous pourrions rajouter une belle ligne au palmarès de Renault Sport. Cela récompenserait une saison où nous avons montré de la performance, sur tous les terrains. Cela préfigure de la saison 2016, au cours de laquelle le prochain vainqueur du Clio R3T European Trophy prendra part à ce même programme en WRC 3. »

Classement WRC 3 - Pilotes
1. Quentin Gilbert 100 points
2. Simone Tempestini 81 points
3. Andrea Crugnola 70 points
4. Ole Christian Veiby 67 points …

Classement WRC 3 - Teams
1. Renault Sport Technologies 98 points
2. PRINTSPORT 94 points
3. ACI Team Italia 85 points…

Toutes les photos

Retour en haut