Renault e.Dams a réalisé un solide ePrix Visa de Paris en menant Sébastien Buemi sur la troisième marche du podium, juste devant Nico Prost. Auteurs d’une course propre, le duo s’est montré performant pour rallier l’arrivée derrière la voiture de sécurité déployée lors des quatre derniers tours. Renault e.Dams pointe au 1er rang du Championnat par Équipes avec 165 points. Chez les pilotes, Sébastien est 2e, Nico 6e.

S’alignant respectivement à la cinquième et huitième position sur la grille, tous deux ressortaient indemnes de l’étroit premier virage avant de gagner rapidement un rang. Au deuxième passage, Nico occupait la quatrième place alors que Sébastien était remonté au septième. Il ne fallait pas longtemps au Suisse pour poursuivre son ascension en dépassant Oliver Turvey, sixième, lors de la neuvième boucle, avant d’effacer Stéphane Sarrazin au dix-huitième tour.

Un nouveau dépassement, cette fois sur son équipier, lui permettait de se placer en quatrième position devant Nico avant les changements de voitures. La paire retrouvait la piste aux mêmes positions grâce à l’arrêt impeccable de l’équipe Renault e.Dams.

Une intense bataille opposant Sam Bird et Sébastien s’ensuivait pour le gain de la dernière marche du podium, ce dernier utilisant son FanBoost mais sans succès. L’erreur du Britannique offrait l’occasion à Sébastien et Nico de gagner un rang au quarantième tour. Respectivement troisième et quatrième, tous deux restaient groupé avec l’ensemble du peloton jusqu’au drapeau à damier après l’intervention de la voiture de sécurité nécessaire pour le dégagement d’une monoplace.

Plus tôt en matinée, sous des températures très fraîches, Sébastien avait signé le meilleur temps des premiers essais non-qualificatifs 1 grâce à son tour en en 1’02’’841. Le Suisse héritait ensuite du premier groupe de qualifications pour prendre la huitième place sur la grille. Placé dans la troisième poule, le tour de Nico en 1’02’’339 permettait au Français d’atteindre l’ultime séance de qualifications du jour : la Super Pole. Il en ressortait cinquième.

#9 Sébastien : « En tant qu’écurie Renault, c’était une course spéciale pour nous. Courir en France est toujours particulier et nous avons tenté de faire le spectacle en espérant que les spectateurs ont aimé ! C’était cependant une épreuve difficile. Nous avons eu du mal à mettre les pneus en température et nous savions qu’il serait dur de dépasser sur ce tracé. Néanmoins, finir sur le podium en partant huitième est toujours un bon résultat. Je vais désormais me concentrer au mieux sur les qualifications en vue de la prochaine course à Berlin. J’ai le fort pressentiment que la voiture y sera bonne. »

#8 Nico : « Même si j’aurais aimé être sur le podium aujourd’hui, ce n’est pas mal de finir quatrième. Notre journée n’a pas été facile. Nous n’avions pas un bon rythme en essais, mais se classer troisième et quatrième est meilleur que ce que nous anticipions. C’est un résultat très important pour l’équipe et la lutte au championnat. Il ne reste plus que quatre courses dans la saison et nous devons revenir très forts. Piloter dans les rues de Paris était particulièrement motivant et on m’a dit que les images à la télé étaient superbes. Les spectateurs ont découvert la Formule E et j’espère que le succès de cette édition à Paris en appellera d’autres dès l’an prochain ! »

Vincent Gaillardot, Directeur du Programme chez Renault Sport : « Après un week-end piégeux à Long Beach, l’équipe a obtenu un bon résultat à Paris. Nous avons tout analysé pour être sûrs que nos performances soient plus élevées sur cette manche. Les conditions étaient particulières avec des températures basses et un faible niveau d’adhérence. Nous avons dû nous y adapter, mais nous reprenons finalement confiance. Si la performance était bonne en course, nous devons améliorer les qualifications et nous mettrons l’accent dessus. Les deux pilotes ont bien piloté et nous avons l’air d’être bien placés pour bientôt retrouver la victoire. »

Alain Prost, Copropriétaire : « Je suis assez content du résultat d’aujourd’hui. Avant le week-end, j’estimais que nous n’étions peut-être pas capables de faire aussi bien. Néanmoins, compte tenu de la pression que nous avions et les problèmes de température des pneus en qualifications, c’est un bon point de finir la course sans perdre de points au classement par équipes. C’est génial d’être sur le podium, encore plus en étant à la maison, en France, et pour Sébastien, qui est toujours l’un des favoris au titre. Nicolas repart avec une bonne performance dont nous pouvons nous réjouir. Nous pouvons également être fiers de l’événement de Paris. La foule était incroyable et le spectacle grandiose dans notre capitale. C’était un grand succès pour nous et pour Renault. »

Jean-Paul Driot, Copropriétaire : « Aujourd’hui, le résultat final est bon compte tenu de nos positions sur la grille. Nous avons néanmoins encore eu des soucis de températures avec les pneus, et ce tout au long de la journée. Nous partions derrière les DS Virgin avant d’être relégués à trois secondes après deux tours. Cependant, une fois les pneus chauffés, nous sommes rapidement revenus et sans la voiture de sécurité, nous aurions peut-être pu gagner une place grâce à notre performance. Cela montre que nos gommes étaient plus performantes sur les longs relais. Nous gagnons un peu de terrain au championnat et c’est globalement un bon week-end. Nous devons poursuivre le dur labeur pour être dans le rythme et arriver à la prochaine manche à Berlin pour nous battre pour les deux championnats, pilotes et équipes. »

Renault e.Dams, Sébastien et Nico retrouveront la piste lors de la huitième épreuve de la saison 2015-2016 du Championnat FIA de Formule E. L’ePrix de Berlin se disputera le 21 mai sur la Karl-Marx-Allee près de l’Alexanderplatz.

Résultats :

  • 1 Lucas di Grassi (ABT Schaeffler Audi Sport)
  • 2 Jean-Eric Vergne (DS Virgin Racing Formula E Team)
  • 3 Sebastien Buemi (Renault e.Dams)
  • 4 Nico Prost (Renault e.Dams)
  • 5 Stephane Sarrazin (Venturi Formula E Team)

Retour en haut