Renault e.dams a vécu un superbe ePrix de Berlin dans le cadre du Championnat FIA de Formula E. Grâce à la belle victoire de Sébastien Buemi et la solide quatrième place de la part de Nico Prost, l’écurie accentue son avance au classement des équipes. Chez les pilotes, Sébastien revient à un seul point de la tête au terme de la huitième manche de la saison.

Séb s’élançait de la deuxième position, quatre rangs devant Nico. Tous deux auteurs d’excellents départs, Séb s’emparait des commandes et Nico remontait en cinquième place à la fin du premier tour. Perdant la tête face au poleman Jean-Éric Vergne au premier passage, Séb la reprenait quelques boucles plus tard avant de gérer à la perfection sa consommation d’énergie.
 
Après les changements de voitures sans problème, Séb retrouvait son rythme tandis que Nico gagnait une position pour intégrer le top trois. Peu inquiété, Séb économisait en vue du sprint final après l’intervention de la voiture de sécurité en fin d’épreuve. Le Suisse conservait son sang-froid pour franchir le drapeau à damier et sceller la troisième victoire de l’équipe cette saison en Formula E.
 
En parallèle, Nico était impliqué dans une lutte à trois après son passage au stand. Longtemps installé entre les Abt de Daniel Abt et de Lucas di Grassi, Nico terminait finalement au pied du podium après avoir été dépassé par l’homme en tête du championnat.

Plus tôt dans la journée, le Berlin ePrix avait bien débuté pour Renault e.dams. Séb avait dominé la première séance d’essais non-qualificatifs avec un chrono en 57.648s. La journée ne se passait pourtant pas sans encombre puisqu’il endommageait un aileron avant et interrompait ainsi sa seconde session. D’abord quatrième, Nico était tout comme Séb dans l’incapacité de réaliser ensuite un tour rapide.
 
En qualifications, Nico avait hérité du deuxième groupe dont il établissait le quatrième temps après être sorti large dans la dernière épingle d’un tour jusque-là impressionnant. Séb signait quant à lui la référence en Q4 avant de voir la pole lui échapper pour seulement seize millièmes de seconde. En dépit de ses efforts, Séb manquait également de justesse le meilleur tour en course pour cent quarante-deux millièmes de seconde. 
 
#8 Nico : « C’était une excellente épreuve. Je me suis battu presque tout le temps ! J’étais très déçu des qualifications. Je pense que j’avais le rythme pour être en superpole, voire en pole position, mais c’était tout aussi intéressant de partir en retrait. J’ai longtemps bataillé avec Jean-Éric Vergne, mais comme chaque point est important pour l’écurie, je ne pouvais pas me permettre la moindre erreur. J’ai finalement réussi à le dépasser, mais Lucas di Grassi était particulièrement fort après la neutralisation. Je ne pouvais pas trop le contenir en gérant mon énergie. Cela m’aurait fait plaisir d’être sur le podium, mais c’est toujours un solide résultat pour l’équipe. J’ai désormais hâte d’être à Londres. Après un début de saison difficile, nous pouvons maintenant viser la troisième place chez les pilotes avec un bon week-end. C’est mon objectif. »
 
#9 Sébastien : « Les mots me manquent pour exprimer ma joie. Nous marquons beaucoup de points au championnat, mais même si cela est très important, je dois rester concentré et solide pour les deux dernières manches. J’ai dépassé JEV au départ, mais je consommais beaucoup d’énergie. J’ai alors pensé à gérer car si l’on consomme trop les premiers tours, on le paie sur les quinze suivants. JEV en a profité, mais après quatre ou cinq boucles, il s’est remis à économiser et c’est à ce moment que j’ai tenté ma chance. J’ai pu creuser l’écart et gérer ma consommation tout en pensant au meilleur tour en course. Je l’ai manqué de peu avant d’essayer à nouveau avec la deuxième monoplace, sans succès. C’est l’unique déception du jour. Quand la voiture de sécurité intervient, on peut perdre gros, mais j’ai tenu bon pour l’emporter. Nous devrions savourer ce résultat. L’équipe a travaillé vraiment dur et a fait un travail fantastique. Néanmoins, je pense déjà à Londres et à ce que nous devons y faire ! »
 
Vincent Gaillardot, Chef de projet Renault Sport : « Ce fut un bon week-end ! Après Paris, nous avons beaucoup travaillé en essais pour comprendre notre performance et mieux nous préparer pour cette manche. Tout a bien fonctionné. Même si ce n’était pas parfait, nous avons connu de bien meilleures qualifications. Comme nous savions que nous étions solides en course, nous devions revenir aux avants de la grille et nous y sommes parvenus. L’ePrix a été sans problème en ce qui concerne la fiabilité. Nous sommes donc de retour ! La finale de Londres s’annonce désormais très excitante… »
 
Jean-Paul Driot, copropriétaire : « C’est toujours un excellent résultat quand on l’emporte, mais cette victoire est d’autant plus bonne que nous avons livré une vraie bataille pour l’obtenir. Les deux voitures ont été très efficaces et les pilotes irréprochables. La satisfaction est entière. Nous avions eu beaucoup de problèmes à Mexico et à Long Beach, et tout le monde était sous pression à Paris. Une équipe doit être détendue et confiante et je crois que nous le sommes désormais. Les résultats sont conformes à nos attentes avant Berlin. Je n’aurais pas pu demander plus. J’en conclus que nous sommes de retour dans le match et à la place qui devrait toujours être la nôtre. »
 
Alain Prost, copropriétaire : « C’est un très bon week-end dans l’ensemble. Nous voulons toujours plus, mais le résultat du jour est fantastique pour l’écurie. Nous sommes très heureux et les pilotes ont fait de l’excellent travail. Sur les deux dernières courses, nous étions rentrés dans le rang, mais nous avons tout fait pour stabiliser l’équipe. Nous avons effectué des essais, tout le monde a très bien travaillé ensemble et nous étions gonflés à bloc pour réussir. Comme d’habitude en Formula E, il est difficile de tout mettre en place. Les essais ont été délicats et stressants, car nous avions conscience qu’un bon résultat était capital dans l’optique des championnats. Nous savons que l’écurie Abt sera redoutable à Londres, mais nous avons désormais un peu plus d’avance. L’objectif est de réussir le doubler et nous devons garder cela en tête ces prochaines semaines. »
 
Renault e.dams, Sébastien et Nico retrouveront une dernière fois la piste en cette saison 2015-2016 du Championnat FIA de Formula E. Le London ePrix accueillera les neuvième et dixième manches de la saison au Battersea Park du 2 au 3 juillet.

Retour en haut