Un an après y avoir effectué ses grands débuts, le Renault Sport Trophy retrouve le Circuit de Spa-Francorchamps pour un avant-dernier meeting qui pourrait permettre à certains concurrents de sceller leur destin. Aux côtés de l’European Le Mans Series et de l’Eurocup Formula Renault 2.0, les Renault Sport R.S. 01 côtoieront également les démonstrations du Renault Sport Formula One Team menées par Nicholas Latifi, pilote de réserve du Renault Sport Formula One Team.

Technique et rapide, le Circuit de Spa-Francorchamps est l’unique étape du calendrier où la discipline s’est déjà produite. Autant dire que les luttes seront intenses sur le tracé mythique au moment où le sprint final s’accélère !

Un pas vers le titre pour Schothorst ?

En tête du classement PRO, Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) espèrera poursuivre son carton plein entamé depuis l’Autriche pour se rapprocher toujours un peu plus du sacre, et encore plus si ses concurrents commettent un faux pas !

Ses plus proches rivaux, à commencer par David Fumanelli (Oregon Team) toujours en quête d’une première victoire, devront donc absolument le devancer pour garder un maximum de chances avant la finale d’Estoril. L’Italien devra néanmoins faire face à la concurrence de Kevin Korjus (R-ace GP) et du revenant Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0), qui lorgnent également sur le test de sélection de l’équipe officielle NISMO en Super GT.

Dans le peloton, Tanart Sathienthirakul (Team Marc VDS EG 0,0), Nicky Pastorelli (V8 Racing), Dario Capitanio (Oregon Team), Raoul Owens (R-ace GP), Jordan Grogor (V8 Racing) et Lonni Martins (Duqueine Engineering) devront frapper fort pour continuer de rêver.

Enfin, Anders Fjordbach (High Class Racing), Rodrigo Baptista (Oregon Team), Meindert van Buuren (V8 Racing), le vice-champion 2015 Steijn Schothorst (Equipe Verschuur) et la star Robert Kubica (Duqueine Engineering) n’auront rien à perdre et tenteront de jouer les trouble-fêtes en Belgique.

Une catégorie AM qui peut basculer

Cinquante points seront en jeu chez les Amateurs en Belgique. Si Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) a misé sur sa régularité pour ravir la tête à son équipier Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0), c’est bel et bien à la faveur du décompte du plus mauvais résultat que l’Allemand pourrait sceller le titre dès ce week-end s’il réalise un score parfait sans que ses rivaux ne parviennent à le tenir à portée de points.

L’Allemand devra néanmoins composer avec 65 kg de poids de compensation face aux 45 kg de son équipier. Face à eux, Fredrik Blomstedt (R-ace GP), auteur de son premier succès au rendez-vous précédent, espèrera tirer partie de cette lutte fratricide pour réaliser une belle opération malgré 55 kg de lest.

Pour Miguel Ramos (Equipe Verschuur), Andrés Méndez (Oregon Team) et encore plus pour Christophe Hamon (Duqueine Engineering), il faudra se montrer solide pour rester dans la course au titre en dépit de handicaps s’élevant respectivement à 50, 0 et 10 kg.

Plus loin, Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) voudra distancer Carmen Jorda (V8 Racing), Dennis Andersen (High Class Racing), Davide Roda et Jelle Bellen (V8 Racing), lesté de 30 kg ce week-end. Le peloton accueillera également les retours de Philippe Haezebrouck (R-ace GP), Philippe Bourgois (Duqueine Engineering), Diederik Sijthoff (V8 Racing) et d’Adalberto Baptista (Oregon Team) à Spa-Francorchamps.

Le ton monte en Endurance

Dans l’Ardenne belge, Markus Palttala et Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) se retrouveront pour reprendre leur marche vers le titre. Le duo ne possède plus que huit unités d’avance sur Fredrik Blomstedt, désormais associé à Raoul Owens (R-ace GP), et dix sur Kevin Korjus, accompagné de Philippe Haezebrouck (R-ace GP).

Si les trois équipages sont déterminés à rebondir après une manche française en demi-teinte, trois autres binômes voudront prolonger leur série. Tanart Sathienthirakul – Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) visera une seconde victoire de suite, Pieter et Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur) un nouveau podium, tout comme Miguel Ramos, cette fois aligné aux côtés de Steijn Schothorst (Equipe Verschuur). En revanche, le duo David Fumanelli – Andres Mendez (Oregon Team) n’ont pas leur destin en main, même en cas de succès.

Le podium est très loin pour Jordan Grogor – Carmen Jorda (V8 Racing), Nicky Pastorelli – Jelle Beelen (V8 Racing) et Anders Fjordbach – Dennis Andersen (High Class Racing). Tout comme Dario Capitanio (Oregon Team), qui ne réussira pas le doublé en Endurance avec Davide Roda (Oregon Team), mais aussi l’équipage familial composé de Rodrigo Baptista et Adalberto Baptista (Oregon Team), ainsi que Lonni Martins – Philippe Bourgois (Duqueine Engineering), Robert Kubica – Christophe Hamon (Duqueine Engineering) et Meindert van Buuren – Diederik Sijthoff (V8 Racing), ces concurrents évolueront sans pression aucune en vue de marquer les esprits.

Programme et TV

Plusieurs fois par jour, le Canadien Nicholas Latifi enflammera la piste lors de démonstrations F1 avec l’E20 motorisée par le V8 Renault ayant conquis cinq titres mondiaux. Le pilote réserviste du Renault Sport Formula One Team, ancien élève des World Series by Renault, retrouvera ainsi la piste de Spa-Francorchamps un mois après s’y être produit en GP2 Series.

Les spectateurs pourront aussi se divertir grâce aux animations du Village avec le Freestyl’air Show, l’exposition de la gamme Renault avec Clio R.S.16, ou encore les activités thématiques autour de la prévention routière, les stands de maquillage et les structures gonflables pour enfants.

Les deux courses du week-end seront diffusées en streaming sur la chaîne Youtube Renault Sport avant qu’un résumé ne soit retransmis en différé sur les chaînes du groupe Eurosport.

Vendredi 23 septembre 2016
9h00 – 9h55 Essais collectifs 1
13h05 – 14h00 Essais collectifs 2
17h05 – 18h00 Essais collectifs 3

Samedi 24 septembre 2016
9h00 – 9h20 Qualifications PRO
12h45 – 13h05 Qualifications AM
15h47 – 16h59 Course Endurance

Dimanche 25 septembre 2016
9h47 – 10h14 Course Sprint AM
12h12 – 12h39 Course Sprint PRO

Liste des engagés - pdf

Poids de compensation - pdf

Programme - pdf

Retour en haut