À domicile sur le circuit de Silverstone, Oliver Rowland (Fortec Motorsports) s’est offert sa cinquième victoire de l’année en Formula Renault 3.5 Series. Seul pilote à s’être imposé à chaque manche des World Series by Renault en 2015, le protégé de la Racing Steps Foundation a pris le dessus sur son principal rival Matthieu Vaxiviere (Lotus). Parti depuis la pole position, le Français du Lotus F1 Team Junior a vu son adversaire le passer aux stands. Les deux hommes sont désormais séparés de trente-six points au classement général. Pietro Fantin (International Draco Racing) complétait le podium devant le membre du Red Bull Junior Team, Dean Stoneman (DAMS), meilleur rookie ce dimanche.

Matthieu Vaxiviere obtenait sa cinquième pole position de la saison en effaçant le record de Jules Bianchi avec un tour en 1’39’’828, plus d’une demi-seconde devant Oliver Rowland, Nicholas Latifi (Arden Motorsport), Pietro Fantin et Tio Ellinas (Strakka Racing).

Vaxiviere contrôle au départ

À l’extinction des feux, Matthieu Vaxiviere conservait la tête devant Oliver Rowland. Résistant aux attaques de Pietro Fantin, le Britannique parvenait à se défaire du Brésilien désormais à la lutte avec Dean Stoneman et Nicholas Latifi à l’issue d’un premier tour dont Tio Ellinas et Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin) étaient les victimes. Au quatrième tour, un problème mécanique provoquait l’abandon de Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports). Nyck de Vries (DAMS) et Bruno Bonifacio (International Draco Racing) s’accrochaient deux tours plus loin.

Rowland prend les commandes

Les changements obligatoires de pneus modifiaient l’ordre établi. Matthieu Vaxiviere s’arrêtait au septième tour tandis qu’Oliver Rowland était le dernier à passer aux stands lors du dixième tour. Le Britannique ressortait devant le Français, qui mettait son adversaire sous pression avant l’intervention de la voiture de sécurité pour dégager la monoplace de Tom Dillmann. Oliver Rowland conservait l’avantage à la reprise, mais le protégé du Lotus F1 Team Junior revenait rapidement le harceler.

Oliver Rowland parvenait à reprendre du terrain dans les derniers tours pour s’imposer face à son plus proche rival. Pietro Fantin résistait au retour de Dean Stoneman pour obtenir son premier podium depuis Moscou en 2014. Nicholas Latifi se classait cinquième devant Egor Orudzhev (Arden Motorsport), qui dépassait Nick Yelloly (Lotus) et Gustav Malja (Strakka Racing), auteur d’une excellente opération aux stands.

Ils ont dit

Oliver Rowland : « Je me suis imposé sur chaque piste cette saison, sauf à Monaco, et je voulais y parvenir aussi à domicile, même si j’y croyais peu au début du week-end. J’ai dû batailler au début car Pietro était juste derrière moi alors que je ne l’avais pas vu. J’ai attaqué autant que possible et utilisé le DRS pour le distancer et essayer de dépasser Matthieu aux stands. Le safety car ne m’a pas facilité les choses, mais c’est une excellente opération même si je ne pense pas encore au titre. »

Matthieu Vaxiviere : « Ce matin, nous avons trouvé un bon réglage pour faire un travail remarquable en qualifications avec une voiture parfaite. Elle était tout aussi bonne en course, mais nous avons perdu du temps aux stands. Cela se passe malheureusement ainsi parfois et je salue Oliver pour son travail remarquable. »

Pietro Fantin : « Nous avons été dans le rythme depuis le début de saison, mais nous avions rencontré des problèmes nous empêchant de montrer notre potentiel. Nous nous en sommes enfin approchés, même si j’ai été chanceux avec la pénalité infligée à un concurrent ce matin. J’ai su en profiter, mais il est ensuite difficile de dépasser ici. Ce podium récompense les efforts du team. »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 209 points, 2. M. Vaxiviere – 173, 3. D. Stoneman – 98, 3. J. Jaafar – 91, 5. N. de Vries – 83… *Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Course 2

Interview Rowland

Photo HD

Retour en haut