Dix-huit mois après la naissance du projet, le Renault Sport Trophy est désormais véritablement lancé. Pour la première des trois journées d’essais collectifs sur le Circuit de la Communauté valencienne Ricardo Tormo, Steijn Schothorst (Equipe Verschuur) s’est montré le plus rapide en 1’29’’980. Le Néerlandais a dominé les deux séances pour devancer les hommes les plus véloces de l’après-midi, Bas Schothorst (Zele Racing) et David Fumanelli (Oregon Team). Chez les pilotes ‘‘Prestige’’, Dario Capitanio (Oregon Team) a réalisé la meilleure performance, précédant Niccoló Nalio (Oregon Team) et Richard Gonda (ART Junior Team).

Vingt-six concurrents étaient présents en piste pour ces premiers tests collectifs officiels du Renault Sport Trophy. Dans des conditions idéales, les pilotes poursuivaient leur apprentissage de leurs Renault Sport R.S. 01 sur le Circuit de la Communauté valencienne Ricardo Tormo.

Steijn Schothorst premier leader

L’histoire retiendra qu’Indy Dontje (ART Junior Team) était le premier à prendre la piste d’une séance officielle du tout nouveau Renault Sport Trophy. Dès la première heure, Steijn Schothorst établissait un tour sous la minute trente secondes et améliorait dans la foulée en 1’29’’980. Ce temps permettait au Néerlandais de conserver la tête jusqu’au drapeau à damier. Il devançait Vittorio Ghirelli (Zele Racing), Bas Schothorst et Nicky Pastorelli (V8 Racing). Cinquième, Dario Capitanio était le pilote ‘‘Prestige’’ le plus rapide devant Niccolò Nalio et Richard Gonda.

Un Schothorst peut en cacher un autre

Vainqueur 2013 de la Formula Renault 1.6 NEC Junior, Roy Geerts (V8 Racing) dominait la première heure de l’après-midi. Federico Leo (V8 Racing), Vittorio Ghirelli et Steijn Schothorst lui succédaient. Dans l’ultime demi-heure, David Fumanelli, Steijn Schothorst et Bas Schothorst se disputaient le meilleur temps, à l’avantage du dernier en 1’30’’277 aux dépens de l’Italien et de son cousin. Luciano Bacheta (Zele Racing) et Vittorio Ghirelli complétaient le quinté de tête. Comme en matinée, Dario Capitanio menait sa catégorie, devant Niccoló Nalio et Toni Forné (ART Junior Team).

Ils ont dit

Steijn Schothorst : « C’était une bonne journée. Tout le monde découvrait la voiture, ses réglages, son comportement. C’était le point essentiel : apprendre. Nous réalisons le meilleur temps, mais ce n’est pas ce qui comptait aujourd’hui. Il reste encore deux jours et beaucoup de travail ! Le toit au-dessus de la tête change radicalement les sensations. Je suis habitué aux monoplaces, et il est difficile de ressentir la vitesse ! Il faisait chaud, mais demain sera un véritable test avec des températures très élevée. Le but cette année sera de prendre du plaisir avec mon père, qui partage ma voiture, et de marquer le plus de points possible. »

Bas Schothorst : « Cela s’est bien déroulé, d’autant que j’ai été appelé à la dernière minute. Nous avons bien progressé au fil de la journée tout en étant compétitif. Je trouve que Renault Sport R.S. 01 offre des sensations de pilotage dignes d’un prototype LMP2. Elle est vraiment excitante à piloter, notamment avec sur les freinages tardifs. Le package entier est impressionnant, et son équilibre est parfait. Cette voiture de course va offrir de superbes courses, d’autant que de nombreux jeunes talents de la monoplace seront sur la grille. »

Dario Capitanio : « Aujourd’hui était un test de découverte dans des conditions chaudes. Avec le format aux deux courses sprints et une course d’endurance, je dois encore trouver la bonne sensibilité entre pneus neufs et usés. C’est assez délicat, mais nous avons encore deux jours pour cela, tout comme pour trouver un compromis avec le style de pilotage de mon équipier. La performance peut attendre, l’essentiel est d’être en osmose avec la Renault Sport R.S. 01. C’est une voiture vraiment fun, avec un excellent freinage et énormément de grip dans les virages. Pas à pas, j’apprends mes limites et ses limites, et ce sera important pour remporter le championnat. »

Niccoló Nalio : « Nous avons beaucoup travaillé sur les réglages avec les pneus usés. Il est difficile de trouver une solution qui convient aux deux pilotes, mais je travaille bien avec Luciano car nous avons le même ressenti. Nous devons continuer à travailler pour progresser dans la hiérarchie. J’ai effectué deux ans en Eurocup Mégane Trophy et Renault Sport R.S. 01 est vraiment différente, plus performante, très simple à piloter. Elle est tout simplement incroyable et j’ai hâte de revenir en World Series by Renault à son volant. Je veux y remporter le classement ‘‘Prestige’’ car mon rêve est de disputer les 24 Heures du Mans. »

Engagés

Séance 1

Séance 2

Photo HD

Retour en haut