Steijn Schothorst et Miguel Ramos (Equipe Verschuur #19) ont remporté une course Endurance du Renault Sport Trophy sur l’Autódromo Fernanda Pires da Silva d’Estoril. À l’issue d’une épreuve animée, le duo a devancé Markus Palttala et Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0 #9) ainsi que Tanart Sathienthirakul et Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0 #15). Deuxièmes, Palttala et Schiller décrochent le titre en Endurance. Deuxième du classement intermédiaire derrière son frère, Pieter Schothorst (Equipe Verschuur #21) fait de même en PRO. Enfin, le double podium du Team Marc VDS EG 0,0 permet à l’écurie d’être couronnée dès sa première saison.

Ce matin, Steijn Schothorst et Fabian Schiller dominaient leurs séances de qualifications respectives. Le Néerlandais s’élançait alors en tête de la course Endurance devant Markus Palttala, Kevin Korjus (R-ace GP #3) et Pieter Schothorst.

Jeu, set et match pour Pieter Schothorst

Si Steijn Schothorst conservait les commandes, Kevin Korjus profitait des déboires de Markus Palttala avant d’être contraint à l’abandon peu après l’intervention de la voiture de sécurité pour dégager la R-ace GP #2 de Raoul Owens. Celui-ci s’était accroché avec Lonni Martins (Duqueine Engineering #17) dès le premier tour.

Malgré une nouvelle neutralisation provoquée par Dario Capitanio (Oregon Team #1), Steijn Schothorst menait sereinement les débats devant son frère Pieter Schothorst. Steijn n’étant pas éligible aux points, Pieter remportait vingt-cinq points au classement intermédiaire qui lui assuraient le titre PRO dès ce samedi.

Pénalisé pour avoir dépassé un concurrent avant la ligne lors d’un restart, Nelson Panciatici (Duqueine Engineering #16) passait du troisième au neuvième rang, derrière Josh Webster (V8 Racing #6), Markus Palttala, Lonni Martins, Anders Fjordbach (High Class Racing #11), Tanart Sathienthirakul et David Fumanelli (Oregon Team #4). Nicky Pastorelli (V8 Racing #7) suivait.

Ramos s’impose à domicile, Schiller-Palttala et Team Marc VDS EG 0,0 sacrés

La fenêtre de changements de pilotes redistribuait les cartes et Fabian Schiller plaçait rapidement son équipage aux commandes. Après les incidents de ses principaux rivaux pour le titre Endurance, le champion AM 2016 du Renault Sport Trophy gérait l’écart avant une légère excursion dans les graviers. Miguel Ramos en profitait et ne lâchait plus la tête pour obtenir sa première victoire dans la catégorie devant son public.

Après avoir résisté à Fran Rueda, Fabian Schiller terminait deuxième et scellait la couronne Endurance pour son binôme. Quatrième à l’arrivée, Oliver Freymuth (V8 Racing #6) précédait Christophe Hamon (Duqueine Engineering #17), Andrés Mendéz (Oregon Team #4), Jelle Beelen (V8 Racing #7), Thierry Soave (Duqueine Engineering #16) et Dennis Andersen (High Class Racing #11).

Ils ont dit

Steijn Schothorst : « Tout était sous contrôle durant mon relais. Partir de la pole position aidait en ce sens. Notre entame de course a été suffisamment solide pour créer l’écart avant que la voiture de sécurité n’intervienne et donne plus de travail à Miguel pour la suite, même s’il a accompli un super travail ! Félicitations également à mon frère qui réussit ce que je ne suis pas parvenu à faire l’an passé. »

Miguel Ramos : « Je suis très heureux de m’imposer pour la première fois au sein du Renault Sport Trophy. Cela arrive au Portugal, donc je ne peux être plus ravi. Mon relais était très difficile avec une piste encore humide par endroits. J’ai mis trop de temps à m’adapter, mais j’ai préféré limiter les risques et j’ai pu profiter de l’erreur de Fabian. C’est la vie ! »

Markus Palttala : « Les trois premiers virages ont été compliqués dans le peloton, mais cela n’a eu aucune incidence sur notre saison. J’ai pu remonter et Fabian a continué par la suite. L’objectif était d’obtenir le titre Endurance, nous y sommes parvenus et je m’en réjouis car cela aurait pu être pire quand on voit que Fredrik Blomstedt n’a pu défendre ses chances. »

Fabian Schiller : « Je me suis rapidement adapté aux conditions pour prendre la tête dès que possible. J’ai ensuite essayé de rester calme et de gérer l’écart, mais j’ai manqué de concentration et je suis parti à la faute dans un virage où la piste était humide à l’intérieur. C’est dommage car je voulais remporter la course pour l’équipe. Je me console toutefois avec le titre en Endurance qui rejoint celui obtenu en AM à Spa-Francorchamps ! »

Pieter Schothorst : « C’est génial d’être sacré ! Remporter le titre était l’objectif en début de saison, et après une entame difficile, nous avons inversé la tendance en étant de plus en plus compétitifs. Dommage que Kevin n’ait pu défendre ses chances car j’aurais aimé le battre en piste. Je remercie beaucoup l’équipe Verschuur pour son travail et son approche sur l’ensemble de l’année, tout comme je félicite Fabian et Markus qui ont formé un duo solide en Endurance. »

Classement général Endurance provisoire*
1. M. Palttala - F. Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 87
2. Fredrik Blomstedt (R-ace GP) 82
3. Miguel Ramos (Equipe Verschuur) 78
4. Kevin Korjus (R-ace GP) 67
5. T. Sathienthirakul - F. Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) 63

Classement général PRO provisoire*
1. Pieter Schothorst (Equipe Verschuur) 141
2. Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0) 93
3. Kevin Korjus (R-ace GP) 86
4. David Fumanelli (Oregon Team) 77
5. Tanart Sathienthirakul (Team Marc VDS EG 0,0) 50

Classement général AM provisoire*
1. Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 153
2. Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) 123 (129)
3. Fredrik Blomstedt (R-ace GP) 115
4. Miguel Ramos (Equipe Verschuur) 91
5. Andres Mendez (Oregon Team) 64

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Qualifications PRO - pdf

Qualifications AM - pdf

Grille de départ - pdf

Classement intermédiaire - pdf

Course Endurance - pdf

Classement général Endurance - pdf

Classement général PRO - pdf

Classement général Équipes - pdf

Interview avec Pieter Schothorst - pdf

Interview avec Markus Palttala et Fabian Schiller - pdf

Retour en haut