Pluie imprévisible, paris pneumatiques et dépassements musclés ont rythmé la seconde course de Formula Renault 3.5 Series au Nürburgring, À ce jeu, l’équipe Strakka Racing s’est montrée la plus fûtée en menant Tio Ellinas à sa deuxième victoire de la saison, tout en s’offrant le doublé grâce au rookie Gustav Malja. Le podium est complété par le vainqueur 2014 de l’Eurocup Formula Renault 2.0 et membre du McLaren Young Driver Development Programme, Nyck de Vries (DAMS). Dans la course au titre, le poleman Oliver Rowland (Fortec Motorsports) a arraché le dernier point en jeu et terminé devant son rival Matthieu Vaxiviere (Lotus). Le Britannique quitte l’Allemagne avec 50 points d’avance.

Après son succès samedi, Oliver Rowland s’adjugeait sa cinquième pole position de l’année devant Pietro Fantin (International Draco Racing) et le rookie Roy Nissany (Tech 1 Racing). Seul concurrent de Rowland pour le titre, Matthieu Vaxiviere était huitième.

Fantin s’échappe devant un peloton bouillant

Sur une piste légèrement humide, la majorité des pilotes de tête misaient sur les pneus slicks, à l’exception notable de Nyck de Vries et de la plupart des concurrents de la seconde moitié de la grille. Dans un début de course rocambolesque, le tête à queue d’Oliver Rowland permettait à Pietro Fantin de prendre la tête devant Aurélien Panis (Tech 1 Racing), dixième au départ, et Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin). Tio Ellinas et Egor Orudzhev (Arden Motorsport) suivaient de près dans un peloton où les positions changeaient à chaque virage et les slicks s’avéraient être la meilleure option.

Le safety car et la pluie relancent tout

Au quatrième tour, Pietro Fantin jouissait déjà d’une avance supérieure à dix secondes. Aurélien Panis était débordé par Matthieu Vaxiviere, Tio Ellinas et Oliver Rowland – déjà revenu -, avant de partir tout droit après l’ouverture de la fenêtre d’arrêts aux stands. La voiture de sécurité effectuait ainsi son apparition, contraignant ceux qui ne s’étaient pas encore arrêté à creuser l’écart au restart.

Malgré une fenêtre étendue jusqu’au dix-huitième tour, leurs efforts étaient vains. Premier à être passé aux stands, Tio Ellinas émergeait en tête, mais la pluie relançait les débats. Après l’attaque de Gustav Malja, le Chypriote reprenait l’avantage sur son équipier pour s’imposer. Longtemps troisième, Egor Orudzhev sortait large et se classait finalement derrière Nyck de Vries et Alfonso Celis (AVF), Pietro Fantin écopant lui d’une pénalité pour non-respect de la fenêtre d’arrêt au stand le repoussant au neuvième rang. Sixième, Dean Stoneman (DAMS) précédait Marlon Stockinger (Lotus) et Renè Binder (Pons Racing). Oliver Rowland (Fortec Motorsports), qui dépassait Matthieu Vaxiviere dans l’ultime boucle, arrachait le dernier point mis en jeu.

Ils ont dit

Tio Ellinas : « Avant la course, nous essayions de savoir quels pneus il fallait chausser. Comme les leaders choisissaient les slicks, nous avons décidé de faire pareil. Depuis la cinquième place, j’ai pris un bon départ, mais Roy Nissany a cassé mon aileron quand j’ai essayé de le dépasser. J’ai dû m’arrêter tôt et j’ai encore perdu du temps puisque j’au vu que Gustav ressortait devant moi un tour plus tard. À la reprise, j’ai attaqué autant que j’ai pu mais, une fois en tête, je n’avais plus de repères. Gustav m’a surpris mais j’ai répliqué et il fallait juste rester devant au dernier tour. »

Gustav Malja : « C’était une course très excitante, mais aussi la plus intense de ma carrière. C’était une course où il y avait de la pluie et où il fallait de l’instinct, tout en luttant contre mon équipier pour la victoire. J’ai tout essayé, mais je reste content de cette deuxième place. »

Nyck de Vries : « Au départ, je pensais qu’avec les pneus pluie cela irait mieux, mais j’avais tort. J’ai eu beaucoup de mal dans les premiers tours, mais j’ai réussi à éviter les ennuis et à rester sur la piste. Aux stands, nous avons passé les slicks et j’ai réussi à remonter malgré quelques difficultés. Il fallait ensuite dépasser Orudzhev, et c’était très piégeux avec la pluie sur la fin. Nous avons été très chanceux, mais c’est parfois nécessaire ! »

Classement général provisoire* : 1. O. Rowland – 235 points, 2. M. Vaxiviere – 185, 3. N. de Vries – 116, 4. J. Jaafar – 106, 5. D. Stoneman – 104… *Sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Course 2

Championnat Pilotes

Championnat Teams

Interview Ellinas

Photo HD

Retour en haut