Le circuit de Long Beach accueillait le sixième ePrix du FIA Formula E Championship et le dernier sur le continent américain. En Californie, les prétendants ont affiché un niveau inédit de performances au volant des Spark-Renault SRT01_E en établissant la pole position et le meilleur tour en course, les plus rapides de la discipline 100% électrique. Trente-cinq ans après la victoire de son père en F1 à Long Beach, Nelson Piquet (China Racing) s’est imposé devant Jean-Eric Vergne (Andretti) et Lucas di Grassi (Audi Sport Abt).

Ce samedi, la tournée américaine du FIA Formula E Championship s’achevait en Californie, un État pionnier dans l’innovation en faveur des énergies alternatives. Tout en préparant l’ouverture à la concurrence qui rythmera la deuxième saison de la catégorie, Renault Sport démontrait une fois de plus la qualité du travail effectué sur les Spark-Renault SRT_01E.

Sur une piste bosselée et disposant de plusieurs revêtements, les monoplaces dont l’architecture a été supervisée par le constructeur français ont brillé par leurs performances.

En qualifications, Sébastien Buemi (e.dams-Renault) s’adjugeait la pole position avant de la perdre pour un surplus d’énergie par rapport à la limite autorisée. Daniel Abt (Audi Sport Abt) héritait donc la première place tout en établissant à 134,7 km/h de moyenne, la pole la plus rapide de l’histoire de la discipline.

Troisième sur la grille, Nelson Piquet surgissait au premier rang au premier virage. Malgré deux neutralisations, le Brésilien conservait les rênes et ne cédait les commandes qu’éphémèrement à Bruno Senna (Mahindra Racing) lors des changements de voiture. Dans le peloton sous tension, Jean-Eric Vergne profitait des passages aux stands pour dépasser Daniel Abt, qui écopait d’une pénalité pour une consommation excessive d’énergie.

Sixième homme à s’imposer en autant d’ePrix, Nelson Piquet était accompagné de Jean-Eric Vergne et Lucas di Grassi sur le podium. Ce dernier récupère la tête du championnat pour un point face au vainqueur du jour. Chez les équipes, e.dams-Renault occupe toujours les devants.

En lever de rideau, une foule nombreuse était venue à la rencontre des pilotes lors de la séance d’autographes. En parallèle, Jennifer Nunez créait l’histoire en devenant la première femme à remporter une course de Formula E School Series en menant le Millikin High School à la victoire face à cinq autres établissements de Long Beach et Santa Barbara.

Le FIA Formula E Championship met désormais le cap vers le Vieux Continent. Ses débuts en Europe auront lieu le 9 mai à Monaco.

Jean-Pascal Dauce, Directeur de la Compétition de Renault Sport Technologies : « Nous avons bénéficié d’un accueil de très haut niveau de la part des organisateurs. Le public a répondu présent et il y avait beaucoup de spectateurs tant en tribunes qu’au cœur du village ! Sur cette belle terre de sport automobile, nous avons vécu une course rythmée de superbes batailles et dépassements. La fiabilité était encore au rendez-vous, ce qui nous réjouit chez Renault Sport. Félicitations à Nelson Piquet pour son succès ! Avec nos partenaires d’e.dams-Renault, nous ressentons une légère déception. Le problème lié à la pénalité de Sébastien reste à déterminer, mais il démontre bien l’égalité de traitement pour l’ensemble des concurrents. Nico était contrarié par sa première voiture et s’est senti piégé dans un accrochage avec Jérôme d’Ambrosio, amenant un drive-through. »

CLASSEMENT
1. Nelson Piquet (China Racing) 39 tours
2. Jean-Eric Vergne (Andretti) +1’’705
3. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt) +2’’994
4. Sébastien Buemi (e.dams-Renault) +3’’518
5. Bruno Senna (Mahindra Racing) +8’’844
6. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing) +13’’460
7. Antonio Felix da Costa (Amlin Aguri) +16’’171
8. Jaime Alguersuari (Virgin Racing) +17’’975
9. Loïc Duval (Dragon Racing) +18’’436
10. Stéphane Sarrazin (Venturi) +20’’418
Meilleur tour : Nicolas Prost (e.dams-Renault) 58’’973

CHAMPIONNATS
PILOTES
1. Lucas di Grassi (Audi Sport Abt), 75 points
2. Nelson Piquet Jr (China Racing), 74
3. Nicolas Prost (e.dams-Renault), 69
4. Sébastien Buemi (e.dams-Renault), 55
5. Sam Bird (Virgin Racing), 52
6. Antonio Felix da Costa (Amlin Aguri), 43
7. Jérôme d’Ambrosio (Dragon Racing), 42
8. Jean-Eric Vergne (Andretti), 32
9. Jaime Alguersuari (Virgin Racing), 30
10. Bruno Senna (Mahindra Racing) 28

TEAMS
1. e.dams-Renault, 124 points
2. Audi Sport Abt, 97
3. Virgin Racing, 82
4. Andretti, 80
5. China Racing, 74
6. Dragon Racing, 66
7. Amlin Aguri, 46
8. Mahindra Racing, 46
9. Trulli, 12
10. Venturi, 9

Retour en haut