Sur le Circuito de Jerez, la seconde journée d’essais collectifs en Formula Renault 3.5 Series a tourné à l’avantage de Tio Ellinas (Strakka Racing). Ce vendredi, le Chypriote a réalisé le meilleur temps en 1’28’’260 dans la matinée. Il devance l’homme le plus rapide de l’après-midi, Matthieu Vaxiviere (Lotus), ainsi que Tom Dillmann (Jagonya Ayam with Carlin).

Facultative la veille, la configuration aérodynamique à faible charge sur l’aileron arrière était obligatoire ce jour pour l’ensemble des concurrents. Les forces en présence pouvaient ainsi continuer leur préparation de la saison 2015 avec la réglementation qui sera en vigueur lors de la séance qualificative du samedi et la course 1.

Ellinas poursuit sur la lancée

Lors d’une entame très animée, Tom Dillmann était le premier à passer sous la minute trente avant de voir son temps battu par Matthieu Vaxiviere. Avant la mi-séance, le membre du Lotus F1 Junior Team était délogé par Tio Ellinas, auteur d’un tour en 1’28’’260. Le Chypriote se concentrait ensuite sur des simulations de départ comme de nombreux concurrents. Il devançait finalement les deux Français ainsi que Beitske Visser (AVF) et Jazeman Jaafar (Fortec Motorsports) au terme d’une session interrompue à cinq reprises.

Vaxiviere termine en tête

Roy Nissany (Tech 1 Racing) était le premier en piste l’après-midi. Son temps était rapidement amélioré par Jazeman Jaafar et Oliver Rowland (Fortec Motorsports). Il fallait attendre la dernière heure pour voir les temps descendre et Matthieu Vaxiviere prendre la tête. Malgré la réplique des Fortec, le Français améliorait en 1’28’’759 dans l’ultime quart d’heure. Il précédait ainsi Oliver Rowland, Sean Gelael (Jagonya Ayam with Carlin), Tom Dillmann et Jazeman Jaafar à l’issue d’une session écourtée par la sortie d’Aurélien Panis (Tech 1 Racing).

Les concurrents se retrouveront désormais les 30 et 31 mars à Motorland Aragón.

Ils ont dit :

Tio Ellinas : « Nous vivons un bon début de saison à Jerez. L’équipe a travaillé dur sur les réglages, tant en configuration high-downforce, qu’en low-downforce. Avec la configuration low, il faut bien trouver ses points de freinage et les virages à haute vitesse sont plus piégeux, mais je suis persuadé que tout le monde s’y habituera tant le niveau est relevé. Nous avons été rapidement en tête, tout en menant notre programme à bien. Nous avons pu ensuite nous concentrer sur des simulations de départ et d’arrêts au stand. »

Matthieu Vaxiviere : « Hier, nous avions réalisé du bon travail en low-downforce. Hélas, sans comparaison, il était difficile de nous situer donc nous avons voulu valider nos impressions. Malheureusement, je commets une faute avec mon train de pneus neufs. Toutefois, la voiture est dans le rythme et cela valait le coup de vivre une journée où tout le monde me tournait autour ! Avec les drapeaux rouges et le trafic, j’ai dû me contenter de la deuxième place ce matin, mais ensuite tout s’est déroulé comme prévu. L’année commence bien et l’équipe fait un super boulot. Nous sommes là pour le titre. »

Tom Dillmann : « Avec l’absence de l’équipe l’an passé, il s’agissait d’un premier vrai test. C’était difficile hier, mais tout s’est bien passé aujourd’hui, et ce dès les premiers tours. Il semble que nous ayons une bonne voiture en low-downforce. Je trouve le pilotage en low-downforce plus plaisant : ça drague moins et la vitesse de pointe est légèrement plus rapide. Nous nous sommes concentrés sur le set-up, sans chercher à claquer de temps car il nous faut être prêt dès la première course. L’objectif au vu de mon expérience est de remporter le championnat, mais la route est longue. Il y a de bons concurrents, certains redoublants et l’équipe « débute », donc ce ne sera pas facile ! »

Beitske Visser : « J’étais légèrement malade hier et je n’étais pas complètement rétablie aujourd’hui. Comme les autres concurrents, nous avons travaillé sur la configuration low-downforce et les réglages. C’était un peu plus piégeux, mais tout s’est bien déroulé. Au contraire des autres équipes, nous avons préservé notre second train de pneus neufs afin de les amener à Motorland. Nous avons alors effectué une simulation de course dans l’après-midi et le temps est assez bon ! Nous sommes satisfaits du travail accompli ici. »

Engagés

Séance 1

Séance 2 + Cumulé

Photo HD

Retour en haut