Catégorie de référence dans la détection des espoirs du sport automobile depuis plus de 45 ans, l’Eurocup Formula Renault 2.0 musclera son jeu dès 2017 en s’appuyant pleinement sur la restructuration des activités autour de Renault Sport Racing. La stratégie visant à doter les concurrents des meilleurs outils pour progresser dans leur carrière sur le long terme suscite plus que jamais l’intérêt des équipes.

Douze structures ont ainsi déjà déclaré leur intention de participer à l’Eurocup Formula Renault 2.0 en 2017. Si l’on en recense sept engagées cette saison, au moins cinq nouvelles sont sur les rangs pour se frotter à l’une des formules de promotion les plus compétitives au monde.

Parmi elles, on retrouve deux écuries réputées pour offrir de nombreuses perspectives d’évolution de carrière : Arden Motorsport et MP Motorsport. Cette dernière avait été présente de 2008 à 2015 dans la catégorie. Engagée en Formula Renault depuis 2000 et en NEC depuis 2012, Mark Burdett Motorsport a aussi fait part de son intérêt pour un engagement en 2017, ainsi que d’autres structures réputées dans leurs domaines : Duqueine Engineering et ASM Motorsport.

Créée en 1971, la discipline se montre toujours populaire en réunissant les concurrents les plus prometteurs de leur génération. Ceux-ci devraient être une trentaine en 2017 à batailler sur dix des plus beaux circuits européens, dont Monaco. À l’issue de la saison, deux pilotes, dont le vainqueur de la série, intégreront la Renault Sport Academy afin de se préparer à la suite de leur carrière grâce aux moyens du Renault Sport Formula One Team.

Les premiers pilotes inscrits pour la saison 2017 bénéficieront d’une session du simulateur de Renault Sport Formula One Team à Enstone, sans oublier les opérations spécifiques au cours de l’année, à l’image des F1 Paddock Days, journées de découverte dans le cadre d’un Grand Prix, et le stage d’immersion à Enstone.

Liste des 12 équipes ayant fait part de leur intérêt :
Arden Motorsport (GBR)
ASM Motorsport (ESP)
AVF by Adrián Vallés (ESP)
Cram Motorsport (ITA)
Duqueine Engineering (FRA)
Fortec Motorsports (GBR)
JD Motorsport (ITA)
Josef Kaufmann Racing (GER)
Mark Burdett Motorsport (GBR)
MP Motorsport (NED)
R-ace GP (FRA)
Tech 1 Racing (FRA)

Retour en haut