De la dixième saison des World Series by Renault au record de Mégane R.S. 275 Trophy-R en passant par le lancement de Clio R3T et l’avènement de la Formula E avec la Spark-Renault SRT_01E, Renault Sport a vécu une année 2014 riche en succès. L’occasion de revenir sur celle-ci avec le Président de Renault Sport Technologies, Patrice Ratti.

Pouvez-vous présenter en quelques mots Renault Sport Technologies ?

« Renault Sport Technologies conçoit, développe et commercialise sous un même toit les véhicules de compétition et les voitures sportives du Groupe Renault. Cela offre un lien fort entre le sport automobile et les voitures de série grâce à des transferts de technologie efficaces et novateurs. Nous apportons ainsi toute notre expertise et notre passion du sport automobile dans une offre globale de voitures et d’événements sportifs. »

Les World Series by Renault ont franchi la décennie. Est-ce une fierté pour Renault ?

« C’est une grande fierté de maintenir un événement avec un tel succès durant de nombreuses années. Quand on voit les résultats, on ne peut que se réjouir de l’efficacité des World Series by Renault. Nous sommes extrêmement heureux d’avoir toujours autant de spectateurs grâce à nos filiales et à nos partenaires tels que Elf et Michelin, de travailler avec des structures très professionnelles et de voir d’excellents pilotes passer par nos championnats, tous reconnus pour leurs qualités, avant de rejoindre pour certains l’élite qu’est la Formule 1. »

Quel bilan tirez-vous après ces dix saisons ?

« Nous sommes heureux qu’après dix ans, l’ensemble de nos participants parvienne à mettre ses différences de côté pour le bien des World Series by Renault. Malgré un contexte économique difficile, les équipes ont su faire face grâce aux réflexions issues du groupe de travail. Les décisions prises, dont l’allongement de durée de vie des monoplaces, les aideront en 2015.

De plus, notre concept original de meeting 100% Renault permet de rapprocher le public de la course automobile. Cela contribue à notre image de marque. Renault possède une position unique dans le sport automobile, grâce à ses formules incontournables dans la carrière d’un pilote. La prestigieuse histoire de la Formule Renault, qui se dirige vers ses 45 ans, en est le parfait exemple avec un succès intact en termes de qualité/prix. Nous allons d’ailleurs introduire en 2015 les dernières générations de Formula Renault 2.0 et Clio Cup en Chine. »

Cette année encore, un pilote issu de la Formula Renault 3.5 Series rejoindra la Formule 1. Est-ce une satisfaction pour Renault Sport ?

« Pour la quatrième année consécutive, un de nos pilotes en Formula Renault 3.5 Series accèdera directement à la Formule 1. Après Daniel Ricciardo, Jean-Eric Vergne, Jules Bianchi et Kevin Magnussen, voilà Carlos Sainz. Cela démontre une fois encore l’excellence de notre filière d’accès qui prépare au mieux les pilotes. »

Quelle est l’importance des promoteurs dans l’efficacité de la pyramide mise en place par Renault Sport ?

« Nous organisons nos championnats dans le cadre des World Series by Renault, mais nous nous appuyons aussi beaucoup sur les promoteurs en Europe et dans le monde qui font vivre différentes formules monotypes Renault : Formula Renault 1.6, Formula Renault 2.0, Clio Cup. Grâce à eux, une centaine de pilotes peuvent accéder à leur passion et tenter d’atteindre leur rêve. »

La saison 2014 a également vu la naissance de Renault Sport R.S. 01, cette nouvelle voiture de course hautes performances. Un projet qui a beaucoup tenu à cœur à vos équipes…

« En moins d’un an, le projet Renault Sport R.S. 01 a vu le jour et est désormais une réalité. Cette voiture est le fruit d’une coopération exemplaire entre les designers de Renault, les ingénieurs de Renault Sport et nos partenaires. Tout s’est accéléré avec sa présentation à Moscou, où l’accueil du grand public et des professionnels a surpassé toutes nos attentes. Grâce au travail de nos hommes et de l’ensemble de nos partenaires techniques, nous avons pu lancer le développement sur plusieurs circuits renommés avec un panel de pilotes d’horizons variés et complémentaires. Nous avons ainsi pu accumuler des milliers de kilomètres pour offrir un produit performant, fiable et à l’avenir radieux au cœur des World Series by Renault ! »

L’année a également été marquée par le lancement du nouveau championnat de monoplaces électriques, le FIA Formula E Championship, où Renault a joué un rôle capital. Êtes-vous satisfait de ce projet ?

« Notre présence en Formula E était une évidence. Nous aimons les challenges, et nous aimons être pionniers. C’est une expérience unique, très innovante, qui dessine un tout nouveau visage des sports mécaniques. Cela est en totale cohérence avec le développement de la gamme 100% électrique Renault Z.E., et rend le projet d’autant plus excitant. La Spark-Renault SRT_01E est une œuvre commune entre les plus grands noms du sport automobile. En s’impliquant dès le début, nos équipes ont vu le projet prendre vie à Pékin avec beaucoup d’exaltation et de passion. Les premières courses ont démontré la fiabilité et la sécurité des voitures, mais aussi l’intérêt de la formule avec des courses à suspens. »

Renault est partenaire technique du championnat, mais aussi partenaire titre de l’équipe e.dams-Renault, pourquoi ?

« Nous voulions afficher notre engagement dans ce nouveau championnat et bénéficier d’une visibilité médiatique complémentaire. Là encore, une association avec l’écurie d’Alain Prost et Jean-Paul Driot semblait évidente. En plus d’être notre ambassadeur, Alain Prost partage une longue histoire avec Renault. L’écurie Dams a un très beau palmarès avec notamment les titres des deux derniers championnats de Formule Renault 3.5 series. Ce partenariat permet à Renault Sport de se placer en vue de l’avenir de la discipline. »

Impliqué également en rallyes, vous avez mis en place le Challenge Renault Sport pour la saison 2014, via la Coupe de France des Rallyes. Quel en est le bilan ?

« Nous proposons l’une des gammes compétition-clients rallye la plus complète du marché. Il était naturel d’offrir un cadre d’expression aux équipages engagés en Coupe de France des Rallyes sur des Twingo R.S. R1, Twingo R.S. R2, Clio R.S. R3 et Mégane R.S. N4. Nous avons attiré de nouveaux concurrents au sein d’une formule où le contrôle des coûts est le maître-mot, sans négliger les primes. Nous avons organisé des évènements autour de ces épreuves avec le soutien des concessionnaires locaux pour nous rapprocher de nos clients, dont les retours ont été très positifs. »

Huit ans après Clio R.S. R3, Renault Sport Technologies a présenté Clio R3T. Quelle a été l’importance de ce projet ?

« Ce nouveau modèle de Compétition-Client Rallye a été développé pour les équipes et les pilotes privés, afin de proposer des prestations inégalées sur terre et sur asphalte, pour des coûts toujours très contenus. En remportant déjà plusieurs victoires, elle s’est rapidement imposée parmi les plus fiables et les plus rapides des R3 du marché, et son succès commercial souligne ses qualités. Ainsi, en complément de notre support technique, nous lancerons en 2015 le Clio R3T European Trophy pour que les équipages profitent d’un encadrement sportif inédit. La dotation sera exceptionnelle puisque le vainqueur gagnera un volant pour six rallyes du Championnat WRC3 en 2016 avec une Clio R3T aux couleurs de Renault Sport ! »

Hors compétition, Renault Sport Technologies est aussi plébiscité pour ses journées à la rencontre des passionnés. Quelle est la recette du succès ?

« Nous organisons à l’intention de nos clients et des passionnés de sport automobile les Journées Passion Renault Sport afin de leur offrir des moments privilégiés sur des circuits renommés, tout en étant encadrés par des moniteurs chevronnés. La recette est assez simple : nous écoutons nos clients, leurs désirs, leurs requêtes, et nous voyons ce que nous pouvons mettre en œuvre pour permettre au sport automobile d’être le plus accessible possible. Les passionnés ont par ailleurs été plus nombreux que jamais à participer aux JPRS, nous les en remercions en espérant les revoir en 2015 ! »

L’actualité a été également riche avec notamment le record #Under8 de Mégane R.S. 275 Trophy R …

« Les équipes de Renault Sport aiment s’engager dans des projets passionnants. Elles étaient déterminées à offrir à la plus sportive des Mégane un troisième record du tour de la célèbre Nordschleife. Avec 7’54’’36 dès sa première sortie officielle, Mégane R.S. 275 Trophy-R a inscrit son nom et sa performance dans les annales du Nürburgring. Ce nouveau record démontre une fois de plus le savoir-faire de nos hommes dans la conception de véhicules sportifs d’exception, accessibles à tous les passionnés.

Ce n’est d’ailleurs pas un hasard si Mégane R.S. 275 Trophy-R a été élue Sportive de l’année par le magazine Echappement. De nombreux magazines automobile l’ont mentionnée, ainsi que sa ‘’petite sœur’’ Mégane R.S. 275 Trophy comme étant une l’une des meilleures voitures sportives de l’année. C’est une immense fierté de voir notre travail plébiscité par les spécialistes comme par le grand public. »

La gamme R.S. est largement diffusée dans le monde, quels résultats commerciaux pour 2014 ?

« Les chiffres pour l’année 2014 ne sont pas encore connus, mais les premières tendances montrent que la gamme R.S. est plus internationale que jamais. 22 % de nos modèles, qu’il s’agisse des griffes Renault Sport, GT ou GT Line, sont vendus hors d’Europe. Nous avons par ailleurs fait un retour remarqué au Mexique, où Clio R.S. a eu un démarrage spectaculaire. Pour ce véhicule, le Japon et l’Australie sont les principaux marchés, juste derrière la France. La situation est quasiment identique pour Mégane R.S., démontrant que nos produits rayonnent bien au-delà de nos frontières ! »

Retour en haut