Dix-sept courses, dix-sept occasions de parier et une seule gagnante… Plus de 700 joueurs se sont affrontés sur le site wsr.eurosport.com durant toute la saison. Avec 124 points, Carine a gagné une montre BRM en série limitée : la V6-44-Trophy-R, proposée en hommage à Mégane R.S. 275 Trophy-R ! Ce cadeau lui a été remis par Bernard Richards, fondateur de BRM qui s’est déplacé chez Renault Sport pour l’occasion, en présence de Régis Fricotte, Directeur de la Communication et du Commerce de Renault Sport.

La gagnante a répondu à nos questions, sa nouvelle montre au poignet.

Êtes-vous une habituée des World Series by Renault ?
« Je n’ai assisté aux World Series by Renault qu’une seule fois. C’était il y a cinq ans à Spa-Francorchamps. J’en garde le souvenir d’un événement très familial et très ouvert. On pouvait se balader un peu partout et voir le travail des équipes derrière les stands. En tant que blogueuse pour www.envoiturecarine.fr, j’ai un œil attentif à ce genre de détails. Il y a eu du grand spectacle en piste. Je crois me souvenir que j’avais vu Jean-Eric Vergne et Kevin Magnussen. Et puis, ça ne se résume pas qu’à des courses automobiles. Il y a toujours beaucoup d’animations dans le paddock. »

Quelle a été la clé de votre succès tout au long de la saison ?
« Surtout la régularité. Il n’y a qu’une fois, durant l’été, que je n’ai pas pu jouer. Durant toutes les autres séances de qualifications, j’étais devant mon écran à suivre les temps en direct et à regarder les commentaires sur twitter. J’essayais d’être la première à placer un pari sur l’auteur de la pole position. Carlos Sainz m’a bien aidée ! »

Quand avez-vous commencé à croire que vous pouviez gagner la montre BRM V6-44 Trophy-R ?
« Je n’ai pas vraiment l’esprit de compétition, je n’étais pas obsédée par le classement. Mais, après Motorland, je me suis laissée prendre au jeu. Et même en manquant un pari durant la Hongrie, je suis restée en tête du classement. J’avais un peu de pression avant les dernières courses de Jerez. J’étais plutôt contente que la saison se termine ! J’ai appris que nous étions plus de 700 à jouer. Il y avait donc de la concurrence. J’en profite pour remercier Renault Sport et ses partenaires, Eurosport et BRM en particulier, pour l’organisation de ce jeu. »

Retour en haut