Ce dimanche, Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0 #9) et Bruno Bonifacio (Oregon Team #4) ont remporté les courses Sprint du Renault Sport Trophy sur l’Autodromo Internazionale Enzo e Dino Ferrari di Imola. Avec son succès devant le poleman Fredrik Blomstedt (R-ace GP #3), l’Allemand accroît son avance sur son équipier Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0 #15), troisième aujourd’hui, dans la catégorie AM. Chez les PRO, Bruno Bonifacio et David Fumanelli ont assuré un doublé à domicile à leur équipe Oregon Team. Troisième, Kevin Korjus (R-ace GP #3) prend les rênes du classement général.

Schiller poursuit sa série

Après s’être offert hier sa première pole dans la catégorie, Fredrik Blomstedt réussissait son envol avant d’être débordé comme la veille par Fabian Schiller durant le deuxième tour. Les deux hommes s’échangeaient ensuite les meilleurs temps, mais l’ordre restait figé à l’avantage de l’Allemand.

Le départ voyait également Fran Rueda s’emparer du troisième rang d’Andres Mendez (Oregon Team #4) tandis que Nick Leventis (Strakka Racing #42) devait renoncer. Troisième des qualifications avant l’application de ses six places de pénalité pour un accrochage à Motorland Aragón, Toni Forné animait le peloton avec sa remontée. Le Catalan gagnait deux positions au premier tour avant de passer Ash Hand (Oregon Team #5), Jelle Beelen (V8 Racing #7) et Andres Mendez pour finir au pied du podium.

Andres Mendez terminait cinquième devant Miguel Ramos (Equipe Verschuur #19), Jelle Bellen, Ash Hand, Carmen Jorda (V8 Racing #6) et Dennis Andersen (High Class Racing #11), qui glanait le dernier point en jeu grâce à son dépassement sur Jeroen Schothorst (Equipe Verschuur #21) au onzième tour.

Doublé Oregon Team à domicile

La veille, Bruno Bonifacio signait sa première pole en Renault Sport Trophy à l’issue d’une séance extrêmement disputée où les dix premiers se tenaient en moins de six dixièmes de seconde. Le Brésilien devançait David Fumanelli (Oregon Team #5) et Lewis Williamson (Strakka Racing #42) à l’extinction des feux.

Les deux pilotes de l’Oregon Team conservaient alors la tête malgré la pression de Lewis Williamson. Si ce dernier dépassait dans l’avant-dernier tour David Fumanelli, en difficulté avec sa boite de vitesses, sa place sur le podium lui était retirée car le réservoir de sa Renault Sport R.S. 01 contenait moins que les trois litres requis pour les contrôles techniques d’après-course.

Auteur d’un excellent envol, Pieter Schothorst (Equipe Verschuur #21) occupait le quatrième rang avant de devoir rentrer définitivement aux stands. Malgré trois positions perdues au départ, Kevin Korjus héritait alors du podium après avoir trouvé l’ouverture sur Dario Capitanio (Oregon Team #1), quatrième, et Raoul Owens (R-ace GP #2), parti en tête-à-queue et finalement dixième.

La bataille pour la cinquième place opposait les trois pilotes du V8 Racing. Nicky Pastorelli (V8 Racing #7) résistait jusqu’à l’arrivée à Josh Webster (V8 Racing #6), qui avait profité d’une erreur de Meindert van Buuren (V8 Racing #8) pour devancer le Néerlandais, Tanart Sathienthirakul (Team Marc VDS EG 0,0 #15) et Anders Fjordbach (High Class Racing #11).

Ils ont dit

Fabian Schiller (AM) : « Fredrik a commis une petite faute me permettant de le dépasser à l’extérieur du premier virage. Dès lors, j’ai pu contrôler, d’abord en créant l’écart puis en le gérant. Je suis resté concentré sur chaque tour pour ne pas faire d’erreur. C’est ainsi que nous gagnons des courses. Toutes les personnes impliquées, les ingénieurs et moi-même réalisons du beau travail et cela se voit dans les résultats puisque nous avons presque tout gagné ! »

Bruno Bonifacio (PRO) : « J’ai dû être prudent au premier virage et cela a bien été. Fumanelli et Williamson avaient un bon rythme et nous avons été à 100 % tout au long de la course ! Cette victoire récompense beaucoup de dur labeur, tout particulièrement après un premier meeting difficile. Nous avons tous parfaitement travaillé pour obtenir un succès qui m’est cher. Je pilote pour une équipe italienne, j’y vis depuis cinq ans et Imola est une piste particulièrement spéciale pour tout pilote brésilien. »

Classement général Endurance provisoire*
1. K. Korjus – F. Blomstedt (R-ace GP) 43
2. M. Palttala – F. Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 40
3. R. Owens – T. Forné (R-ace GP) 24
4. L. Williamson (Strakka Racing) 21
5. B. Bonifacio – A. Mendez (Oregon Team) 18

Classement général PRO provisoire*
1. Kevin Korjus (R-ace GP) 50
2. Lewis Williamson (Strakka Racing) 43
3. Nicky Pastorelli (V8 Racing) 32
4. David Fumanelli (Oregon Team) 30
5. Markus Palttala (Team Marc VDS EG 0,0) 27

Classement général AM provisoire*
1. Fabian Schiller (Team Marc VDS EG 0,0) 75
2. Fran Rueda (Team Marc VDS EG 0,0) 43
3. Fredrik Blomstedt (R-ace GP) 36
4. Andres Mendez (Oregon Team) 31
5. Miguel Ramos (Equipe Verschuur) 31

*sous réserve de l’officialisation des résultats à l’issue des vérifications techniques et sportives.

Poids de compensation - pdf

Qualifications AM - pdf

Qualifications PRO - pdf

Sprint AM - Grille - pdf

Sprint AM - Résultats - pdf

Sprint PRO - Grille - pdf

Sprint PRO - Résultats - pdf

Audio Fabian Schiller - mp3

Audio Bruno Bonifacio - mp3

Classement général PRO - pdf

Classement général AM - pdf

Classement général Endurance - pdf

Classement général Equipes - pdf

Retour en haut