Des chefs qui pilotent et des pilotes qui cuisinent : une fois encore, le Volant des Chefs a célébré l’excellence à la française, en réunissant deux univers de passionnés lors d’un événement plein de convivialité, de partage… et de combativité !

Les hostilités débutaient le dimanche 13 novembre, avec un défi culinaire organisé dans les cuisines de l’Hôtel du Castellet. En sa qualité de Président du jury, le chef doublement étoilé Christophe Bacquié révélait la teneur du challenge : réaliser un aïoli provençal ! Tirées au sort, les équipes – constituées d’un pilote secondé par deux chefs – se mettaient aussitôt au travail.

Au moment de la dégustation, Anthony Beltoise recueillait la majorité des suffrages avec son interprétation de ce plat, composé de cabillaud, de légumes et bien entendu de la fameuse sauce aillée. Jean Ragnotti, Jean-Pierre Jarier ou Philippe Alliot n’avaient plus qu’à s’incliner…

Le lendemain matin, la joyeuse bande se retrouvait sur le Circuit Paul Ricard pour les épreuves au volant. Coachés par l’encadrement de Renault Sport, les chefs pilotaient la Clio Trophy 220 EDC puis la Clio Cup lors de deux épreuves sélectives.

Meilleur temps du parcours chronométré, César Troisgros gagnait le droit de prendre le volant de la Clio R.S.16. L’épreuve de pilotage, récompensée par le Volant des Chefs, était remportée par Jérôme Bocuse. Ce sportif émérite pouvait alors s’installer à bord de la Renault Sport R.S.01 pour un galop d’essai inoubliable !

Retour en haut