Après une course pleine de suspense à Buenos Aires pour la quatrième manche du Championnat FIA de Formula E, Alain Prost et Jean-Paul Driot, Directeurs de Renault e.dams, reviennent sur cette épreuve avant d’évoquer le prochain ePrix de Mexico, dont la toute première édition aura lieu samedi 12 mars.

Alain Prost : Nous avons signé une belle performance à Buenos Aires le week-end dernier ; Sébastien et Nico terminent à nouveau tous les deux dans les cinq premiers et permettent à l’équipe de conforter son avance au classement des Teams.

Jean-Paul Driot : La course fut un véritable défi car Sébastien s’élançait depuis la dernière place de grille. Sa superbe remontée jusqu’à la deuxième place confirme non seulement que c’est un très bon pilote, mais elle prouve également la qualité de l’équipe, de la voiture, et de la stratégie. C’est indéniablement une grande réussite et nous sommes très satisfaits du résultat.

AP : Oui absolument. De plus, la course a été passionnante pour tous les fans de Formula E à travers le monde.

J-PD : Malheureusement Nico a perdu quelques places durant l’ePrix ; il termine néanmoins à une belle cinquième place et marque dix points qui nous permettent d’accroitre notre avance au championnat Équipes. Nous allons maintenant analyser tous les datas pour essayer de comprendre pourquoi sa voiture a ralenti dans la voie des stands.

AP : Tout à fait. Concernant la prochaine manche au Mexique, il est important de souligner qu’il s’agit d’un défi totalement nouveau. Ce sera en effet la première fois que nous courrons sur un circuit permanent, et il y aura des paramètres inédits à prendre en considération : le revêtement, la largeur du tracé et le fait que les sensations en piste seront totalement différentes. C’est pour cela que nous abordons toutes les courses de manière unique : pour pouvoir parfaitement répondre aux spécificités de chaque épreuve. Nous espérons néanmoins rester compétitifs.

J-PD : Les voitures sont maintenant en route pour le Mexique, l’équipe va rentrer à l’usine pour préparer cette cinquième manche. Les pilotes vont travailler sur simulateur et nous allons analyser toutes les données enregistrées à Buenos Aires pour continuer de développer nos softwares, les réglages, et les suspensions. Tout ce travail sera purement théorique car nous ne pourrons pas – et c’est bien là toute la difficulté – tester ces améliorations avant la première séance d’essais libres au Mexique.

L’ePrix de Mexico se déroulera sur l’Autodromo Hermano Rodriguez le 12 mars ; cette nouvelle épreuve empruntera une partie du circuit permanent.

Classement pilotes

  • 1 Sébastien Buemi 80
  • 2 Lucas di Grassi 76
  • 3 Sam Bird 52
  • 4 Loïc Duval 32
  • 5 Jérôme D’Ambrosio 30
  • 9 Nico Prost 21

Classement équipes

  • 1 Renault e.dams 101
  • 2 ABT Schaeffler Audi Sport 86
  • 3 Dragon Racing 62
  • 4 DS Virgin Racing 58
  • 5 Mahindra Racing 34

Retour en haut