Directeur Technique Châssis du Renault Sport Formula One Team

Diplômé de Cambridge en 1991, Nick rejoint Simtek Research pour travailler dans le domaine de la simulation véhicules, avant d’être intégré à l’écurie de Formule 1 lors de sa création en 1994. Passé chez Arrows Grand Prix l’année suivante, il évolue de la simulation à la conception des suspensions, puis devient Ingénieur Performance de Damon Hill et Pedro Diniz (1997) et Ingénieur de Course pour Mika Salo et Pedro de la Rosa (1998-1999).

Il intègre Enstone en 2000 comme Ingénieur d’Essais pour Alexander Wurz, Giancarlo Fisichella et Mark Webber chez Benetton. Ingénieur Performance pour Fisichella (2001) puis Jarno Trulli (2002-2004), il aide l’Italien à remporter le seul Grand Prix de sa carrière à Monaco en 2004.

À partir de 2005, il devient Responsable du Groupe Performance Véhicule, en charge des suspensions, des freins et des simulations. Son département joue un rôle essentiel dans l’obtention des titres Pilotes et Constructeurs en 2005 et en 2006, notamment grâce au « mass damper », innovation majeure de l’époque.

En 2010, il est nommé Responsable des Systèmes de Performance, supervisant ainsi le Groupe Performance Véhicule ainsi que les systèmes de contrôle et les bancs d’essais. Il chapeaute également le planning et l’introduction des pilotes d’Enstone dans la boucle de simulation. À partir de 2011, il devient Responsable de l’Ingénierie, dirigeant le planning et la livraison des E20 et E21 victorieuses en Grand Prix. Depuis 2013, Nick est le Directeur Technique à l’origine de la conception et du développement des E21, E22, E23 et R.S.16.

Retour en haut