Huit ans après Clio R.S. R3, Renault Sport Technologies présente Clio R3T. Ce nouveau modèle de Compétition-Client Rallye est destiné à coiffer la gamme frappée du Losange. Développée pour les équipes et les pilotes privés, Clio R3T propose des prestations inégalées sur terre et sur asphalte, pour des coûts toujours plus contenus.

Avec Clio R.S. R3, déclinée en version Access et Maxi, Renault Sport s’est inscrit au rang de référence de la catégorie deux roues motrices.

En Europe, en Amérique du Sud, en Asie et jusqu’en Océanie, 380 exemplaires de cette traction au moteur 2.0 atmosphérique ont été commercialisés.

Depuis plus d’un an, cette solide expérience est mise à profit dans la conception d’un modèle de nouvelle génération. Les récentes évolutions de la réglementation FIA ont légitimé le développement de solutions innovantes pour renforcer la compétitivité et la sécurité du produit proposé par Renault Sport Technologies pour la catégorie R3.

Clio R.S. 200 EDC est l’atout principal de ce nouveau modèle dédié aux épreuves routières. Développée par Renault Sport Technologies avec des inspirations empruntées à la compétition, la référence des citadines sportives permet le réemploi de ces innovations pour répondre aux exigences du rallye.

Les équipes de Renault Sport Technologies ont pu se reposer sur les solutions issues de la série pour mettre au point Clio R3T. La fiabilité, les performances, mais aussi les coûts ont été au centre du processus de conception et de développement.

Si la silhouette de Clio R.S. 200 EDC reste inchangée pour des raisons réglementaires, cette déclinaison rallye est spécifiquement pensée pour la compétition. Posée sur ses roues de 17 pouces (asphalte) et 15 pouces (terre), Clio R3T dévoile ses atouts avec des trains avant et arrière exclusifs.

Avec de nouveaux amortisseurs réglables et une multitude d’ajustements, chaque pilote est en mesure de trouver l’équilibre lui permettant d’être compétitif sur tous les types de terrain.

Sous le capot, le moteur 1.6l turbocompressé de Clio R.S. 200 EDC reçoit un traitement particulier pour afficher des performances inégalées. Le bloc ensorcelé par les ingénieurs de Renault Sport Technologies délivre 242 chevaux et un couple phénoménal de 480 Nm. En outre, les révisions sont programmées tous les 4000 kilomètres de spéciales, ce qui se traduit par un coût d’utilisation record dans la catégorie.

La boîte de vitesses séquentielle à six rapports pourra être commandée par des palettes au volant (option à venir).

Clio R3T a été homologuée en juillet 2014. Le kit est composé des pièces de Clio R.S. 200 EDC et des éléments spécifiques au montage de Clio R3T, dont le moteur assemblé par l’un des partenaires de Renault Sport Technologies.

Clio R3T est le second modèle de compétition développé sur la base de Clio R.S. 200 EDC après Clio Cup, destinée au circuit.

Plus d’information auprès de notre contact :
FERRER-TRIAS Josep
Coordinateur Commercial Rallye
Renault Sport Technologies
Direction de la Compétition
Port : +33 634 485 340 / +34 630 903 741
Josep.FERRER-TRIAS-RSREXT@fr.renaul...

Une robe de Clio R.S. 200 EDC

La réglementation FIA R3 impose de conserver rigoureusement la carrosserie de la voiture d’origine. Clio R3T hérite des solutions hautes performances de Clio R.S. 200 EDC.

Lors du développement de Clio R.S. 200 EDC, les équipes de Renault Sport Technologies ont puisé dans les codes sportifs qui font le succès de la Marque. Les détails stylistiques trouvent leur légitimité en compétition à travers Clio R3T.

À l’instar du modèle d’origine, Clio R3T est uniquement disponible en cinq portes. Si ce changement n’a aucune incidence dans les épreuves spéciales, l’apport est conséquent pour le travail des équipes techniques à l’assistance. L’accès à la partie arrière de l’habitacle facilite notamment le ravitaillement en carburant.

Seule une trappe de toit, nécessaire à la ventilation du cockpit durant les épreuves spéciales, et le remplacement des vitres latérales par des éléments en plexiglas, trahissent les velléités compétitives du design de Clio R3T.

Collée à la route


Conçue pour affronter des spéciales sur terre et sur asphalte, Clio R3T repose sur des choix efficaces et éprouvés. Le châssis profite de solutions destinées à permettre à chaque pilote de définir ses propres réglages selon son style de conduite et les conditions de course.

À l’avant, toujours dans une logique de performance, de fiabilité et d’économie, le berceau et porte-moyeux sont remplacés par un modèle issu de la banque d’organes Renault. Les triangles, tirants de chasse sont conçus spécifiquement pour rigidifier l’ensemble. Ils répondent ainsi aux contraintes des rallyes terre et asphalte.

Ces modifications offrent une course de suspension supérieure, tandis que la cinématique et la gestion du plan de roue sont optimisées. Le carrossage, la pince, l’empattement et la chasse sont également ajustables.

À l’arrière, la traverse de série est accompagnée de caissons soudés pour renforcer la structure de l’essieu. Pour les pilotes préférant un train arrière plus mobile, une articulation rotulée peut remplacer les paliers élastiques.

Trois diamètres de barre antiroulis sont disponibles à l’avant, comme à l’arrière.

Sachs a développé des amortisseurs spécifiques pour Clio R3T. Ils sont ajustables sur trois voies (compression haute et basse vitesse et détente). Une large gamme de ressorts est proposée pour parfaire les réglages généraux du châssis selon les sensations des pilotes, les conditions de route et les spécificités de chaque épreuve.

La direction à assistance électrique est optimisée avec un amortissement de braquage repensé. Légèrement plus directe, elle s’avère tout à fait appropriée au rallye par sa faculté à faire remonter l’information au pilote à travers le volant. Le système s’appuie aussi sur de nouvelles biellettes de direction issues de la série.

Tous ces développements permettent de radicalement modifier l’attitude de Clio R3T. Une large palette de réglages est offerte aux équipes dans le but de donner aux pilotes les meilleures sensations sur des épreuves asphalte particulièrement rapides comme sur des rallyes sur terre cassante. L’accès à la base de données Renault Sport via un extranet permet d’être guidés dans les set-up à adopter selon les conditions.

Pièce maîtresse

Tout capot orné d’un losange cache une œuvre d’art. Pour Renault Sport Technologies, le moteur est l’une des pièces maîtresses de chaque nouvelle création.

En pensant Clio R3T, les équipes basées aux Ulis ont tiré le meilleur de Clio R.S. 200 EDC et des possibilités que leur offrait la réglementation FIA.

Le moteur M5MT, déjà ensorcelé par Renault Sport avec l’ajout de poussoirs DLC (Diamond Like Carbon) dérivés de la F1 et du double décaleur d’arbre à cames continu (VVT), est optimisé pour la compétition.

Pistons, bielles, coussinets sont traités spécifiquement pour supporter les contraintes des épreuves spéciales. Les supports-moteur, la ligne d’air, le turbo emprunté à Mégane R.S. N4 et l’échappement sont aussi caractéristiques.

Alimenté par de l’essence compétition, le moteur de Clio R3T développe 242 chevaux à partir de 4 000 tours/minute avec un couple culminant à 48 m.kg. (3 200 tours/minute).

Pour chaque composant, la pièce d’origine a été testée et comparée à des alternatives spécifiques au rallye. La performance, l’endurance, la fiabilité et les coûts ont été des facteurs des différents choix.

L’association de tous ces éléments s’effectue avec le même objectif : gagner en efficacité. C’est vrai en épreuves spéciales mais aussi dans un parc d’assistance. Le pare-chocs et le bloc de refroidissement sont déposés en quelques dizaines de secondes. La boîte de vitesses peut être remplacée en vingt minutes, le temps moyen d’une assistance. La cassette d’autobloquant est ouverte en sept minutes, sans vidange.

Ces avantages, qui font d’ores et déjà figure d’atouts décisifs, sont accompagnés d’une fiabilité record. Pour la première fois dans la catégorie, les préconisations tablent sur un passage par l’atelier tous les 4000 kilomètres. Et le tarif du kit de révision se révèle également être le moins onéreux du marché.

La gestion électronique est l’œuvre de Cosworth sur la base des développements réalisés pour Clio Cup. Sur le tableau de bord, un écran couleur permet la navigation entre plusieurs pages regroupant une multitude d’informations. Le faisceau électrique a été entièrement repensé avec le concours de XAP, partenaire de Renault Sport Technologies sur ce projet.

Une transmission élaborée pour la compétition

Un moteur performant gagne encore en efficacité avec une transmission parfaitement adaptée. Dans ce domaine, Renault Sport Technologies a fait appel à des prestataires reconnus.

La boîte de vitesses à six rapports et commande séquentielle est fournie par Sadev. Là aussi, c’est le fruit de la mise au point d’une toute nouvelle génération de transmission avec une interface moteur développée par Renault Sport Technologies.

Fourni par ZF Sachs, l’embrayage bi-disque est conçu pour résister à 2000 kilomètres de
spéciales. C’est trois fois supérieur à l’ancienne génération.

La commande de boîte de vitesses est placée à proximité immédiate du volant. Le pilote peut ainsi changer les rapports sans quitter le volant des mains.

Un système de verrouillage mécanique très accessible est adapté pour éviter de passer de la première au point mort et à la marche arrière sans une action spécifique du pilote. Là encore, la fiabilité a été placée au cœur des préoccupations, dès la conception.

Un habitacle dédié à la performance et à la sécurité


L’habitacle de Clio R3T est entièrement retravaillé. Deux baquets, en option et disponibles en plusieurs tailles, viennent remplacer les sièges de la voiture de série.

Le baquet du pilote est sensiblement déplacé vers le centre de l’habitacle et positionné pour réduire autant que possible les angles morts. L’arceau est dessiné pour garder une vision optimale de la route entre la vitre avant gauche et le pare-brise.

Le recul du baquet au centre de l’habitacle profite également à la répartition des masses. Le conducteur gagne en outre un volume qui libère ses mouvements et ses sensations.

Pour suivre cette nouvelle disposition, un pédalier ergonomique a été développé pour répondre aux exigences des pilotes, qu’ils freinent du pied droit ou du pied gauche.

Évolution majeure de Clio R3T, le volant regroupe de nombreuses fonctions. Avertisseur, clignotants et feux sont pilotables via des boutons multicolores placés sur les branches.

Les systèmes de changement de cartographie moteur et d’antipatinage sont également administrables depuis le volant.

Avec l’évolution de la réglementation, le levier de commande de boîte de vitesses dispose désormais d’une articulation au plancher avec un tirant mécanique. Le développement a été porté sur la douceur du passage des rapports, équivalente à des palettes au volant. Un tel système sera prochainement disponible en option.

Priorité à la sécurité


L’évolution de la réglementation permet de proposer des véhicules toujours plus sûrs. Renault Sport Technologies s’est servi de ce progrès et de son expertise pour concevoir un modèle de référence en termes de sécurité active et passive.

Clio R3T est renforcée par un arceau soudé, conforme à la réglementation FIA et validé par des calculs de charge statique.

Par sa carrosserie à cinq portes, la voiture profite d’une protection renforcée. Le montant central entre les deux ouvrants est décalé par rapport à l’axe de l’arceau. Cette double armure offre une sécurité passive largement accrue en cas de choc latéral.

L’expérience acquise ces dernières années a également permis de développer de nouvelles solutions pour minimiser les risques de blessures. Parmi les applications, l’ancrage du levier de commande de boîte de vitesses est désormais situé sur le plancher et non plus sur la direction pour éviter les commotions aux membres en cas de choc frontal.

Des milliers de kilomètres d’essais


La décision de concevoir Clio R3T a été prise en juin 2013. En quelques semaines, les équipes de Renault Sport Technologies ont donné naissance au premier dessin de la caisse intégrant l’arceau.

Dès l’automne, la première voiture était montée. Après un déverminage, la première séance d’essais était organisée sur la terre cassante de Château de Lastours.

Une quinzaine de pilotes se sont succédé dans l’habitacle de Clio R3T. Chaque mois, une nouvelle séance d’essais donnait l’occasion de parfaire le développement en accompagnant l’équipe technique dans le choix de la définition finale du kit.

Français, Belges, Italiens, Espagnols, Britanniques, Australiens... Des pilotes venus du monde entier ont pu participer à ces tests sur terre cassante, roulante et sur divers types d’asphalte. Les choix techniques ont pu être validés grâce à l’implication de ces conducteurs aux styles très différents.

Un suivi sur-mesure pour tous les clients


Grâce à l’expérience acquise depuis plusieurs décennies, Renault Sport Technologies est présent au quotidien pour accompagner les équipes et les pilotes de sa gamme compétition-client.

Mises en place dès 2003, une ligne téléphonique et une adresse électronique dédiées permettent d’être en relation directe et continue avec les ingénieurs de Renault Sport Technologies.

Dès l’acquisition du kit, les clients bénéficient d’un guide de montage complet. Durant tout le processus, les équipes basées aux Ulis partagent leur expertise.

Les ingénieurs d’exploitation et le magasin de pièces détachées Renault Sport sont également présents sur plusieurs dizaines de rallyes nationaux et internationaux chaque saison. Ils apportent une assistance prolongée et une relation régulière avec les équipes et les pilotes des modèles de la gamme compétition.

Ces contacts entretenus à travers le monde permettent d’agréger des informations dans une base de données accessibles depuis un site extranet réservé aux clients Renault Sport.

Spécifications Techniques

Véhicule origine : Clio R.S. 200 EDC
Caisse : Monocoque acier soudée arceautée
Train AV : Pseudo McPherson
Train Arrière : Train en H rigide, barre anti roulis déconnectable et interchangeable
Suspensions : Sachs 3 voies à butée hydraulique
Freins AV : Etrier monobloc PFC 4 pistons, disques 330 x 32 flottants montage Snap Ring, refroidissement par écopes
Freins AR : Etriers PFC 2 pistons, disques 274 x 11 flottants montage Snap Ring
Frein à main : Hydraulique
Moteur : Transversale
Type : M5MT 4 cylindres 16 soupapes 1 618 cc
Turbo Compresseur : MHI
Refroidissement : RAS avec pulvérisation d’eau
Alimentation : Injection directe
Puissance max 102* : 242 ch de 4 000 à 5 000 tr/mn
Couple max 102* : 48 m.kg. à 3 200 tr/mn
Puissance max 98** : 225 ch de 4 000 a 5 000 tr/mn
Couple max 98** : 42 m.kg. à 3 200 tr/mn.
Régime max : 6 500 tr/mn
Electronique : Cosworth Electronic Management System
Boîte de vitesses : Sadev ST 82-17, séquentielle 6 rapport + MA, sélecteur manuel au plancher avec déverrouillage électrique MAR, Différentiel a glissement limité type ZF à cassette à démontage rapide
Embrayage : Sachs bi-disques
Carburant : FT3 ATL 66 ltrs, Remplissage rapide FIA
Eau RAS : Rigide 12 ltrs
Longueur : 4 090 mm
Largeur : 1 945 mm
Hauteur : 1 432 mm
Voie AV : 1 550 mm
Voie AR : 2 585 mm
Empattement : 2 589 mm
Poids FIA : 1 080 kg
Roues : Terre 6 x 15 Et+ 42. Asphalte 7 x 17 Et+ 47
Pneumatiques : Michelin PSR 19/63 - 17

* Carburant course homologué RST
** Carburant SP 98

Renault Sport Clio R3T presentation

Retour en haut