1979 - 2019 : Garage par Alan Permane

Garage par Alan Permane,
Directeur Sportif

Il est intéressant de comparer les installations nécessaires au bon fonctionnement d’une monoplace en 1979 et nos besoins actuels. Le plus notable est l’absence de certains éléments. Il n’y a aucun écran de données, ni composites, ni couverture de pneus, ni système de garage et très peu de pièces de rechange visibles. L’uniforme est peu répandu, tout comme l’identité d’équipe et l’on note une intimité limitée entre les spectateurs dans la voie des stands et les mécaniciens dans le garage.

Désormais, nous avons quinze écrans télémétriques et d’autres encore pour les opérations moteur, le muret des stands et le bureau des ingénieurs. Nous avons donc accès à beaucoup plus d’informations sur les performances de la voiture. En fait, cinquante milliards de points de données par monoplace sont générés par course. Nous avons aussi des boîtes à outils spécifiquement conçues pour intégrer des pistolets à air et des prises de courant. Chaque voiture est reliée au garage via un cordon ombilical, et nous pouvons aussi connecter toute personne présente par radio ou messagerie instantanée.

Je ne vois pas non plus de dalle. Aujourd’hui, nous l’utilisons pour régler la voiture dans les moindres détails avec une précision exacte, mais cela était probablement un calcul affiné selon les retours des pilotes durant le week-end dans les années 1970. Bien sûr, nous les écoutons toujours, mais les changements que nous apportons sont beaucoup plus délicats alors qu’ils étaient bien plus conséquents en 1979.

Il convient également de noter le personnel réduit le garage. Nous avons soixante personnes opérationnelles par course, mais l’on n’en voit que six sur une photo. Cela veut sûrement dire que chacune d’entre elles était impliquée dans plusieurs domaines de la conception et de l’exploitation. Les voitures sont nettement plus complexes de nos jours. Elles nécessitent donc davantage de main-d’œuvre, ce qui entraîne un nombre croissant de personnes pour ajuster les performances et se concentrer sur l’efficience aérodynamique.

Share