Bilan de la saison 2014 de Renault Sport F1 – Partie 1

La dernière manche du Championnat du Monde FIA de Formule Un 2014 marque la conclusion d’une saison exigeante mais finalement fructueuse pour Renault Sport F1.

Le règlement technique « moteur » a subi cette année des changements radicaux, les anciens blocs V8 étant remplacés par des V6 turbocompressés associés à des systèmes de récupération d’énergie extrêmement sophistiqués. Une révolution technologique qui a permis à toute l’équipe basée à Viry-Châtillon de relever un ensemble de défis inédits.

« Nous avons vécu un baptême du feu cette saison, commente Cyril Abiteboul, Directeur Général de Renault Sport F1.
En adoptant cette nouvelle réglementation « moteur », la Formule Un s’est imposée des exigences incroyablement élevées. Nous avons connu une période de tests hivernaux difficile, et nous nous sommes retrouvés en délicatesse lors des premiers Grands Prix. Malgré ces revers initiaux, tous les motoristes ont finalement réussi à mettre au point des technologies qui répondent aux critères édictés par le règlement technique de la Formule Un. Ceci prouve combien notre sport reste une discipline très exigeante, et témoigne du dévouement qui anime l’ensemble de ses acteurs. Après les essais d’intersaison, personne n’aurait pu imaginer un niveau de performance aussi élevé.

De notre côté, toute l’équipe de Viry et nos associés – les écuries comme nos partenaires techniques – ont investi énormément d’efforts pour accomplir de tels progrès en l’espace de si peu de temps. Nous avons révisé nos objectifs et apporté toute une série d’évolutions afin de retrouver une fiabilité et des performances plus conformes à nos attentes. Nos trois victoires et notre belle moisson de points viennent souligner et récompenser notre travail acharné. »

Partie 2 – Mardi 9 décembre

Share