Renault Sport Formula One Team a effectué sa seconde journée d’essais intra-saison sur le Circuit International de Bahreïn, avec Sergey Sirotkin pour la première fois au volant de la R.S.17.

Sergey a couvert 90 tours pour mener à bien un programme complet d’évaluation de l’aérodynamique, des pneus, des suspensions et du setup, ainsi qu’un travail de corrélation avec les données de soufflerie. Il a signé son meilleur temps en 1’32’’287.

Faits marquants :
Circuit : Circuit International de Bahreïn – 5,4 km
Châssis : R.S.17-01
Météo : temps chaud et ensoleillé. Température de l’air : 29-35°C. Température de la piste : 32-41°C
Programme : évaluation de l’aérodynamique, des pneus, des suspensions et du setup, travail de corrélation avec la soufflerie
Tours couverts : 90
Classement : 9e en 1’32’’287
Interruptions : un drapeau rouge

La suite ?
Les voitures de Renault Sport Formula One Team prendront directement la direction de Sotchi, pour disputer le Grand Prix de Russie la semaine prochaine.

Sergey Sirotkin :
« C’était une bonne journée, très chargée. J’attendais ce jour depuis très longtemps et j’étais heureux d’être enfin au volant. J’ai apprécié chaque seconde passée à bord de la monoplace, même si le programme n’était pas très excitant pour le pilote. Cette voiture est incroyablement rapide et j’ai immédiatement noté la différence de grip par rapport à la génération précédente. Cela dit, on s’habitue vite à la vitesse plus élevée. Je suis impatient d’être à Sotchi. »

Alan Permane, Directeur sportif :
« Tout s’est passé comme prévu aujourd’hui. Sergey a été impressionnant, car il s’est vite mis en action sans commettre la moindre erreur, alors qu’il n’avait plus piloté depuis la fin de l’année dernière. Nous avons mené un programme complet, qui comprenait des évaluations de la suspension, du setup, de l’aérodynamique, des pneus et une corrélation des données avec celles de la soufflerie. Comme hier, nous n’avons pas particulièrement cherché à nous afficher en haut des feuilles de temps. Nous étions plus occupés à bâtir ce qui nous permettra d’augmenter notre rythme en course lors des prochains Grands Prix. Nous sommes confiants sur le fait que le travail effectué ici sera bénéfique dans cette optique. »

share