Gabriel Aubry (Tech 1 Racing #4)
Alex Peroni (Fortec Motorsports #17)
Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing #1)
Mark Burdett Motorsport (Presley Martono, Julia Pankiewicz)

La seconde journée des essais collectifs de la Formule Renault Eurocup sur le Circuit de Nevers Magny-Cours a tourné à l’avantage de Gabriel Aubry (Tech 1 Racing). Auteur ce matin du nouveau record du tracé pour la catégorie en 1’35’’305, le Français a devancé son équipier Max Fewtrell (Tech 1 Racing), rookie membre de la Renault Sport Academy, et Yifei Ye, champion de France F4 en titre. Issu du Red Bull Junior Team, Daniel Ticktum (Arden Motorsport) se montrait le plus véloce l’après-midi.

Les trente pilotes engagés en Formule Renault Eurocup disposaient à nouveau de deux séances de trois heures sur le Circuit de Nevers Magny-Cours. Yifei Ye abaissait le premier la référence fixée la veille par Jarno Opmeer, mais Gabriel Aubry terminait la matinée en tête en 1’35’’305. Max Fewtrell assurait le doublé à Tech 1 Racing, devant Yifei Ye, Max Defourny (R-ace GP) et Alexey Korneev (Fortec Motorsports).

Les temps ne descendaient plus l’après-midi. Daniel Ticktum s’emparait des commandes en toute fin de séance grâce à un tour effectué en 1’36’’136. Le rookie britannique devançait alors le membre de la Renault Sport Academy Jarno Opmeer (MP Motorsport), Alex Peroni (Fortec Motorsports), Gabriel Aubry et son partenaire au sein du programme autrichien, Neil Verhagen (MP Motorsport).

Les concurrents de la Formule Renault Eurocup continueront leur préparation sur le Circuit Paul Ricard les 23 et 24 mars.

Aubry veut capitaliser sur son expérience

Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) : « Nous n’avions plus roulé depuis le 16 décembre à Barcelone, autant dire que j’étais très heureux de retrouver Formula Renault 2.0 ! Ce sentiment est déjà fort en s’installant à son volant, mais il est décuplé quand la reprise se passe aussi bien. Nous avons signé un excellent temps ce matin et la suite s’est bien déroulée. Nous ne nous prenons pas la tête sur une éventuelle guerre psychologique lors des essais, mais nous suivons un programme très structuré selon notre agenda. Le travail sur mon mental durant l’hiver paie. Je suis en confiance dans la voiture et j’accorde également toute ma confiance à Tech 1 Racing. L’objectif est véritablement de capitaliser sur l’année dernière pour gagner le titre. »

Peroni se remet dans le rythme

Alex Peroni (Fortec Motorsports) : « Les essais se sont plutôt bien déroulés, même s’il fallait surtout se remettre dans le rythme, se fondre dans une nouvelle équipe et se réacclimater à Formula Renault 2.0. Si l’on oublie cette faute un peu honteuse hier, quand j’ai négocié la chicane trop rapidement avant de toucher le mur dans la ligne droite des stands, tout s’est bien passé ! L’important cette saison sera d’être suffisamment compétitif pour être régulièrement dans le top dix, même si tout le monde vise évidemment la victoire. »

Ye est ambitieux

Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) : « Les premiers essais collectifs de la saison étaient plutôt bons, tout particulièrement après quatre mois de pause ! Mon objectif étant de me placer régulièrement dans le top cinq, voire le top trois, je me réjouis de ces résultats tout en étant peu surpris. Je connaissais le circuit pour y avoir couru l’an passé dans le cadre du Championnat de France F4 et j’ai pu y développer davantage ma relation avec Josef Kaufmann Racing aux côtés d’équipiers performants. Je dois encore acquérir de l’expérience, notamment en pneus neufs et sur les longs relais. J’y travaillerai ces prochaines semaines. »

Mark Burdett n’aspire qu’à progresser

Mark Burdett, Team Manager : « Après de longues années en Formula Renault UK et en NEC, la montée en Eurocup sera évidemment difficile avec deux rookies, mais nous travaillons tous ensemble pour progresser. Nous prenons les choses pas à pas. Plus nous roulons, y compris sur un circuit ne figurant pas au calendrier, mieux c’est ! Cela nous permet d’affiner nos méthodes et leur pilotage. Chaque tour est ainsi utile à leur développement. Presley n’en est qu’à son deuxième jour dans la voiture, mais il apprend vite pour rattraper son déficit d’expérience face aux redoublants et aux pilotes ayant réalisé des essais cet hiver. De son côté, Julia continue sur une bonne dynamique en effectuant d’énormes progrès par rapport à l’an passé. Nous sommes prêts pour les prochains tests. »

Séance 1 - pdf

Séance 2 - pdf

Jour 2 - pdf

Jours 1 & 2 - pdf

share