George Russell termine les essais en tête

L’ultime journée d’essais collectifs en Eurocup Formula Renault 2.0 a souri à George Russell (Koiranen GP). Le futur animateur du championnat de Formula Renault 2.0 ALPS s’est montré le plus rapide sur la piste humide du Circuito de Jerez. Son chrono de 1’46’’256 lui a permis de devancer Max Verstappen (Manor MP Motorsport) et Matt Parry (Fortec Motorsports). Alexander Albon (KTR) avait signé le meilleur temps le matin. Les acteurs de la catégorie se retrouveront désormais dans moins d’un mois à Motorland Aragón pour lancer leur saison.

Avec cette dernière journée d’essais, les concurrents de l’Eurocup Formula Renault 2.0 pouvait achever leur préparation en vue de la première course de l’année. La météo offrait des conditions inédites pour la discipline, avec de la pluie au programme pour la première fois de l’année.

Le matin, Mathéo Tuscher (China BRT by JCS) était le premier à défier la piste humide. Imité par George Russell, les deux hommes voyaient Alexander Albon prendre la tête. Alors que les pilotes testaient la longévité de leurs pneus pluie, la référence du Thaïlandais en 1’53’’306 restait invaincue au terme d’une séance où quatre concurrents piégés dans les graviers ont amené autant d’interruptions. Le membre du Lotus F1 Junior Team devançait ainsi Ignazio D’Agosto (Koiranen GP), Steijn Schothorst (Manor MP Motorsport), Matt Parry et Andrea Pizzitola (Manor MP Motorsport).

Sur une piste asséchante, le rythme s’accélérait l’après-midi. Premier leader, Vasily Romanov (Tech 1 Racing) était délogé dans la foulée par son équipier Egor Orudzhev puis Max Verstappen, Andrea Pizzitola et George Russell. Ensuite, en moins de vingt minutes, Dennis Olsen (Prema Powerteam), Matt Parry, Jack Aitken (Fortec Motorsports), Max Verstappen et Aurélien Panis (ART Junior Team) se relayaient en tête. Passé en slicks, Alexander Albon se hissait au sommet, mais George Russell améliorait sa performance en 1’46’’256. Après un drapeau rouge à mi-session provoqué par Nicholas Surguladze (Koiranen GP), la pluie faisait son retour et figeait les meilleurs temps. George Russell précédait alors Max Verstappen, Matt Parry, Jack Aitken et Andrea Pizzitola au terme d’une séance écourtée par la sortie d’Anthoine Hubert (Tech 1 Racing).

L’Eurocup Formula Renault 2.0 donne désormais rendez-vous à Motorland Aragón pour le coup d’envoi de la dixième saison des World Series by Renault, du 25 au 27 avril prochains.

Ils ont dit

George Russell : « Hier déjà, nous avions été performants sur le sec, même si les chronos auraient pu être meilleurs sans le drapeau rouge lors de mon dernier run en pneus neufs. Malgré la pluie aujourd’hui, cela a été une très bonne journée. Nous avons réussi à tirer le meilleur des pneus au meilleur moment. C’est de bon augure avant le début de ma saison en Formula Renault 2.0 ALPS. »

Matt Parry : « Même si je ne m’attendais pas à autant de pluie, la journée s’est bien passée. Dans ces conditions, il y avait une part de chance pour faire un bon temps. Les essais se sont bien déroulés, à l’exception de ma sortie dans les graviers hier. J’ai maintenant hâte d’attaquer la compétition, de revenir en conditions de course, avec des luttes et des séances où tout le monde utilise les mêmes pneus au même moment ! »

Alexander Albon : « Je ne pense pas avoir vu de la pluie à Jerez auparavant. Les conditions étaient très difficiles, mais nous avons trouvé le bon rythme ce matin après avoir rencontré des difficultés dans les réglages hier. L’après-midi, nous avons fait le bon choix en mettant les slicks en premier, mais la pluie est revenue alors que nous attendions que la piste s’améliore. S’il reste encore à apprendre des nouveaux pneus, je suis confiant. »

Ignazio D’Agosto : « Ce matin, j’ai réussi à faire un bon temps au bon moment. Cet après-midi, la piste séchait et s’améliorer à chaque run. Hélas, je mets les pneus slicks juste avant que la pluie revienne. Nos simulations de course ont été très bonnes, je suis assez confiant quant à nos chances pour le championnat. »

Andrea Pizzitola : « La pluie d’aujourd’hui nous a permis de redécouvrir ces conditions depuis le meeting au Paul Ricard en septembre dernier. Malheureusement, nous passons les slicks trop tard, mais la performance était au rendez-vous. Nous avons été régulièrement devant, je suis confiant pour la saison. »

Séance 1

Séance 2

Jour 2

Cumul Jour 1 & 2

Share