Pour la deuxième fois de suite, Nico Hülkenberg se positionnera au septième rang sur la grille de départ du Grand Prix Gulf Air de Bahreïn tandis que Jolyon Palmer s’est hissé dans son premier top dix en qualifications durant sa carrière en F1. C’est également une première pour Renault Sport Formula One Team, qui a placé ses deux voitures en Q3 aujourd’hui.

Nico Hülkenberg - R.S.17-02 n°27 - Q : 7e 1’29’’842 - EL3 : 8e 1’32’’933
« C’était l’un de mes meilleurs tours de qualification avec celui de ma pole position au Brésil en 2010. Cette piste est assez piégeuse pour y réussir un tour parfait, mais je crois en avoir extrait le maximum aujourd’hui. L’équipe a fait un excellent travail tout au long du week-end et j’en suis très fier et heureux. Je suis plus prudent concernant demain. La dernière fois, nous avions effectué une belle qualification avant que les faits de course ne défassent notre travail. Nous devons juste poursuivre nos efforts et trouver des oeufs de Pâques. De bons points feront l’affaire ! »

Jolyon Palmer - R.S.17-01 n°30 - Q : 10e 1’31’’074 - EL3 : 20e 1’34’’417
« C’est la meilleure qualification de ma vie. C’est bien de consacrer une heure entière à cet exercice et d’atteindre pour la première fois Q3. J’en suis ravi, d’autant plus que nous connaissions des difficultés jusque-là dans l’exploitation des performances de la monoplace. J’ai travaillé avec mes ingénieurs et nous avons effectué quelques changements améliorant grandement la voiture avant les qualifications. Je n’ai pas réalisé un tour fantastique en Q3, cela aurait pu être mieux, mais nous avons de bonnes chances de marquer des points demain. »

Alan Permane, Directeur Sportif
Nous avons bon espoir de connaître une course solide demain avec les deux voitures dans les points.

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
Nous sommes bien entendu ravis des performances du jour. Nico n’a cessé de réaliser d’excellents tours pour se placer non seulement devant les Williams, mais aussi en septième position et donc du côté propre de la piste. Après des débuts difficiles et des EL3 compliqués, Jolyon a effectué un retour sensationnel en progressant constamment au fil des séances pour signer son premier top dix sur la grille.
 
Quelles sont vos considérations pour la course ?
Il est peu probable que les températures de piste soient aussi extrêmes que celles vues jusqu’ici. Cela devrait ménager les pneus. Le départ au crépuscule est de toute façon toujours synonyme de fraîcheur. Jusqu’à présent, nos voitures ont bien fonctionné ce week-end. Il n’y a ainsi rien à craindre avant la course. Nous espérons un Grand Prix sans problème à l’issue duquel nous marquerons nos premiers points de l’année.

share