Nico Hülkenberg s’est qualifié septième du Grand Prix Heineken de Chine, une performance soulignant le potentiel actuel de Renault Sport Formula One Team. Après avoir signé le neuvième temps des EL3, Jolyon Palmer a dû ralentir en qualifications en raison des drapeaux jaunes apparus dans son relais le plus important. Le Britannique terminait la séance au dix-huitième rang. Le résultat du jour marque la première apparition en Q3 de Renault Sport Formula One Team.

Nico Hülkenberg - R.S.17-02 n°27 - Q : 7e 1’33’’580 - EL3 : 11e 1’35’’449
« Dès que j’ai pris le volant en EL3, j’étais positif et satisfait de la voiture et de son équilibre. L’ensemble était meilleur, plus en symbiose qu’à Melbourne. Ce circuit convient bien à notre R.S.17. Nous avons su améliorer la voiture entre les EL3 et la qualification. J’étais content, j’étais en confiance et c’était une belle surprise d’entendre notre position à la radio. Les prévisions indiquent de la pluie et donc d’autres défis pour demain. Quoi qu’il arrive, j’aborderai la course en étant ouvert d’esprit et en faisant de mon mieux. »

Jolyon Palmer - R.S.17-01 n°30 - Q : 18e 1’35’’279 - EL3 : 9e 1’35’’192
« La voiture était bonne aujourd’hui. J’étais neuvième en EL3. Le rythme était clairement là. J’ai ensuite fait un plat sur mon premier run en Q1, ce qui rendait mon deuxième relais capital. Ce tour se passait bien et devait me permettre d’entrer en Q2 jusqu’à ce que les drapeaux jaunes sortent. J’ai alors dû relâcher. C’est vraiment frustrant, mais au moins nous pouvons voir que le potentiel est présent. La voiture est super, mais tout est à faire demain. »

Alan Permane, Directeur Sportif
Nico a extrait le maximum aujourd’hui…

Comment se sont passées les qualifications pour l’équipe ?
Nous sommes contents de la performance de Nico. Il a presque exploité le maximum de la monoplace dans sa configuration actuelle et ce malgré le peu de roulage que nous avons eu ce week-end en Chine. Cela nous conforte dans l’idée que nous avons une bonne base de développement. Jolyon a connu une qualification difficile après des EL3 prometteurs. Il semblait entrer facilement en Q2 avant l’arrivée des drapeaux jaunes. Il aura tout à faire demain.

Quelles sont vos considérations pour la course ?
Nous ne sommes pas aussi bien préparés que nous espérions l’être, mais aucune écurie ne l’est après le minimum syndical de tours accomplis hier. Nous avons mené des essais avec de fortes charges d’essence sur deux types de pneus secs aujourd’hui, mais les prévisions météorologiques annoncent de la pluie. Nous nous adapterons aux évènements tout en attaquant de bout en bout pour marquer de gros points.

share