Renault Sport Formula One Team a dû débuter le Grand Prix Heineken de Chine calmement puisque des nuages bas empêchaient l’hélicoptère médical de pouvoir remplir son role. Le temps de roulage a ainsi été écourté. Seule une brève période a été accordée aux concurrents en EL1 avant le retour des drapeaux rouges et l’absence totale de roulage en EL2.

Alan Permane, Directeur Sportif - Notes du programme technique
- En EL1, Nico a effectué un tour d’installation avec les pneus pluie puis cinq boucles en intermédiaires, ainsi qu’un tête-à-queue au troisième virage.
- Jolyon a accompli un tour d’installation en pneus pluie, puis deux autres en intermédiaires.
- Les deux pilotes ont donc chaussé ce matin les Pirelli pluie (bleu) et intermédiaires (vert).
- Aucun des deux n’a quitté le garage durant les EL2, la séance étant suspendue en raison des conditions affectant l’hélicoptère médical.

Ce que nous avons appris aujourd’hui :
- La R.S.17 s’est montrée fiable durant son court temps de piste.
 
Nico Hülkenberg, R.S.17-02 n°27
Essais libres 1 :
11e – 1’55’’608 – 6 tours
Essais libres 2 : Pas de temps
 
Nico : « Il n’y a malheureusement pas grand-chose à dire de la journée. J’ai réussi un tour lancé en pneus intermédiaires, mais c’est tout ! Nous avions ajusté l’aileron avant et j’entrais dans un nouveau tour, mais j’ai été surpris à l’entrée du troisième virage. Je suis parti en tête-à-queue et la voiture a, hélas, fini dans les graviers. Cela mettait un terme à ma séance. La session a été interrompue peu après, nous n’avons donc pas perdu gros. C’était en revanche dommage pour tout le monde en EL2. »
 
Jolyon Palmer, R.S.17-01 n°30
Essais libres 1 :
15e – Pas de temps – 3 tours d’installation
Essais libres 2 : Pas de temps
 
Jolyon : « Sur le plan du temps en piste, nous avons été parfaits aujourd’hui ! Malheureusement, les conditions météorologiques nous ont contraints à seulement trois tours d’installation. C’était assez glissant, mais j’étais satisfait des pneus pluie et intermédiaires sur la courte période où je les ai chaussés. C’est vraiment dommage pour les fans. Pour le plaisir de tous, j’espère que les conditions s’amélioreront d’ici demain. »
 
Nick Chester, Directeur Technique : « Nous n’avons pas beaucoup appris aujourd’hui en raison du temps de piste limité. C’est dommage pour les fans qui ont fait le déplacement, mais l’hélicoptère médical ne pouvait malheureusement pas remplir son rôle. Nous avons donc été contraints de rester dans le garage. Le point positif, c’est qu’il y a moins de travail à faire sur les voitures durant la nuit ! Nous espérons de meilleures conditions et davantage de roulage demain. »

share