Infiniti Red Bull Racing domine le Grand Prix du Canada
  • Sebastian Vettel remporte le Grand Prix du Canada avec 14 secondes d’avance
  • Première victoire d’Infiniti Red Bull Racing à Montréal
  • Première victoire du moteur Renault au Canada depuis 2006 (Renault F1 Team, Fernando Alonso)
  • En terminant respectivement 4e et 9e, Mark Webber (Infiniti Red Bull Racing) et Kimi Raikkonen (Lotus F1 Team) contribuent à placer trois monoplaces motorisées par Renault dans les points
  • Vettel mène le classement des pilotes avec 36 points d’avance sur Fernando Alonso. Raikkonen est troisième
  • Les monoplaces propulsées par Renault ont déjà marqué 315 points en 2013, soit 45% du total distribué

Le V8 Renault RS27 a propulsé l’Infiniti Red Bull Racing de Sebastian Vettel vers une solide victoire au Grand Prix du Canada. Le triple Champion du Monde en titre a bouclé les 70 tours avec 14 secondes d’avance sur la Ferrari de Fernando Alonso. Seuls cinq pilotes terminent dans le même tour que l’Allemand. Parti de la pole position, il a remporté sa toute première victoire au Canada, ce qui lui permet d’augmenter son avance au championnat. Il compte désormais 132 points, contre 96 pour Fernando Alonso.

Mark Webber place l’autre Infiniti Red Bull Racing au quatrième rang, après s’être battu tout au long de la course avec Alonso. L’Australien a perdu sa place juste avant la mi-course, lorsqu’il s’est retrouvé avec un aileron avant endommagé suite à un contact avec Giedo van der Garde. De retour en piste, l’équipier de Vettel a terminé au pied du podium.

La Lotus F1 Team de Kimi Raikkonen termine neuvième. Le Finlandais poursuit ainsi sa série d’arrivées dans les points, entamée au Grand Prix de Bahreïn 2012. Sa course a été marquée par une bagarre de tous les instants avec Felipe Massa, qui a pris l’avantage dans le dernier tour. Romain Grosjean est 13e après avoir gagné neuf places par rapport à sa position sur la grille.

Williams F1 Team a réalisé sa meilleure performance de la saison. Qualifié en troisième position – soit le meilleur résultat de l’équipe cette saison – Valtteri Bottas a disputé la première partie de la course au sein du top 10. La première vague de changement de pneumatiques l’a repoussé en 14e position. Pastor Maldonado est 16e après avoir écopé d’un passage par la voie de stands pour son implication dans un accident.

Charles Pic (Caterham F1 Team) franchit la ligne d’arrivée en 18e position. Le Français a dépassé la Marussia de Max Chilton en fin de course. Giedo van der Garde s’est retiré au 43e tour suite aux dommages de son accrochage.

Infiniti Red Bull Racing mène le championnat Constructeurs avec 201 points, contre 145 pour Ferrari. Mercedes est troisième avec 134 points tandis que Lotus F1 Team occupe le quatrième rang avec 114 points.

Rémi Taffin, Directeur des prestations piste de Renault Sport F1

Nous sommes ravis que Red Bull remporte sa première victoire au Canada. Seb semblait contrôler la situation avec facilité, au point de se ménager une avance confortable. Cela nous a procuré quelques avantages, puisque nous avons pu gérer efficacement le niveau de performance du moteur. Cela pourra nous être utile sur les prochaines courses.

Montréal est un de ces circuits qui montrent le bon fonctionnement du couple châssis / moteur. Cela est donc de bon augure pour la suite de la saison. Mark a été malchanceux en manquant le podium, mais nous retiendrons avant tout cette première victoire de l’équipe sur ce circuit. Il s’agit également du premier succès d’un moteur Renault à Montréal depuis 2006.
D’une manière générale ce fût un bon week-end pour nous, avec trois monoplaces motorisées par Renault dans le top 10. Red Bull et Lotus restent en lice pour la conquête du titre constructeur. Ensemble, ils ont marqué 45% des points distribués. C’est un chiffre impressionnant à ce stade de la saison. Le fait que la fiabilité soit au même niveau que la performance est un motif supplémentaire de satisfaction. Cela nous donne de bonnes bases pour aborder la seconde partie de la saison.

Share