Lundi 20 mars, 8h30 : malgré le ciel grisâtre et la température encore fraiche pour le premier jour du Printemps, l’ambiance est joyeuse dans le paddock du Circuit de Nevers Magny-Cours. Un peu comme un matin de rentrée des classes, c’est l’heure des retrouvailles ou de la découverte pour près de 90 clients pilotes.

Dans quelques minutes, la piste sera ouverte pour la première Journée Passion Renault Sport 2017. Depuis une dizaine d’années, ces événements visitent les plus grands circuits du monde entier – y compris au Japon ou au Brésil – avec une promesse simple : permettre aux clients d’exploiter le potentiel de leur R.S. en toute sécurité.

Comme pour les pistes de ski, des couleurs identifient les groupes de niveau : vert pour les débutants, rouge pour les intermédiaires et noirs pour les pilotes chevronnés – généralement des habitués des « JPRS ». Malgré la piste encore détrempée, ces derniers se lancent sans retenue à l’assaut des 4 411 mètres de bitume. C’est parti pour vingt minutes, la durée d’une session permettant de se faire plaisir avant d’atteindre les limites de l’homme et de la machine.

Déjà, la série suivante est prête à prendre le relais. Dans la pitlane, tous les modèles conçus par Renault Sport sont représentés, de la petite Twingo R.S. à Mégane R.S. 275 Trophy-R, en passant par les différentes générations de Clio R.S. !

Pour s’occuper entre deux sessions, les animations ne manquent pas. Entre un petit selfie avec Margot Laffite à côté de la Renault Sport R.S.01, quelques tours de circuit virtuel sur un simulateur Ellip6, un slalom chronométré au volant de Twingo GT ou un essai routier de Mégane GT, on ne voit pas le temps passer.

Les Journées Passion permettent également de prendre en main les dernières nouveautés de la gamme. Cette année, Clio R.S. 220 EDC Trophy est mise à l’honneur. Casque sur la tête, on se retrouve au volant, avec Alain l’instructeur en guise de passager.

Pour la découverte de l’ancien tracé du Grand Prix de France de F1, la boîte EDC permet de se concentrer uniquement sur la trajectoire, l’accélérateur et le frein. Le moteur 1,6 l turbo s’ébroue joyeusement pendant qu’Alain égrène les consignes : « Ici c’est inutile de freiner… Tu vas chercher la fin du vibreur et ensuite tu élargis la trajectoire. Maintenant c’est à fond jusqu’à l’épingle d’Adélaïde ! Tu tapes dans les freins au niveau des cônes et tu maintiens la pression avant de relâcher jusqu’au point de corde... »

Retour au stand, c’est déjà l’heure de la pause déjeuner ! Tout le monde se retrouve dans les loges VIP surplombant la ligne droite de départ. Les échanges se poursuivent autour du déjeuner-type du pilote : viande blanche et pâtes.

« – Je suis venu d’Allemagne avec ma Clio R.S. J’aime découvrir de nouveaux circuits, j’en ai fait treize l’an passé ! Après des années de fidélité aux constructeurs allemands, il s’agit de ma première Renault et je l’adore. L’ambiance des Journées Passion est très sympa !
– Même si je viens souvent sur les JPRS, je prends toujours un coach pour la première série. Cela aide à repérer les bonnes trajectoires et à éviter les erreurs…
– C’était un bon investissement, il m’a évité une sortie de piste dès la première session !
– Je suis friand des journées sur circuit mais c’est ma première fois dans ce cadre. L’organisation est vraiment top, j’espère pouvoir rencontrer d’autres passionnés de la région parisienne…
– Vous êtes déjà inscrit pour la journée de Spa-Francorchamps ? C’est vraiment un circuit fantastique, surtout le Raidillon. Il paraît qu’il reste quelques places pour cette année, ça serait sympa de s’y retrouver… »

Et c’est reparti pour un tour… Pour ceux qui veulent aller plus loin et goûter aux sensations de la compétition, les Journées Passion permettent également de piloter une Clio Cup. Après un passage par le vestiaire pour revêtir la combinaison Renault Sport, le briefing se concentre sur le fonctionnement de la boîte de vitesses séquentielle, des freins ou des pneus slicks. Accompagné par un coach, une ou plusieurs sessions permettent de progresser à grands pas !

L’horloge du circuit indique 17 heures, c’est déjà la fin de cette première Journée Passion. On s’échange les emails, on s’ajoute en amis sur Facebook avec la promesse de se retrouver bientôt… Le 24 avril, serez-vous avec eux à Spa-Francorchamps ?

Au Brésil aussi, la passion prend la piste avec Sandero R.S. 2.0 !

Deux jours avant la première date européenne des Journées Passion, le Brésil ouvrait le feu avec l’opération « Sandero R.S. Speed Experience Renault Sport », sur l’Autodromo de Capuava (près de Sao Paolo). Quelque 54 clients et 80 prospects ont pris le volant de la petite sportive conçue par Renault Sport pour l’Amérique Latine. Sandero R.S. 2.0 prouve ses capacités à séduire des passionnés prêts à en découdre avec le bitume des circuits !

Retrouvez les informations et le calendrier des Journées Passion Renault Sport en cliquant ici !
(lien : Journées Passion Renault Sport)

Retour en haut