Max Defourny (R-ace GP) s’est offert le meilleur temps de la première journée des essais collectifs en Formule Renault Eurocup au Nürburgring. Effectué en 1’55’’029, le tour le plus rapide du Belge permet à son équipe R-ace GP de mener le classement pour le troisième jour d’affilée. Max Defourny devançait ainsi Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) et Will Palmer (R-ace GP). Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) avait signé la référence matinale. Quatrième du jour, le pilote du Red Bull Junior Team Daniel Ticktum (Arden Motorsport) était le rookie le plus véloce.

Le soleil accueillait les concurrents de la Formule Renault Eurocup sur le Nürburgring. Dès la deuxième heure, Sacha Fenestraz bouclait un tour en 1’55’’436 qui restait invaincu jusqu’au drapeau à damier. Le Français précédait Daniel Ticktum et Alex Peroni (Fortec Motorsports). Robert Shwartzman (R-ace GP) et Max Defourny complétaient le top cinq.

Alors que Sacha Fenestraz était en tête de la séance de l’après-midi, celle-ci était interrompue en raison d’une grille d’évacuation des eaux déplacée. L’action reprenait pour les trente dernières minutes. Max Defourny en profitait pour signer le meilleur temps en 1’55’’029 devant Gabriel Aubry, Will Palmer, Daniel Ticktum et Robert Shwartzman (R-ace GP).

Defourny sans pression

Max Defourny (R-ace GP) : « Pour l’équipe, cette série est dans la continuité de l’année dernière où la performance était toujours présente. L’hiver leur a permis d’accentuer leurs efforts et il y a aussi une montée en puissance de la part des pilotes. Même si nous n’avons pas toujours été devant aux essais précédents, nous avons pris le temps de bien faire les choses et les résultats le montrent de plus en plus. À nous de poursuivre pour arriver encore plus forts à Monza pour la première course ! J’aborde la saison sans pression. Je sais qu’il y a des attentes, mais nous allons essayer de nous concentrer sur nous-mêmes, faire du mieux possible et voir ce que ça donne. »

Adaptation réussie pour Verhagen

Neil Verhagen (MP Motorsport) : « Nous avons montré un bon rythme jusqu’à présent. J’ai énormément appris sur des circuits qui étaient nouveaux car il s’agit de ma première année en Europe. Mon adaptation semble bien se passer avec de bons temps, peut-être un peu au-dessus de nos attentes. Il reste du travail, mais j’ai hâte de débuter la saison dans ce championnat hyper compétitif au sein duquel j’ai toujours voulu courir. J’étais d’ailleurs très enthousiaste quand Dr. Marko m’a dit que j’allais disputer la Formule Renault Eurocup. Le but sera d’apprendre autant que possible et faire du mieux que je puisse. Tout résultat dans le top cinq-dix sera bon, mais j’en veux toujours plus ! »

Martono en formation accélérée

Presley Martono (Mark Burdett Motorsport) : « Je vis une formation accélérée en un certain sens puisque j’étais le seul à totalement découvrir Formula Renault 2.0 lors de ces essais. La catégorie en elle-même est de loin l’une des meilleures formules de promotion en monoplace avec un bon calendrier et trente pilotes parmi les meilleurs au monde. La voiture est également très formatrice et c’est la rampe de lancement parfaite pour se préparer à la suite. J’ai le sentiment de progresser à chaque sortie grâce au soutien de l’équipe. J’apprends énormément et il nous reste encore une journée demain et une autre avant le week-end de Monza. L’objectif sera de poursuivre mes progrès au fil de cette longue saison en faisant tout pour que les résultats suivent, avec peut-être un podium chez les rookies. »

Kaufmann sur les bons rails

Lars Kaufmann, Team Manager : « Même si nos temps peuvent parfois paraître modestes, nous sommes assez confiants puisque nous sommes sur les bons rails ! Sacha fait un excellent travail, tout comme Yifei qui découvre certains circuits comme ici ou encore Luis. Nous profitons aussi de la plus grande liberté d’utilisation des quotas de pneus sur l’ensemble de la saison pour en économiser. Cela nous permet d’être plus flexibles en ayant plus d’options pour choisir lesquels utiliser selon les circonstances. Nous sommes donc vraiment impatients d’être à Monza pour savoir qui sont vraiment les plus rapides. D’ici là, à nous de poursuivre le travail ! »

Séance 1 - pdf

Séance 2 - pdf

Retour en haut