Pour les septième et huitième manches de la saison 2016/17 du championnat FIA de Formula E, Renault e.dams et les pilotes prennent la direction de Berlin.

Quelques semaines seulement après les ePrix monégasque et parisien lors desquels Séb Buemi s’est imposé, le rythme s’accélère pour l’ensemble des concurrents avec cette fois-ci deux courses dans le weekend.

Pour ce troisième rendez-vous européen de la discipline, l’ePrix de Berlin fait son retour à l’aéroport de Tempelhof. La capitale allemande a été au calendrier lors des deux premières saisons de Formule E, mais sur deux circuits différents. Cette année, le tracé sera différent de celui utilisé il y a deux ans. En effet, celui-ci a été sensiblement raccourci et simplifié (dix virages) et présentera un caractère plus rapide afin de s’adapter à la hausse des performances des monoplaces de Formula E de cette saison. Les pilotes feront donc face à un circuit de 2,277km dans le sens inverse des aiguilles d’une montre.

Avec 190 points au compteur pour l’écurie - 132 pour Séb et 58 pour Nico, Renault e.dams se prépare à livrer de belles batailles afin d’accroître son avance aux championnats constructeurs et pilotes.

Nico Prost - #8 : "Monaco et Paris n’ont pas été de très bons weekends pour moi. J’espère mieux me qualifier à Berlin et accrocher un podium. Il faut rapporter de gros points à chaque course, aussi bien pour le championnat pilotes que pour le championnat constructeurs."

Séb Buemi - #9 : "J’arrive à Berlin dans le même état d’esprit que Monaco et Paris. Le circuit de Tempelhof est un tracé particulier puisqu’il est en béton et non en asphalte. Il faut donc avoir une voiture performante dès le départ mais je suis prêt à me battre pour inscrire de nouveaux points."

Notes du tracé

Essais Libres 1 - 08.00 - 08.45
Essais Libres 2 - 10.30 - 11.00
Qualifications - 12.00 - 12.36
Super Pole - 12.45 - 13.00
Départ - 16.00

2,277 (km) : Longueur du circuit.
10 : Nombre de virages.
44 : Nombre de tours pendant l’ePrix de samedi 10 juin.
46 : Nombre de tours pendant l’ePrix de dimanche 11 juin.
43 : Séb Buemi mène Lucas Di Grassi de 43 points au championnat pilotes.
58 : Nico Prost est troisième au championnat.

Ça s’est passé en 2016 – ePrix de Berlin

1 : Séb Buemi avait gagné sur le tracé en plein cœur de Berlin
4 : Nico Prost avait terminé quatrième.
+0.016 : L’écart entre la deuxième place de Séb Buemi et la pole position (Jean-Eric Vergne) lors des Qualifications.
8 : Nico Prost s’était qualifié huitième.

Pour télécharger la présentation complète, cliquez ici.

Retour en haut