Robert Shwartzman (R-ace GP) s’est montré le plus rapide dans les rues de Pau pour les essais collectifs en Formule Renault Eurocup. Avec son tour en 1’13’’870, le Russe du SMP Racing a devancé Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés) et Alex Peroni (Fortec Motorsports), auteur du temps de référence en matinée. Chez les rookies, le pilote de la Renault Sport Academy Max Fewtrell (Tech 1 Racing) était le plus véloce de la journée.

Vendredi, les concurrents disposaient d’une première séance de quarante minutes pour découvrir ou redécouvrir le circuit de Pau avant une seconde session où ils étaient répartis selon les groupes de qualifications, chacun profitant de dix-huit minutes en piste.

Peroni avant le rouge

Sur une piste humide, Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) et Max Defourny (R-ace GP) étaient les plus rapides à entrer en action avec le protégé du Red Bull Junior Team Daniel Ticktum (Arden Motorsport). Max Fewtrell chaussait le premier les pneus slicks, mais la séance était prématurément interrompue dans la foulée après l’erreur du Richard Verschoor (MP Motorsport).

Alex Peroni terminait ainsi en tête avec un temps en 1’22’’851. L’Australien devançait Sacha Fenestraz et les rookies Zane Goddard (Arden Motorsport), Axel Matus (AVF by Adrián Vallés) et Alexander Vartanyan (JD Motorsport).

Essais collectifs 1

Fenestraz et Shwartzman dominent leurs groupes

L’après-midi, Sacha Fenestraz profitait de conditions plus sèches pour ravir le meilleur temps du Groupe A en 1’14’’126 à Max Defourny. Will Palmer (R-ace GP), le rookie Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) et Daniel Ticktum complétaient le top cinq.

Malgré une interruption provoquée par Zane Goddard, le Groupe B se montrait plus rapide sous l’impulsion de Robert Shwartzman. En fixant la référence du jour en 1’13’’870, le Russe devançait Henrique Chaves, Alex Peroni et les Tech 1 Racing de Max Fewtrell et Gabriel Aubry.

Essais collectifs 2 - Groupes de qualifications

Ils ont dit

Robert Shwartzman (R-ace GP) : « Je ne pensais pas prendre autant de plaisir sur un tel circuit ! C’est bosselé, court et étroit... Il n’y a pas de virage particulièrement rapide, mais l’ensemble est vraiment amusant ! On en a le souffle coupé tant il faut prêter attention au moindre détail. Je suis ravi de signer le meilleur temps dès mes premiers essais à Pau. Cela souligne une préparation de qualité tant au simulateur que sur la voiture. J’espère pouvoir conserver ce rythme demain. »

Je ne pensais pas prendre autant de plaisir sur un tel circuit ! C’est bosselé, court et étroit... Il n’y a pas de virage particulièrement rapide, mais l’ensemble est vraiment amusant ! On en a le souffle coupé tant il faut prêter attention au moindre détail.

Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) : « Après mes deux victoires en 2015, Pau me rappelle toujours d’excellents souvenirs. Tout se passe plutôt bien jusqu’ici et j’espère que cela se poursuivra demain. Cet après-midi, les conditions étaient compliquées. Nous n’aurions pas dû nous arrêter puisque la pluie a été de courte durée, mais nous avions déjà un bon temps et la piste s’améliorait à chaque tour. Il faut désormais garder la tête froide, Pau ne pardonne aucune erreur. »

Alex Peroni (Fortec Motorsports) : « Pour une première sur un circuit urbain, Pau est peut-être le tracé le plus relevé pour apprendre avec des rues étroites, des trottoirs, la cambrure de la chaussée… C’est unique et j’apprécie vraiment l’expérience à sa juste valeur ! Ce matin, les conditions étaient très piégeuses et la séance n’a pas vraiment permis d’évaluer le rythme de chacun. Nous avons toutefois fini en tête avant de prendre la troisième place cet après-midi. Ce serait bien de rester dans le trio de tête samedi et dimanche ! »

Max Fewtrell (Tech 1 Racing) : « C’est un circuit vraiment à part. Les sensations sont incroyables et cela ne ressemble en rien aux autres circuits où je suis déjà allé. Les premiers tours sur le sec ont renforcé cette impression. En tant que rookie, mais aussi novice sur ce tracé, je pense avoir réalisé une bonne journée dans l’optique d’un podium. C’est en tout cas l’objectif du week-end. »

share