Victorieux l’an passé en Principauté, Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) s’est montré le plus rapide de l’unique séance d’essais collectifs en Formule Renault Eurocup dans les rues de Monaco. Auteur d’un tour en 1’31’’583, le Français a devancé Alex Peroni (Fortec Motorsports) et le leader du classement général Robert Shwartzman (R-ace GP). Le pilote de la Renault Sport Academy Jarno Opmeer (MP Motorsport) terminait huitième et meilleur rookie.

Dès 8h15, les Formules Renault s’élançaient entre les rails pour quarante-cinq minutes de préparation avant les qualifications vendredi.

Premier en piste, Robert Shwartzman établissait le premier temps, mais les pilotes se relayaient en tête pour améliorer les chronos jusqu’à ce que Sacha Fenestraz prenne les commandes après un quart d’heure. Le Français enfonçait le clou, y compris lorsque ses concurrents rentraient dans la voie des stands pour changer des réglages et chausser des pneus Michelin neufs.

À huit minutes du drapeau à damier, Will Palmer (R-ace GP) lançait le sprint final. Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés) et Robert Shwartzman lui disputaient la première place, mais Sacha Fenestraz répliquait avant que la séance ne soit prématurément interrompue par Presley Martono (Mark Burdett Motorsport), arrêté à Beau Rivage.

Grâce à son tour en 1’31’’583, Sacha Fenestraz devançait Alex Peroni et Robert Shwartzman de six dixièmes de seconde. Will Palmer et Henrique Chaves complétaient le top cinq devant Max Defourny (R-ace GP), Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) et les rookies Jarno Opmeer, Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) et Daniel Ticktum (Arden Motorsport).

Les concurrents ont désormais rendez-vous vendredi dès 7h55 pour la qualification.

Essais collectifs

Ils ont dit

Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) : « Comme je connais déjà le circuit, je me sentais bien d’entrée. Je n’étais pas totalement à l’aise, mais nous avons effectué quelques modifications pour progresser. L’objectif aujourd’hui était surtout d’éviter les rails afin de reprendre mes marques et de me rapprocher progressivement des limites. Le drapeau rouge a interrompu cette démarche, mais je suis néanmoins content. L’équipe a fait un travail génial, mais contrairement à Pau, il faudra concrétiser demain. À nous de faire de notre mieux pour être devant au moment le plus important ! »

Comme je connais déjà le circuit, je me sentais bien d’entrée. Je n’étais pas totalement à l’aise, mais nous avons effectué quelques modifications pour progresser. L’objectif aujourd’hui était surtout d’éviter les rails afin de reprendre mes marques et de me rapprocher progressivement des limites.

Alex Peroni (Fortec Motorsports) : « Cette matinée formait un bon apprentissage. Comme nous étions les premiers sur le circuit, la piste était très sale et il fallait vraiment éviter les rails et apprendre le plus vite possible. Nous étions rapidement performants en pneus neufs, mais nous n’avons eu qu’un ou deux tours clairs en raison du trafic. L’écart avec Sacha Fenestraz ne m’inquiète pas, mais nous devons progresser. Ma victoire à Pau m’a enlevé un peu de poids sur mes épaules, mais maintenant nous en voulons plus ! Ce sera le but ce week-end. »

Jarno Opmeer (MP Motorsport) : « C’est particulier de piloter aux côtés de la F1. La foule est nombreuse et on essaie de donner son maximum comme sur toutes les courses. Je pense que c’était une bonne séance pour ma part. L’écart sur le leader est supérieur à une seconde, mais nous étions en train de le combler avant le drapeau rouge. Monaco semble un peu plus facile que Pau comme la piste est plus large, mais ce circuit propose d’autres défis. Après un début de saison où j’ai commis des erreurs, j’espère pouvoir inverser la tendance dès ce week-end et il nous faudra garder le rythme pour cela. »

Presley Martono (Mark Burdett Motorsport) : « C’est une piste qui requiert beaucoup de confiance. J’étais de plus en plus rapide et j’attaquais davantage au fil des passages, mais j’ai pris l’« air sale » derrière un concurrent, j’ai été déstabilisé et j’ai touché le rail. J’ai seulement besoin d’effectuer de plus en plus de tours pour continuer de progresser et de prendre confiance. La qualification devrait beaucoup mieux se passer. »

Share