Renault Sport Formula One Team a poursuivi la seconde semaine d’essais de pré-saison avec Nico Hülkenberg et Jolyon Palmer se relayant une fois de plus au volant de la R.S.17 sur le Circuit de Barcelona-Catalunya.

Premier en piste, Nico accumulait un total de 61 tours avec un meilleur temps en 1’21’’239, le cinquième plus rapide de la matinée, tout en accomplissant son programme sur les réglages. Après un travail portant sur l’embrayage, Jolyon entrait en scène l’après-midi. Un problème hydraulique compromettait le long relais prévu, mais le Britannique réalisait 29 tours avec une forte charge d’essence, signant son effort le plus véloce en 1’24’’774.

En bref :
Circuit : Circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne), 4,7 km
Châssis : R.S.17 - 01
Conditions : douces et nuageuses. Air : 10-16°C. Piste : 13-33°C
Programme : travail sur les réglages et longs relais
Tours accomplis : 90, dont 61 pour Nico et 29 pour Jo.
Classements : Nico 7e en 1’21’’213 et Jo 14e en 1’26’’462
Interruptions : calage de l’embrayage au déjeuner, perte récurrente de pression hydraulique

La suite ?
Les deux pilotes retourneront en piste demain, à commencer par Jolyon.

Nico Hülkenberg :
« Depuis hier, nous avons apporté des changements positifs à la voiture et j’ai connu une matinée solide et productive avec 61 tours. Je pense que la R.S.17 est prometteuse. Nous faisons des progrès concrets à chaque sortie. Nous savons que nous avons une base robuste sur laquelle travailler et mettre à profit pour en faire une monoplace rapide. J’ai hâte de poursuivre le travail en piste demain après-midi. »

Jolyon Palmer :
« C’était un peu frustrant de rester assis dans la voiture pendant qu’on la vérifiait. Hélas, il fallait travailler dessus avant de prendre la piste. Ensuite, il y a eu cette perte de pression très agaçante puisqu’elle montrait le bout de son nez chaque fois que je devais sortir. Je suis convaincu que l’équipe en trouvera l’origine d’ici demain, mais cela m’a coûté du temps de roulage aujourd’hui. Le positif est la bonne matinée de Nico, qui nous permet de savoir ce qu’il est possible de réaliser. »

Nick Chester, Directeur Technique Châssis :
« Nous avons connu une matinée prometteuse avec Nico. Il a accompli un bon nombre d’essais sur les réglages, principalement avec les pneus tendres et supertendres, et de nombreux tours. Nous étions satisfaits de son rythme étant donné son programme. Jolyon a été retardé en début d’après-midi pendant que nous terminions un travail de routine sur l’embrayage. Malheureusement, nous avons ensuite rencontré un problème récurrent de perte de pression hydraulique. Cela a compromis notre programme sur les longs relais. Nous avons à nouveau franchi une bonne étape dans la compréhension de la R.S.17 et nous espérons progresser davantage encore demain. »

Retour en haut