Un circuit iconique pour lancer la saison 2017 de Formule Renault Eurocup

Lancée en 1971, la Formule Renault s’est rapidement hissée au rang de véritable école des champions du sport automobile. En 2017, un plateau prometteur réunissant les meilleurs espoirs et équipes d’Europe se présentera à l’Autodromo di Monza. Le « temple de la vitesse » permettra de jauger les forces en présence, qui n’ont qu’un seul objectif : remporter la première course de l’année.

Alléchée par un calendrier exceptionnel et une stabilité technique et sportive réaffirmée, la grille laisse augurer d’un niveau de compétitivité très relevé en 2017. Au terme de celle-ci, deux pilotes – dont le futur lauréat – intégreront la Renault Sport Academy pour être accompagnés dans la suite de leur carrière.

Les hostilités débuteront sur le célèbre circuit de Monza où nombreux sont les talents à s’y être imposé en Formule Renault Eurocup avant de rejoindre l’élite. Qui suivra le parcours de Kamui Kobayashi, Pastor Maldonado, Felipe Massa, Alain Prost, Didier Pironi ou encore Patrick Tambay ?

Des redoublants aux dents longues

Avec huit leaders et cinq équipes différentes s’échangeant la tête durant les essais hivernaux, difficile d’isoler un favori ! Parmi les protagonistes possibles, Sacha Fenestraz (Josef Kaufmann Racing) a fait forte impression. Vainqueur de deux courses l’an passé, le Français a rejoint la structure tenante du titre afin de répéter la destinée de Lando Norris.

D’autres revenants ont misé sur la stabilité pour augmenter leurs chances, à l’image de Max Defourny (R-ace GP). Troisième de la catégorie en 2016, le Belge connaît également bien Monza pour s’y être imposé en Formula Renault 2.0 NEC il y a un an. Il devra toutefois se méfier de son équipier Will Palmer (R-ace GP), auteur d’un podium l’an dernier, ou encore de Gabriel Aubry (Tech 1 Racing) et Henrique Chaves (AVF by Adrián Vallés), désormais plus expérimentés.

Soutenus par SMP Racing, Robert Shwartzman (R-ace GP) et Alexey Korneev (Fortec Motorsports) ont eux changé d’équipe pour franchir un cap. Tous deux dans les points en Italie l’an passé, les Russes visent beaucoup plus haut cette saison.

Une concurrence affûtée

Face à ces redoutables prétendants, nombreux seront les concurrents voulant déjouer les pronostics. Yifei Ye (Josef Kaufmann Racing) pourra ainsi s’appuyer sur son expérience du tracé italien. Le Champion de France F4 partagera cet avantage avec Raúl Guzmán (R-ace GP), protégé de l’Escudería Telmex et troisième du championnat 2016 de F4 Italie, et Alex Peroni (Fortec Motorsport), lauréat du Challenge Monoplace en V de V.

D’autres pourront compter sur leur connaissance de Formule Renault 2.0 pour accélérer leur apprentissage du circuit, à l’image d’Alexander Vartanyan (JD Motorsport), qui disputera sa première saison complète avec le soutien de SMP Racing. Troisième de SMP F4 NEZ et deuxième en F4 Espagne, le Russe est dans la même situation que Rodrigo Pflucker (AVF by Adrián Vallés), Grégoire Saucy (AVF by Adrián Vallés), Frank Bird (Fortec Motorsports), Najiy Abdul Razak (Fortec Motorsports) et Thomas Neubauer (Tech 1 Racing).

Pour Max Fewtrell (Tech 1 Racing) et Sun Yue Yang (JD Motorsport), tous deux membres de la Renault Sport Academy, tout sera à découvrir. Le Britannique sacré en British F4 et le Chinois seront jetés dans le grand bain, tout comme Thomas Maxwell (Tech 1 Racing), Jean-Baptiste Simmenauer (JD Motorsport), Luis Leeds (Josef Kaufmann Racing) et Axel Matus (AVF by Adrián Vallés), auteur du doublé NACAM F4 – Formula Panam l’an dernier.

Débuts ou retours gagnants ?

Trois structures débuteront ou retrouveront la Formule Renault Eurocup à Monza : Arden Motorsport, MP Motorsport et Mark Burdett Motorsport.

Daniel Ticktum (Arden Motorsport) tentera de confirmer le départ prometteur de l’équipe de Gary Horner dans la discipline avec Zane Goddard (Arden Motorsport) et Ghislain Cordeel (Arden Motorsport). Durant le mois de mars, le pilote du Red Bull Junior Team a ainsi dominé trois séances d’essais. Seul Sacha Fenestraz a fait aussi bien.

Le Britannique devra tout de même surveiller les performances de ses camarades du Red Bull Junior Team : Richard Verschoor (MP Motorsport), couronné en SMP F4 NEZ et en F4 Espagne, et Neil Verhagen (MP Motorsport), titré en F1600 Formula F. Ils seront accompagnés par Jarno Opmeer (MP Motorsport), membre de la Renault Sport Academy et vice-champion de SMP F4 NEZ, au sein d’un trio 100 % Juniors F1 dans l’écurie néerlandaise qui revient en Eurocup.

En parallèle, Mark Burdett Motorsport lancera sa première saison complète d’Eurocup avec Julia Pankiewicz et Presley Martono. Si la Polonaise, victorieuse du trophée féminin en F4 Italie en 2015, connaît Monza et Formula Renault 2.0, son équipier aura tout à apprendre après être devenu en janvier le premier pilote sacré en F4 South East Asia.

Programme

Jeudi 20 avril 2017
13h30 – 17h30 Essais

Vendredi 21 avril 2017
10h00 – 10h50 Essais collectifs 1
14h05 – 14h55 Essais collectifs 2

Samedi 22 avril 2017
9h00 – 9h15 Qualifications 1 (Groupe A)
9h20 – 9h35 Qualifications 1 (Groupe B)
14h00 – 14h27 Course 1

Dimanche 23 avril 2017
9h00 – 9h15 Qualifications 2 (Groupe B)
9h20 – 9h35 Qualifications 2 (Groupe A)
12h40 – 13h07 Course 2

Liste des engagés - pdf

Horaires - pdf

share