Coupe de France Renault Clio Cup – Nogaro – 14-17 avril

Particulièrement ouverte, cette saison 2017 de Clio Cup France tient déjà toutes ses promesses avec trente-et-une voitures au départ et des courses aux multiples dépassements. Thibaut Bossy s’impose par deux fois sans jamais être parti de la pole position. Prochain rendez-vous lors du Grand Prix de Pau du 19 au 21 mai.

Premier duel des générations

Très attendu parmi les Juniors, Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) s’illustre d’entrée. Dès la première séance qualificative, l’un des débutants de cette Coupe de France Renault Clio Cup s’offre la pole position. Il devance Thibaut Bossy (TB2S) de seulement 63 millièmes de seconde. Les sept premiers se tiennent en moins de deux dixièmes avec Jérémy Curty (Carmine Compétition) devant Jérémy Sarhy (Vic Team), Marc Guillot (Milan Compétition), Jordi Palomeras (Milan Compétition) et Benoît Castagné (Raiwoit Compétition). Plus de la moitié du peloton évolue alors dans la même seconde, avec la Junior Adeline Prudent (Carmine Compétition) au seizième rang à 966 millièmes.

Placé en deuxième ligne, Jérémy Curty prend le meilleur départ et boucle le premier tour en tête devant Thibaut Bossy, Dorian Guldenfels, Jérémy Sarhy et Denis Bernardi (Sportech Racing), propulsé au cinquième rang. Au cœur d’un peloton très regroupé, Benoît Castagné se met en évidence, tandis que Pierre Tierce (Tierce Compétition), Mathieu Lannepoudenx (Milan Compétition) et Corentin Tierce (Tierce Compétition) luttent pour le deuxième rang du classement Junior.

Au troisième tour, Thibaut Bossy prend l’avantage sur Jérémy Curty. Mickael Carree (T2CM) gagne une place et se rapproche d’Emmanuel Raffin (Autosport GP), premier Gentleman au douzième rang.

Les manœuvres de dépassements se multiplient. Thibaut Bossy signe le meilleur tour en course pour gonfler l’écart de quelques dixièmes, Corentin Tierce trouve l’ouverture sur Mathieu Lannepoudenx en Junior. Mis sous pression par son frère, Pierre Tierce progresse également dans la hiérarchie pour s’emparer de la septième place. Au neuvième tour, Mickael Carrée prend la tête des Gentlemen aux dépens d’Emmanuel Raffin.

La fin de course reste animée. Marc Guillot (Milan Compétition), piégé dans le premier tour, fait son retour au huitième rang et Pierre Tierce commet une faute et sort du podium Junior.

Thibaut Bossy s’impose avec le meilleur tour en course, devant Jérémy Curty et Dorian Guldenfels, premier Junior. Benoît Castagné, Jérémy Sarhy, Pierre-Etienne Chaumat et Marc Guillot suivent au classement. Corentin Tierce et Mathieu Lannepoudenx terminent sur le podium des Juniors et Mickael Carree s’impose en Gentlemen devant Emmanuel Raffin et David Pajot (LMV Sport).

Thibaut Bossy récidive

Comme pour la Course 1, la seconde séance qualificative est particulièrement disputée. Face à un Dorian Guldenfels encore une fois très rapide, Benoît Castagné signe la pole position. Thibaut Bossy et Jordi Palomeras suivent avec, encore, douze pilotes dans la même seconde.

Benoît Castagné conserve l’avantage de sa première place au départ en menant le peloton devant Thibaut Bossy, Dorian Guldenfels, Jordi Palomeras, Marc Guillot, Jérémy Curty, Pierre Tierce, Pierre-Etienne Chaumat et Mickael Carree, premier des Gentlemen.

Derrière le leader, Dorian Guldenfels et Thibaut Bossy s’échangent leur position. Le Junior reprend la deuxième place avant de la céder à nouveau au premier vainqueur de la saison. Sur son élan, Thibaut Bossy attaque Benoît Castagné et s’installe en tête dans le neuvième des seize tours au programme.

Tombé au dixième rang après un départ manqué, Jérémy Sarhy remonte au classement pour s’emparer de la sixième place dans le dixième tour.

À l’image de la première course, Thibaut Bossy réussit à décrocher la victoire en partant de la deuxième ligne de la grille. Il s’impose devant Benoît Castagné et Marc Guillot qui s’est encore montré très entreprenant dans le peloton. Au pied du podium, Dorian Guldenfels gagne à nouveau au classement Junior devant Alexandre Gadois (Autosport GP) et Kévin Jimenez (GPA Racing). Nouvelle victoire de Mickael Carree en Gentlemen devant Emmanuel Raffin et Stéphane Auriacombe (Tierce Racing).

Après le succès populaire de ces Coupes de Pâques disputées pour la cinquantième fois à Nogaro, les concurrents de la Coupe de France Renault Clio Cup ont rendez-vous dans les rues de Pau pour le non moins célèbre Grand Prix de Pau du 19 au 21 mai.

Classements à l’issue de la première manche :

  • GENERAL
    • 1er : Thibaut Bossy (TB2S) – 90 points
    • 2e : Benoît Castagné (Raiwoit Racing) – 68 points
    • 3e : Jérémy Curty (Carmine Compétition) – 62 points
  • JUNIORS
    • 1er : Dorian Guldenfels (Raiwoit Racing) - 62 points
    • 2e : Corentin Tierce (Tierce Racing) – 24 points
    • 3e : Kévin Jimenez (GPA Racing) – 23 points
  • GENTLEMEN
    • 1er : Mickael Carree (T2CM) – 50 points
    • 2e : Emmanuel Raffin (Autosport GP) – 36 points
    • 3e : Stéphane Auriacombe (T2CM) – 27 points

Prochains rendez-vous

  • 19-21 mai (Pau)
  • 9-11 juin (Spa)
  • 30 juin-2 juillet (Dijon)
  • 8-10 septembre (Magny-Cours)
  • 13-15 octobre (Paul Ricard)

share