Alpine F1 Team a prolongé sa série en entrant dans les points pour la quatorzième fois consécutive avec la sixième position de Fernando Alonso au terme d’un Grand Prix de Russie animé à l’Autodromo de Sotchi. Son équipier Esteban Ocon s’est classé quatorzième.

Alpine F1 Team a prolongé sa série en entrant dans les points pour la quatorzième fois consécutive avec la sixième position de Fernando Alonso au terme d’un Grand Prix de Russie animé à l’Autodromo de Sotchi. Son équipier Esteban Ocon s’est classé quatorzième.

Commencée sur une piste sèche, la course se terminait sous une pluie apparue à quelques tours de l’arrivée. Les concurrents faisaient alors face au choix cornélien de miser sur leurs pneumatiques slicks jusqu’au drapeau à damier ou d’opter pour les intermédiaires. Les pilotes Alpine choisissaient finalement les intermédiaires et Fernando parvenait à finir sixième pour inscrire huit points précieux au championnat.

Les deux hommes avaient pris un bon départ. Parti avec les gommes dures, Fernando retardait son freinage au deuxième virage pour jouer la quatrième position tandis qu’Esteban se hissait au huitième rang avec les médiums. Fernando se stabilisait ensuite à la huitième place, juste devant Esteban. Le Français rentrait au quinzième tour pour chausser des pneus durs neufs et se protéger face à ses adversaires directs alors que Fernando prolongeait son relais pour occuper la deuxième position pendant sept tours.

Après son arrêt pour passer les médiums au trente-sixième passage, Fernando se lançait rapidement à la chasse du quinté de tête en dépassant Max Verstappen au deuxième virage une boucle plus tard. La pluie se faisant de plus en plus menaçante, Fernando poursuivait ses efforts et s’installait brièvement sur le podium en effaçant Sergio Perez au quarante-huitième tour. L’Espagnol et Esteban s’arrêtaient finalement pour mettre des intermédiaires à trois tours du but. Fernando parvenait à se battre pour reprendre la sixième place tandis qu’Esteban terminait au quatorzième rang.

Esteban Ocon / Départ : 9e – Arrivée : 14e
« Nous n’avons pas réalisé une bonne course aujourd’hui et nous manquions de rythme dans l’ensemble ce week-end. C’est bien sûr décevant de manquer les points, surtout quand une telle opportunité se présente sur la fin avec les conditions humides. En fin de compte, nous n’avons pas pris la bonne décision et c’était un risque de rester en piste avec les slicks. Nous devons mettre cette journée derrière nous, analyser ce qui s’est passé et aller de l’avant pour revenir plus forts lors de la prochaine course. »

Fernando Alonso / Départ : 6e – Arrivée : 6e
« Nous avons fini sixièmes, mais je pense que la troisième place reflète davantage notre position finale aujourd’hui. Avec l’arrivée aussi tardive de la pluie, tout n’a été qu’une question de chance sur la fin. C’était à pile ou face. Certaines voitures se sont arrêtées un tour plus tôt et j’étais troisième quand il a vraiment commencé à pleuvoir. C’était impossible à prévoir. Néanmoins, cette sixième place est un bon résultat pour nous et nous le méritons. Nous avions l’air compétitifs tout au long de la course, donc il y a beaucoup de points positifs à retenir. »

Marcin Budkowski, directeur exécutif
« Le bilan est mitigé aujourd’hui. Nous marquons huit points, mais nous avons manqué une occasion de terminer sur le podium. Nous avions choisi de partir sur deux stratégies différentes. Fernando avec les pneus durs avait l’objectif de s’arrêter le plus tard possible pour profiter d’une éventuelle voiture de sécurité ou de la pluie. Les deux pilotes ont effectué un premier relais solide, Esteban passant plus tôt aux stands avec les médiums. Malheureusement, il a perdu de l’adhérence avec les durs en fin de course. Fernando gérait très bien ses gommes et affichait un excellent rythme jusqu’aux premières gouttes. À ce stade, le défi était de prédire si les averses allaient s’intensifier ou s’arrêter. C’était un peu une loterie. Fernando gagnait des positions en slicks sous le crachin, donc nous avons décidé de le laisser en piste. La deuxième place était à notre portée si la pluie s’était calmée, mais cela a hélas été l’inverse et nous l’avons fait rentrer un tour trop tard. C’était la même chose avec Esteban. Il était en dehors des points et nous devions faire un pari : rentrer tôt pour les intermédiaires ou le garder en piste avec les slicks. Nous avons choisi la deuxième option et nous avons manqué de réussite. Nous quittons Sotchi avec huit points alors que nos plus proches rivaux n’en ont marqué aucun, donc il s’agit globalement d’un bon résultat pour le championnat même si nous estimons que nous aurions pu mieux faire aujourd’hui. »

Share