Renault Sport Formula One Team est ravie d’annoncer la participation de son pilote d’essais et de développement Artem Markelov à la première séance d’essais libres du Grand Prix VTB de Russie sur le Sotchi Autodrome à la place de Carlos Sainz.

Actuellement cinquième du Championnat FIA de Formule 2, Artem cumulera ses fonctions en EL1 avec l’avant-dernier meeting de la saison en F2, également disputé à Sotchi le même week-end. À domicile, il tentera d’ajouter de nouveaux succès à ceux déjà obtenus à Bahreïn, à Monaco et en Autriche cette saison.

Artem fréquente assidument le simulateur Renault Sport Formula One Team à Enstone (Grande-Bretagne). Il fait aussi partie d’un programme de développement incluant des roulages avec la R.S.16, la monoplace exploitée par l’écurie en 2016. Le 10 septembre prochain, le Moscovite célébrera son vingt-quatrième anniversaire deux semaines avant de s’installer dans la Renault R.S.18.

Cyril Abiteboul, directeur général de Renault Sport Racing :
« Nous sommes heureux d’offrir à Artem l’occasion de prendre le volant de la Renault R.S.18 lors de son Grand Prix national. Cette année, Artem s’est fait remarquer sur la piste et il est devenu un membre à part entière de l’équipe. Durant les essais d’intra-saison à Budapest, Artem a su démontrer qu’il était digne de cette chance et nous avons hâte de le voir en action lors des EL1 à Sotchi. »

Artem Markelov, pilote d’essais et de développement Renault Sport Formula One Team :
« C’est le plus beau cadeau d’anniversaire en avance que je pouvais recevoir et je suis bien décidé à tirer le maximum de cette opportunité. Intégrer Renault Sport Formula One Team m’a aidé à grandir en tant que pilote de course. C’est donc un immense honneur que de pouvoir mettre ces leçons en pratique à Sotchi. »

 fin 

Artem Markelov
Artem Markelov a rejoint Renault Sport Formula One Team en tant que pilote d’essais et de développement au début de l’année 2018. Vice-champion FIA de Formule 2 en 2017 avec Russian Time, le Moscovite dispute cette saison sa cinquième campagne dans l’antichambre de la F1.

Points-clés
Date de naissance : 10 septembre 1994
Lieu de naissance : Moscou (Russie)
Nationalité : Russe
Site officiel : http://amarkelov.com/en/
Instagram : www.instagram.com/artem_markelov_official/

Dates clés

2018
Pilote d’essais Renault Sport Formula One Team en parallèle de sa campagne en Championnat FIA de Formule 2 avec Russian Time.

2017
Artem réalise sa meilleure campagne en monoplace en devenant vice-champion FIA de Formule 2 tout en menant Russian Time au titre chez les équipes. À 23 ans, Artem engrange 210 points et cinq succès. Le premier intervient en début d’année à Bahreïn avant d’être suivi par la course sprint en Autriche, la manche longue à Spa et deux victoires en fin de saison à Jerez et Abu Dhabi.

2016
Pour sa troisième campagne en GP2, Artem progresse au neuvième rang. Son année est marquée par deux podiums, dont l’un n’est autre que sa première victoire dans la catégorie. Quinzième sur la grille à Monaco, Artem se montre patient et profite des nombreuses interventions de la voiture de sécurité pour devancer Norman Nato d’une seconde et demie à l’issue d’une course longue particulièrement spectaculaire en Principauté. Artem aligne les tops cinq pour se maintenir dans les dix premiers du championnat avant de conclure l’année par une troisième place à Abu Dhabi.

2015
Artem s’offre son premier podium en GP2. Vingt-deuxième place sur la grille de départ de la manche principale à Spa-Francorchamps, il remonte au troisième rang. Le Russe signe d’autres tops cinq en course sprint à Spa et en course longue à Monza pour finir sa deuxième saison en treizième position.

2014
Artem passe de la F3 allemande au GP2 avec Russian Time. Sa transition vers des monoplaces plus grandes et performantes s’avère difficile dans cette catégorie se produisant sur onze circuits du calendrier F1. Il signe son meilleur résultat en Hongrie en terminant septième de la course sprint.

2011-2013
En 2011, Artem remporte une des vingt-trois courses du calendrier pour se classer quatrième de l’ADAC Formel Masters avec Motopark. L’année suivante, il rejoint Lotus en F3 allemande. Ses deux victoires le mènent à la septième position du championnat. Il revient en 2013 pour finir vice-champion de la catégorie avec 339 points grâce à deux succès et vingt-et-un podiums en vingt-six départs.

Share