Les préparatifs de Renault F1 Team pour la saison 2019 ont commencé de manière positive lors des quatre premiers jours d’essais sur le Circuit de Barcelona-Catalunya.

Cette semaine, la Renault R.S.19 a parcouru plus de 2 000 kilomètres (433 tours), soit près de deux fois la distance accomplie par sa devancière lors des premiers tests en 2018, limités en raison des conditions météorologiques difficiles. Le programme visait à engranger des kilomètres, valider les différentes pièces disponibles et permettre à Nico Hülkenberg et Daniel Ricciardo, la nouvelle recrue de l’équipe, de définir leurs préférences de réglages.

Avec 247 boucles en quatre jours, Nico a signé le temps de référence de la semaine en 1’17’’393 ce jeudi après-midi avec les pneumatiques les plus tendres de la gamme Pirelli. Nico a travaillé sur un programme diversifié en essayant plusieurs configurations aérodynamiques et mécaniques.

Paré de jaune et noir pour la première fois, Daniel a aussi connu une semaine positive en étant le cinquième homme le plus rapide des essais grâce à son meilleur effort réalisé jeudi matin. Avec un total de 186 tours à son actif, Daniel a ainsi pu prendre ses marques au volant de la Renault R.S.19.

Nico Hülkenberg (247 tours) :
« C’était une bonne semaine dans l’ensemble, sans véritable surprise ni gros problème. Il n’y a eu que de légers détails à rectifier et l’équipe a travaillé dur pour y parvenir. La voiture est une évolution de la précédente et tout se passe bien jusqu’ici. Comme prévu, nous avons rempli notre programme. Nous avons testé un large éventail de réglages pour observer les réactions de la monoplace et en savoir plus sur notre package. Désormais, nous devons faire nos devoirs et en appliquer les leçons la semaine prochaine. Nous devrions avoir davantage de pièces à essayer sur la voiture, mais nous disposons de bonnes fondations pour commencer. »

Daniel Ricciardo (186 tours) :
« Je commence à me sentir mieux au volant tout en comprenant mes préférences au niveau des réglages. La semaine a été assez bonne, puisque nous avons progressivement augmenté la cadence même si nous ne sommes jamais à l’attaque durant les essais. Cela a été positif et instructif d’essayer différentes configurations et de découvrir de nouvelles sensations. Nous n’avons pas encore tout dévoilé et il reste beaucoup de potentiel à exploiter. Tout le monde est proche pour le moment, mais nous semblons assez réguliers. Nous sommes encore un peu conservateurs, mais nous verrons ce qui se passera quand nous accélèrerons le rythme. »

Nick Chester, Directeur technique châssis :
« D’un côté, nous sommes satisfaits de notre travail car nous avons couvert l’équivalent de sept courses cette semaine, mais d’un autre, nous avons connu de légers soucis de fiabilité. Les découvrir d’entrée de jeu nous a toutefois permis de trouver des solutions pour améliorer notre fiabilité en vue de la deuxième semaine et de Melbourne. Entre les changements majeurs du règlement et les systèmes de la voiture, nous avons choisi d’effectuer un gros travail sur la performance globale pour identifier les principales caractéristiques de la R.S.19. Les deux pilotes sont sur la bonne voie au niveau des réglages et ils sont de plus en plus à l’aise au volant. Tous les deux offrent des retours similaires, ce qui nous aide à avancer dans les domaines qui demandent des progrès. La semaine a donc été encourageante. Nous avons une bonne compréhension de notre ensemble et nous souhaitons capitaliser dessus la semaine prochaine. »

À retenir :
Circuit : Circuit de Barcelona-Catalunya (Espagne) – 4,7 km.
Châssis : R.S.19 – 01.
Programme : travail sur les réglages et l’aérodynamique, évaluation des pneumatiques.
Tours couverts : 433, dont 247 pour Nico et 186 pour Daniel.
Meilleur temps : 1’17’’393 pour Nico, 1’17’’785 pour Daniel.

La suite ?
L’équipe retrouvera Barcelone mardi pour la deuxième semaine d’essais. Nico prendra le volant le matin, Daniel l’après-midi.

Share