Bob Bell: But ultime

À Silverstone, l’équipe s’est battue pour revenir dans les points, mais le chemin est encore long et le plus dur reste à venir comme l’explique Bob Bell, directeur de la technologie.

Que pouvons-nous attendre à Hockenheim, où les nouvelles F1 vont se produire pour la première fois ?
Ce circuit comporte un certain nombre de virages lents, ce ne sera pas aussi rapide qu’à Silverstone par exemple. Les pilotes n’auront pas besoin de réapprendre le tracé avec ces monoplaces possédant davantage d’appuis.

Après ce triple rendez-vous difficile, sera-t-il important de retrouver une dynamique ?
Nous devons reprendre la main dans la bataille animant le peloton. Nous l’avons perdu en Autriche, mais nous avons montré notre combativité à Silverstone. Nous nous devons d’être en forme à Hockenheim et cette piste devrait un peu mieux nous convenir que les deux dernières.

Comme nous l’avons souvent vu cette année, toute la clé réside dans la gestion des pneumatiques. Le choix diffèrera légèrement avec les médiums, tendres et ultratendres de Pirelli, et donc l’absence des supertendres. Malgré cela, Hockenheim offre un certain défi étant donné l’importance de la traction en sortie de virages lents. L’enjeu concernera la gestion thermique des pneus arrières. Chaque rendez-vous démontre que notre exploitation des pneus joue un rôle central dans nos performances.

Pourquoi les pneus ont-ils causé des soucis récemment ?
Nous avons connu différents problèmes sur différents circuits. Plus que l’usure en Autriche, des cloques se formaient parce que le caoutchouc était pratiquement en « ébullition » sous la surface. Cela détruit les pneumatiques de l’intérieur et ce n’est pas vraiment une phase d’exploitation normale ! Tout dépendra donc de la piste, et Hockenheim met l’accent sur les pneus arrières. Nous devrons nous assurer qu’ils restent dans la fenêtre idéale de fonctionnement sans surchauffer.

À quel point la bataille du milieu de grille est-elle intense ?
La lutte se resserre de plus en plus au sein du peloton. Ce n’est pas une situation confortable et cela va fluctuer tout au long de la saison. Nous serons plus forts sur certains tracés, tandis que nos adversaires le seront davantage que nous sur d’autres. Nous ne devons pas être distraits par le résultat d’une course, mais plutôt sur les tendances à long terme.

Quelles seront les évolutions en Allemagne ?
La principale concerne un nouvel aileron avant. Nous prévoyons de le valider vendredi. Nous espérons qu’il représentera un pas en avant sur le plan de la performance générale de la voiture et qu’il nous aidera pour le championnat.

Share