Sorti vainqueur d’un magnifique duel avec Florian Bernardi, Boris Carminati a remporté sa première victoire en Clio R3T Trophy France à l’arrivée du Rallye Aveyron Rouergue Occitanie. Malgré le temps perdu lors d’une sortie de route, Bernardi souffle de justesse la deuxième place à Mathieu Walter.

Vendredi matin, le rallye débute sans round d’observation. Sur une spéciale inédite pour tous les concurrents, Boris Carminati attaque et signe le premier scratch devant Thibaut Poizot, Florian Bernardi, Riccardo Canzian et Olivier Delaporte.

Bernardi réagit aussitôt : dans la spéciale reliant Campouriez et Le Nayrac, considérée comme un des juges de paix du rallye, il reprend onze secondes à Carminati. Derrière, les écarts sont importants, avec Canzian et Poizot qui concèdent près d’une minute. À nouveau le plus rapide dans l’ES3, Florian Bernardi rentre à l’assistance en leader devant Boris Carminati, Thibaut Poizot, Riccardo Canzian, Olivier Delaporte et David Nafría.

Décidément intraitable entre Saint-Julien de Rodelle et Sébrazac, Carminati reprend les commandes à l’issue de l’ES4. Dans le top 10 à l’issue de la première boucle, Sara Williams est contrainte à l’abandon après être sortie de la route dans cette spéciale.

La bagarre continue et Bernardi repasse en tête après l’ES5. Après avoir perdu beaucoup de temps lors d’un tout-droit, Thibaut Poizot voit sa troisième place menacée par Delaporte et Canzian. Un peu plus loin, Mathieu Walter prend la sixième position à David Nafría. Derrière Damien Tozlanian, José Javier Pérez progresse également pour passer devant Guillaume Jean.

La hiérarchie n’évolue pas dans la sixième et dernière spéciale du vendredi : à tous les étages, les bagarres restent engagées et promettent une seconde étape passionnante.

La journée du samedi débute d’ailleurs par un coup de théâtre, avec la sortie de route de Bernardi entre Trémouilles et Salmiech ! Le Vauclusien parvient à rallier l’arrivée après avoir perdu plus de quatre minutes. Il chute au huitième rang, entre Tozlanian et Pérez.

La suite de la matinée est marquée par la montée en puissance de Riccardo Canzian. Après avoir passé Delaporte dans l’ES8, l’Italien profite du temps perdu par Poizot dans l’ES9 (sortie et crevaison) pour se hisser en deuxième position ! La spéciale de Moyrazès est également marquée par la sortie de Pérez.

Avant la dernière boucle, Carminati compte toujours plus de trois minutes d’avance sur Canzian, Walter, Delaporte, Nafria et Bernardi, remonté en sixième position après avoir signé deux scratches.

Déchaîné, le vainqueur des deux premières manches de la saison poursuit sur sa lancée. Au second passage dans Moyrazès, il devance son plus proche rival de 44’’9 ! Cette performance lui permet de prendre l’avantage sur Walter, tandis que Canzian, Delaporte et Aymard abandonnent sur sorties de route !

Derrière Boris Carminati, Florian Bernardi termine donc deuxième tandis que Mathieu Walter complète le podium en s’imposant dans la catégorie Juniors. Vainqueur des Gentlemen, l’Espagnol David Nafría prend une belle quatrième place en devançant Damien Tozlanian, Guillaume Jean, Pierre Lerosier, Thibaut Poizot, Dominique Patenotte, Yoann Lambert et Sara Williams.

Dans la catégorie R3, Cédric Robert remporte une nouvelle victoire. Au coude à coude avec Manu Guigou tout au long de la première étape, le Stéphanois profitait d’une crevaison de son rival dans l’ES6 pour prendre les commandes et ne plus les lâcher.

La prochaine manche du Clio R3T Trophy France se déroulera dans le cadre du Rallye Mont-Blanc Morzine (7-9 septembre).

Ils ont dit

Boris Carminati : « J’ai débuté le rallye en attaquant très fort dès l’ES1. Comme il s’agissait d’une nouvelle spéciale pour tout le monde, je savais que mon déficit d’expérience ne serait pas un handicap. La première étape a été une bagarre de tous les instants et c’était satisfaisant de voir que nous pouvions suivre le rythme de Florian. C’est de bon augure pour la suite ! J’ai été un peu frustré que ce duel ne continue pas samedi et la journée a été longue, car j’ai dû gérer mon avance en évitant les pièges. Ce n’était pas facile de savourer ce résultat mais cela restera comme un grand moment. Vivement le Mont-Blanc ! »

Clio R3T Trophy France – Rallye Aveyron Rouergue Occitanie

1. Boris Carminati – Marine Lacruz – 2h07’33’’5
2. Florian Bernardi – Victor Bellotto +2’58’’2
3. Mathieu Walter – Thibault Raincourt +3’20’’8
4. David Nafría / Pere Palomares Requena +4’42’’6
5. Damien Tozlanian – Pierre Blot +5’04’’5
6. Guillaume Jean – Loris Pascaud +7’14’’4
7. Pierre Lerosier / Marie Corbineau +8’15’’5
8. Thibaut Poizot – Marion Grand +8’45’’1
9. Dominique Patenotte – Anthony Chandelier +13’08’’4
10. Yoann Lambert / Laurent Camus +17’39’’5
11. Sara Williams / Patrick Walsh +3h59’00’’1
Ab. Olivier Delaporte – Sébastien Voitey
Ab. Riccardo Canzian / Andrea Prizzon
Ab. José Javier Pérez / Alberto Espino
Ab. Jérôme Aymard / Sandrine Aymard

Classement général Clio R3T Trophy France

1. Florian Bernardi, 83 points
2. Boris Carminati, 49 points
3. Thibaut Poizot, 35 points
4. Mathieu Walter, 35 points
5. Damien Tozlanian, 28 points
6. Olivier Delaporte, 21 points
7. Guillaume Jean, 20 points
8. José Javier Perez, 12 points
9. David Nafría, 12 points
10. William Pitot, 10 points
11. Florent Joly, 6 points
12. Jérôme Aymard, 6 points
13. Pierre Lerosier, 6 points
14. Dominique Patenotte, 2 points
15. Alex Sabater, 1 point
16. Yoann Lambert, 1 point

Share