Carlos Sainz : Dans le match

Au Japon, Carlos Sainz s’est battu pour arracher le dernier point en jeu. L’Espagnol se concentre désormais sur le prochain défi, le Grand Prix des États-Unis à Austin, un circuit qui lui a bien réussi dans le passé.

Pourquoi appréciez-vous le Grand Prix des États-Unis ?
Austin est l’un de mes tracés préférés. Sa personnalité et son caractère diffèrent un peu des autres pistes au calendrier. On peut y ressentir toute la puissance d’une F1 tout en retrouvant un mélange parfait entre courbes rapides, lignes droites, freinages difficiles et virages à 90°. Tout cela offre un superbe challenge aux pilotes. Le premier secteur est exceptionnel, très amusant au volant de ces monoplaces. C’est extrêmement rapide avec plusieurs changements de direction et beaucoup de forces g. J’aime vraiment ce genre de circuit !

Quels souvenirs gardez-vous de vos débuts chez Renault l’an passé à Austin ?
C’est évidemment un circuit marquant puisque j’y ai disputé ma première course avec les couleurs Renault. L’équipe avait fourni un bel effort collectif et nous avions eu beaucoup de choses à apprendre en peu de temps. Ce week-end avait été un succès et il m’avait permis de commencer mon aventure avec Renault sur une bonne note. Je me souviens avoir pris beaucoup de plaisir en qualifications, où nous avions atteint la Q3. Le dimanche avait été tout aussi agréable. Nous étions performants et nous avions réalisé quelques dépassements. C’était une arrivée parfaite au sein de l’écurie et j’ai adoré chaque moment en jaune et noir depuis l’an dernier.

Dans quel état d’esprit abordez-vous cette semaine de course ?
Après ce point au Japon, je suis optimiste pour Austin. Ce circuit devrait convenir davantage à la voiture que Suzuka. Nous restons positifs et nous devons poursuivre le combat. Nous savons que la seconde moitié de saison a été difficile pour tous les membres de l’équipe, mais elle démontre également tout notre engagement. Même si nous n’avons pas le rythme que nous voulons, nous marquons toujours des points. Nous devons donc continuer de nous battre et d’avancer. Nous pouvons atteindre nos objectifs.

Share