Carlos Sainz: En profondeur

Après un intermède bienvenu d’une semaine, Carlos Sainz est revigoré et gonflé à bloc pour réintégrer les points à Hockenheim.

Êtes-vous impatient de retrouver le Grand Prix d’Allemagne ?
Je suis content de revenir en Allemagne. J’ai vraiment hâte d’y être, d’autant que nous aurons plusieurs évolutions — dont un nouvel aileron avant — afin de nous aider à renouer avec notre rythme du début d’année. J’ai déjà gagné à Hockenheim dans le passé, donc il me tarde d’y être. C’est également la manche à domicile de Nico. Ce sera particulier pour lui, autant que pour moi en Espagne, et cela nous poussera tous les deux à attaquer tout au long du week-end.

Qu’aimez-vous à Hockenheim ?
C’est un circuit que j’apprécie vraiment, même si je n’y ai couru qu’une fois en F1. En formules de promotion, j’y ai signé des pôles et remporté des courses. C’est une piste à l’ancienne et j’ai un faible pour ce genre de tracés. Il y a quelques longues lignes droites et des virages rapides. Pour la première fois, nous serons à Hockenheim avec les F1 de nouvelle génération. Avec ces monoplaces plus larges et disposant de plus d’appuis, de nombreuses courbes seront avalées bien plus rapidement qu’auparavant, tout particulièrement le T1 et le T12. Il faudra garder un œil là-dessus dès les premiers tours de roue vendredi matin.

C’est une véritable bataille pour la quatrième place du Championnat Constructeurs…
Nous avons beaucoup de choses à analyser, car les écarts se resserrent en milieu de grille. Les derniers rendez-vous ont souligné cette tendance et notre quatrième place pourrait être menacée si nous ne continuons pas à travailler d’arrache-pied. Nous avons connu deux bons tiers de course à Silverstone, mais il était dommage de ne pas pouvoir inscrire davantage de points. Nous devons poursuivre nos efforts pour assurer cette quatrième position au Championnat Constructeurs.

Share